LC logo
Découvrir     Romans & nouvelles     Fanfictions     Poèmes     Blog     Forums
Connexion
Bienvenue visiteur !
Se connecter ou S'inscrire
Pourquoi vous inscrire ?
Le corps se balançait au gré des vents contraires. De droite, de gauche, il oscillait dans le silence à peine troublé de la plaine.
    Seuls les oiseaux noirs venaient lui rendre hommage. Ils décrivaient de grands cercles au-dessus du cadavre dont les habits loqueteux pendaient lamentablement le long de ses membres. Parfois, ils se posaient, qui sur l’épaule, qui sur la tête, puis ils repartaient, emportant avec eux un morceau de sa chair inerte.
    Cependant, il demeurait et son corps se balançait au gré des vents complémentaires. Par ses orbites, maintenant vides, il admirait un paysage lunaire, lorsque s’en venait et obombrait de sa ténèbre la plaine.
    Alors, au cœur de cette obscurité soudaine, où seuls les chats-huants et les chouettes hulottes y voyaient clair, le corps grinçant s’animait et allait rejoindre la ronde des ténèbres. Souvent, il manquait de chair et de consistance, alors les spectres ouvraient les tombes fraîches et l’habillaient.
    C’était ainsi, que pourvu de ses nouveaux habits, il rejoignait la Carmade qui jouait au craps avec le diable.

Texte publié par Diogene, 9 janvier 2018 à 21h47
© tous droits réservés.
Commentaire & partage
Consulter les commentaires
Pour réagir â ce chapitre et poster une review, veuillez vous identifier ou vous inscrire !
LeConteur.fr Qui sommes-nous ? Nous contacter Statistiques
Découvrir
Romans & nouvelles
Fanfictions & oneshot
Poèmes
Foire aux questions
Présentation & Mentions légales
Conditions Générales d'Utilisation
Nous contacter
Espace professionnels
Un bug à signaler ?
933 histoires publiées
447 membres inscrits
Notre membre le plus récent est grochiche
LeConteur.fr 2013-2018 © Tous droits réservés