LC logo
Découvrir     Romans & nouvelles     Fanfictions     Poèmes     Blog     Forums
Connexion
Bienvenue visiteur !
Se connecter ou S'inscrire
Pourquoi vous inscrire ?
«
»
Tome 1, Chapitre 1 « Cœur indigo » Tome 1, Chapitre 1
Soi berce doucement son petit organe si fragile, si maladroit, tellement « non conforme ». Elle lui accorde une attention particulière depuis quelque temps. Elle y est poussée, parce qu’elle l’a ignoré avec véhémence jusqu’à présent.
    
    Les autres sont toujours passés avant elle-même.
    
    Soi ferme les yeux. Son cœur tressaille, palpite. Ainsi, de rouge, de bleu et de violet, il est loin d’être uniforme. Il ne parvient pas à se fixer sur une seule couleur ; il vibre de bien des façons. Parfois, il s’approprie de nouvelles teintes encore – le vert, le gris. S’en priver est comme mourir. Soi en est consciente. La culpabilité s’insinue en elle : ne serait-elle pas abonnée à son ego ?
    
    Tant de choses, tant de doutes martèlent ce cœur qui refuse de lâcher. Hélas, il souffre, il se traîne.
    
    Soi s’interroge : pourquoi continuer, pourquoi s’acharner ? Pourquoi rêver ad libitum alors qu’elle devrait y renoncer ?
    
    Elle échoue à abandonner. Sans songe, elle n’existe plus.
    
    Le regard livide, elle se lève et marche loin, loin. Ses pas sont titubants, sa silhouette vacille. Jamais elle ne sera grande, jamais elle ne sera forte, jamais elle n’arrivera à s’accrocher pour de bon. Quelque chose l’en empêche. Soi est noire à force d’être bleuie par les coups. Elle n’a pourtant qu’un seul souhait : s’en sortir.
    
    Elle déborde d’anormalité. Son cœur balance toujours entre plusieurs gammes d’émotions et il les ressent avec exagération. C’est rude, si rude, surtout quand on lui serine « Faut t’endurcir, tu tomberas sinon ». Personne ne conçoit que Soi passe son temps à chuter, qu’elle a beau bâtir des murailles de Chine autour et à l’intérieur de son organe si inconvenant aux yeux de ses prochains, rien ne change. C’est comme tenter d’inverser le cours d’eau d’une rivière.
    
    Soi n’est pas adaptée. Soi est trop adaptée.
    
    Elle se recroqueville et se replie et se tait. Elle protège son cœur bardé de violine, d’azur et de pourpre – quand ce ne sont pas d’autres couleurs qui s’y invitent. Son cœur apeuré, son cœur incompris. Soi est tel l’indigo : mouvant, éphémère et immortel selon la lumière et la poussière.
    
    Ses yeux se lèvent et murmurent leurs bleus. Des yeux blues malgré la noirceur qui les abîme.

Texte publié par Aislune Séidirey, 24 mai 2017 à 01h11
© tous droits réservés.
Commentaire & partage
Consulter les commentaires
Pour réagir â ce chapitre et poster une review, veuillez vous identifier ou vous inscrire !
«
»
Tome 1, Chapitre 1 « Cœur indigo » Tome 1, Chapitre 1
LeConteur.fr Qui sommes-nous ? Nous contacter Statistiques
Découvrir
Romans & nouvelles
Fanfictions & oneshot
Poèmes
Foire aux questions
Présentation & Mentions légales
Conditions Générales d'Utilisation
Nous contacter
Espace professionnels
Un bug à signaler ?
876 histoires publiées
425 membres inscrits
Notre membre le plus récent est LucaOujjan
LeConteur.fr 2013-2017 © Tous droits réservés