LC logo
Découvrir     Romans & nouvelles     Fanfictions     Poèmes     Blog     Forums
Connexion
Bienvenue visiteur !
Se connecter ou S'inscrire
Pourquoi vous inscrire ?
«
»
Tome 1, Chapitre 14 « Emménagement sur l’Agathos » Tome 1, Chapitre 14
« Vous êtes prête ? »
    
    Contre toute attente, Marihel est venue me chercher. Elle conduit un aéroquartz léger, à bord duquel nous nous rendrons directement à l’Agathos. La représentante du gouvernement a patiemment attendu que je fasse mes adieux à mes parents avant de me faire monter.
    
    « C’est tout ce que vous emmenez ? me demande-t-elle avec curiosité, en désignant ma valise.
    
    — J’ai essayé de faire léger. De toute façon, je ne pense pas que j’aurai besoin d’une garde-robe particulièrement étendue… et puis, mes parents peuvent toujours me faire envoyer des affaires. »
    
    Elle commande l’ouverture de la soute pour que je dépose ma valise. Je garde avec moi mon sac de voyage que je place sur mes genoux, le serrant contre moi comme si ma vie en dépendait. Après tout, j’y ai glissé toutes mes possessions les plus personnelles… J’espère que personne ne me verra les déballer, ou je devrai renoncer à être prise au sérieux. Mais il m’était impossible de partir sans mes deux mascottes en peluche, une holographie de la famille et un tableau figurant un soleil couchant avec un vol de sysmes, suspendue dans ma chambre depuis ma naissance. J’ai bien sûr emporté des affaires plus présentables, comme mon ordinateur portable, mes livres électroniques et mon journal interactif. Sans oublier ma mini-chaîne : j’espère que je pourrai écouter de la musique sur l’Agathos.
    
    J’avais prévu de poser beaucoup de questions à Marihel au fil du trajet, mais je me retrouve incapable de prononcer une parole – sans doute parce que trop de choses me tournent en tête. Entre ma famille, mes amies, le colonel… J’ai l’impression qu’à part l’employée du gouvernement, l’Aïrin et une partie du conseil, personne n’accepte vraiment ma décision. Je suis même certaine que tous les autres s’attendent à ce que je rentre comme un chien battu au bout de quelques mois, voire quelques semaines… J’espère leur montrer qu’ils se trompaient, mais je n’en suis pas totalement sûre… je ne peux prédire comment je supporterai un si grand changement dans ma vie.
    
    « Est-ce que tout va bien, Prismè ? »
    
    Sursautant légèrement, je rencontre le regard amical de Marihel :
    
    « Désolée, j’étais partie dans mes pensées.
    
    — C’est bien naturel. Reposez-vous, la journée sera sans doute très remplie ! »
    
    Je suis son conseil, en regardant les nuages défiler autour de l’appareil. La forme blanche et étincelante de l’Agathos apparaît devant nous ; mon cœur se serre à cette vision. Cet endroit sera mon logis pendant les deux années à venir, et plus même si tout va bien. Je souris malgré moi, tandis que Marihel Arvo pose l’aéroquartz dans la baie arrière.
    
    Faïn Korill nous attend sur place. Quand len'Arvo descend de son appareil, il lui donne une brève accolade avant de se tourner vers moi :
    
    « Je suis ravi de vous revoir, Prismè.
    
    — Moi de même… Faïn. »
    
    C’est étrange de l’appeler par son prénom… Je dois me forcer un peu, mais la chaleur qui se dégage de lui facilite les choses. Il semble très bien connaître lui aussi Marihel ; il y a peut-être derrière tout cela une histoire plus complexe que je l’imaginais au départ. Il récupère mon bagage, qu’il insiste pour porter tandis qu’il me conduit vers mes nouveaux appartements.
    
    « Je vais vous laisser vous mettre à l’aise. Vous avez une demi-heure avant de vous rendre devant le Conseil pour annoncer votre arrivée. Marihel, tu resteras bien un peu ?
    
    — Je vais juste saluer Elwen ! Cela fait un bout de temps que nous ne nous sommes pas vus. Je repartirai juste après. Prismè, si nous ne nous revoyons pas, je vous souhaite bonne chance dans vos nouvelles fonctions ! »
    
    Elle m’adresse un large sourire, auquel je ne peux m’empêcher de répondre.
    
    « Merci, Marihel ! »
    
    Tandis que Faïn me conduit à travers les coursives, je me demande si l’on me fournira un plan de l’Agathos. Je me sens complètement perdue. Finalement, nous arrivons devant une porte sur laquelle a été inscrit mon nom ; je regarde bouche bée les caractères bleus.
    
    Je suis vraiment attendue !
    
    Il m’ouvre obligeamment le battant, pose ma valise à l’intérieur ; alors qu’il se tourne pour repartir, je l’interpelle timidement :
    
    « Faïn, je… »
    
    J’hésite, craignant d’avoir l’air ridicule, mais il m’encourage d’un regard amical :
    
    « Je ne connais pas encore les lieux… Je n’arriverai jamais à retrouver la salle du Conseil…
    
    — Ne vous inquiétez pas, Prismè. Je viendrai vous chercher.
    
    — Merci beaucoup ! »
    
    Avec un sourire, il se dirige vers la sortie, tandis que j’examine l’endroit où je vais vivre désormais. À première vue, la pièce ressemble beaucoup à la chambre où je me suis réveillée quelques jours plus tôt, mais des efforts ont été faits pour la rendre accueillante. Même si les murs sont blancs et les meubles extrêmement simples, on y trouve tout le confort voulu : un lit plutôt large, un bureau, une table avec plusieurs chaises, une cuisine rudimentaire dans un coin et bien sûr un cabinet de toilette. On dirait plus un petit appartement qu’une cabine de vaisseau.
    
    Je pose mon sac de voyage sur le lit et j’ouvre ma valise pour commencer à disposer mes affaires dans les placards, ce qui me permet de m’approprier les lieux. Il va sans doute me falloir un peu de temps pour m’habituer… A l'intérieur de l'armoire, je découvre qu’un habit y est déjà suspendu. Je crois à une erreur, mais en regardant de plus près, je réalise qu’il s’agit d’un uniforme bleu rehaussé de blanc comme en portent les membres du Conseil. Il ressemble beaucoup à celui de len'Brasne, à quelques détails près. Je décide de me changer, rangeant avec soin ma tenue de patrouilleuse à la place, avant de m’examiner dans la glace. Je n’ai pas l’habitude de porte des couleurs aussi soutenue ; le résultat me paraît étrange. J’ai du mal à me reconnaître…
    
    Je me dirige vers la fenêtre pour observer le vaste horizon ; le jour est clair et en contrebas, on aperçoit un peu la surface d’Almaia. Je peine à réaliser que jadis, nous habitions tous sur cette grande étendue où se mêlent le vert, le bleu et le brun. Cela fait trois cents ans que la nation d’Ether existe, plus personne ne se souvient de l’époque qui a précédé…
    
    Je n’ai pas emporté grand-chose et une fois que tout est rangé, je me sens un peu prise au dépourvu. Je suis bien trop nerveuse pour lire ou même regarder des holovidéos. Pourquoi suis-je intimidée à ce point ? Ce n'est pas la première fois que je vois l’Aïrin et je connais à présent tout le monde sur l’Agathos – plus ou moins. Assez pour mettre un nom sur chaque visage. Alors, pourquoi tourner en rond de cette manière ?
    
    J’ai l’impression qu’une éternité s’est écoulée quand Faïn frappe à ma porte, mais c’est toujours trop tôt pour moi. J’avais des dizaines de questions en réserve – sur les horaires, les repas… –, mais je suis incapable de les poser. Je ne peux que sourire faiblement et lui emboîter le pas, les mains serrées l’une contre l’autre, le ventre noué, les jambes tremblantes… L’intendant me regarde avec un visage neutre, mais ses yeux brillent un peu trop à mon goût.
    
    Pendant un certain temps, je vais sans doute rester la principale source d’amusement de l’Agathos.
    
    
    
    

    
    Eh voilà, plus de retour en arrière pour Prismè… Et bien des choses à découvrir !
    J'ai au moins un point commun avec elle : son sens de l'orientation ! (Non, en fait, il est bien meilleur que le mien, hélas pour moi...)

Texte publié par Beatrix, 6 décembre 2017 à 22h40
© tous droits réservés.
Commentaire & partage
Consulter les commentaires
Pour réagir â ce chapitre et poster une review, veuillez vous identifier ou vous inscrire !
«
»
Tome 1, Chapitre 14 « Emménagement sur l’Agathos » Tome 1, Chapitre 14
LeConteur.fr Qui sommes-nous ? Nous contacter Statistiques
Découvrir
Romans & nouvelles
Fanfictions & oneshot
Poèmes
Foire aux questions
Présentation & Mentions légales
Conditions Générales d'Utilisation
Nous contacter
Espace professionnels
Un bug à signaler ?
895 histoires publiées
438 membres inscrits
Notre membre le plus récent est Farrel Grimwood
LeConteur.fr 2013-2017 © Tous droits réservés