LC logo Connexion
Bienvenue visiteur !
Se connecter ou S'inscrire
Pourquoi vous inscrire ?
«
»
Tome 1, Chapitre 7 « Les Préparatifs. » Tome 1, Chapitre 7
Pendant le week-end, Adam avait expliqué en détail la procédure du rituel et lui avait conseillé de se préparer mentalement et physiquement à cette preuve. Maria devait courir deux kilomètres soit deux aller-retours dans les bois. Il était hors de question qu’elle s’expose dans la ville avec les Gardiens qui rodaient. Après cela, elle devait s’immerger pendant cinq minutes dans le lac gelé situé à la lisière de la forêt à l’abri des regards. Pour le sang, Adam n’avait pas trouvé de solution et il ne voulait pas le faire de peur que la transformation débute trop tôt. Beaucoup de jeune, trop pressés d’achever leur métamorphose avaient débuté le rituel lors d’une lune clair (lune simple) et la seule chose qu’ils avaient gagné c’est la mort ou la démence, ronger par le sang. Pendant l’entrainement de celle-ci, Adam s’occupait du matériel, des chaines, du ruban adhésif, des cordes… Toute la panoplie pour immobiliser la semi-vampire. Ensuite, la pierre, le plus difficile sachant qu’il ne savait pas comment déterminer quel type de pierre convenait à tel ou tel Lamie. Pour cela, il s’en remettait à une vieille connaissance.
    
    « Maria… Maria… réveille-toi bon sang !
    
    Uhm mais non laisse-moi dormir… Bayait-elle en se penchant sur le réveil.
    
    Allez feignante ! Tu m’as demandé de t’aider et c’est ce que je fais…
    
    Maria c’était levée tant bien que mal, ses cheveux en pagaille et la gorge nouée. Elle était à la table du petit déjeuner face au mur.
    
    5h du matin t’exagère ! Je n’ai pas besoin de me lever si tôt pour courir… Maugréa-t-elle.
    
    Si justement…. Répondit Adam enfermé dans sa chambre. Peut-être que tu supportes la lumière mais on ne sait pas à quels degrés donc il vaut mieux commencer les efforts avant le lever du soleil.
    
    Ah… Ce n’est pas faux. Ricana Maria bêtement.
    
    Tu as fini ?
    
    Oui, oui deux minutes…
    
    Maria avalait son chocolat d’un trait avant de faire un saut dans la salle de bain pour enfiler un jogging. Celui d’Adam lui allait un poil trop grand mais la jeune fille le trouvait très confortable et il sentait bon… [/i]Maria se redressait « pourquoi je pense ça moi ? ». Elle se retourna, pris la brosse pour se peigner et attacher ses cheveux avant de sortir. Adam était prêt lui aussi, il dévisageait Maria réprimant un rire moqueur en voyant le spécimen.
    
    Il… il te va très bien… Ha ha !
    
    Vas-y ! Moques-toi. Bon qu’est-ce qu’on attend ! Maria ouvrit la porte et partie en direction des bois sans regarder Adam qui lui se dirigeait vers sa voiture.
    
     **************
    
    Maria avait couru beaucoup trop vite et son petit déjeuner commençait à remonter, sa tête à tournoyer. A bout de souffle, elle s’adossa à un arbre qui lui glaça le dos. Elle regardait au-dessus d’elle, ne voyant rien appart de grandes têtes de sapins qui formaient un ciel épineux et sombre. L’avantage, c’est qu’ils étaient assez épais pour filtrer la lumière donc Maria n’avait pas de souci à se faire. Elle reprit sa route après une dizaine de minutes de pause. Pendant tout le parcours, l’odeur de la sève flottait dans l’air, ce que Maria trouvait très agréable. La forêt était calme, reposante. Elle était dans un état de plénitude, l’esprit lavé de toutes inquiétudes. Maria arrivait au bout du chemin où elle pouvait déjà remarquer le lac recouvert d’une légère couche de glace. Elle se positionna devant et s’agenouilla pour tester la température de l’eau. Elle retira immédiatement sa main qui était toute engourdit.
    
    « Mais elle est complètement gelée ! Comment espère-t-il que je vais rester cinq minutes là-dedans ! Se plaignait-elle. Rien qu’en restant 30 secondes je pourrais y rester… ».
    
    Soudain, une voix résonna dans sa tête. « Comment pourrais-tu mourir puis ce que tu es immortelle ? » Maria se retourna cherchant un corps, une personne lui ayant parlé mais il n’y avait personne. « Allez jette-toi à l’eau ma grande ! Susurrait la voix. C’est le premier pas à faire pour renforcer ton mental ! ». La voix avait raison, si elle devait faire le rituel, elle devrait supporter cette eau poignante et glaciale. La seule manière d’éviter les surprises c’était d’habituer son corps à la température. Intérieurement, Maria lâcha un « merci » à la petite voix qui lui avait redonné confiance. Elle quitta ses chaussures, brisant la glace par endroit et plongea dans le Lac.
    
     *************
    
    [Adam s’était rendu à Sapporo pour faire ses achats sachant que la ville devait être truffée de Gardiens. Le centre se trouvait à 70 km de là et pourtant, il sentait toujours la pression de la centrale. Tant de marques laissées sur sa peau et sa mémoire qu’il ne pourrait plus jamais s’en séparées, elles faisaient partie intégrante de son âme à présent.
    Il s’arrêta dans un magasin de bricolage pour le matériel ce qui lui avait valu un regard septique du vendeur en voyant les chaines, la corde et le ruban. Adam lui avait souri poliment laissant de côté les pensées étranges du bonhomme qui n’était pas loin de la vérité. Il mit le tout dans le coffre et se remis en route.
    
    Après quelques kilomètres, il s’arrêta devant une petite chaumière entourée de plantes grimpantes et où de la fumée se dégageait de la cheminée. Il gara la Punto dans une allée et ouvrit le petit portillon qui donnait sur la porte d’entrée. De chaque côté, il y avait des jardins où poussait de la mauvaise herbe quoi que pour la propriétaire, celles-ci étaient bien plus précieuses à ses yeux.
    
    Adam tambourina à la porte en bois qui laissait s’échapper de la poussière, le bois sans doute rongé par les termites.
    
    « Lema ! Lema… ouvre c’est moi Adam…
    
    La porte s’ouvrit aussitôt et une main l’agrippa pour le tirer à l’intérieur avant de refermer la porte.
    
    Mais ça ne va pas de crier comme ça ! Tu veux qu’on vienne flamber ma maison Lamia ! Vociférait-elle.
    
    Bonjour à toi aussi… Ironisait-il.
    
    Lema reprit ses esprits et retourna dans sa cuisine, remuant quelque chose dans une casserole. Que me vaut cette visite buveur de sang ?
    
    J’ai besoin de l’aide d’une sorcière pour quelque chose et…
    
    Je suis la seule que tu connaisses ? C’est ça ?
    
    Rho arrête… On se connait depuis qu’on est gosse j’aurais pensé que tu pourrais donner un coup de pouce à un vieil ami ?». Plaisanta Adam.
    
    
    En effet, avant les terribles évènements, Lema et Adam se connaissait et juste après sa fuite, Adam avait entendu qu’une herboriste spéciale s’était installée dans les environs. Il avait donc mené son enquête et avait été surpris qu’elle soit une de ses connaissances. Lema était une sorcière.
    
    Les sorcières étaient d’une grande aide pour le Comité puis ce qu’elles avaient créées une barrière autour de l’île de VAPORIS, située dans l’océan pacifique Nord, n’ayant pas été découvert par les humains. Cette barrière servait à éloigner les humains pour ne pas qu’ils pénètrent dans celle-ci et découvre l’existence des Lamies. On pouvait la considérer comme la terre sacrée des créatures Obscures. Ainsi, on comptait parmi sa population, les Lamies, les sorcières, les changes peaux (loup-garou) et les Korrigans, de petits êtres vils et sournois, compagnon du diable qui aiment piéger les hommes. C’est pour cela qu’ils n’étaient plus autant présents sur l’île qu’avant puis ce que personne ne voulait jouer avec eux. Tous vivaient en paix, sans guerre où autre bataille. Des créatures plus civilisées que l’homme à première vue.
    
    Pour en revenir à Lema, cette jeune fille d’une vingtaine d’année, cheveux blond, méchés de couleur semblable aux flammes ou au coucher de soleil retombaient dans son dos comme une cascade. Ses yeux, vert faisait penser à ceux d’un serpent et sa taille à celle d’un elfe, élégante et agile. Elle et Adam se connaissaient depuis le berceau et s’était toujours amusés à faire des blagues aux Korrigans, les mettant en rogne pour les voir courir, tels des petits rats, dans tous les sens. Les deux familles s’entendaient bien et se réunissaient très souvent. Pourquoi imaginer que chaque espèce se terrait dans son coin ? Non, à VAPORIS, toutes les créatures vivaient à proximités. Bien sûr, par moment, certains clans rentrait en conflit mais cela ne durait pas plus de 3 mois car le Comité prenait de sévère sévisses sur le sujet.
    
    Lema avait quittée L’île deux mois avant l’arrivée des TRATs sur l’île ce qui avait provoqué la colère de toutes les créatures. Ainsi Elle s’était installée ici, il y a de cela 3 ans quand ses parents avaient décidé de retourner à VAPORIS une fois la paix restaurée. Elle ne savait pas qu’Adam avait été capturé mais elle le ressentait, après tout, c’était une sorcière, rien ne lui échappait.
    
    La jeune sorcière le fixait essayant de sondé son esprit afin de connaitre ses vraies intentions.
    
    « Comment t’es-tu sauvé de cet endroit ?
    
    Qu… Ok j’ai peut-être coupé deux ou trois gosiers mais c’est tout je te juge ! Ironisait-il en levant les bras comme un enfant qui n’avouerait pas ses actes.
    
    Epargne-moi ton humour. Que tu les ais tués m’importe peu c’est dans ta nature. Lâcha Lema toujours dans la confection de sa « potion ».
    
    Ouai ma « nature ». Souffla Adam.
    
    Sinon ce coup de pouce ?
    
    Ah heu oui… C’est pour une pierre. Tu sais comment on fabrique les pierres de protections au Lamies ? Adam regardait dans le vide, attendant la réaction de son amie.
    
    Bien sûr que je le sais tu me prends pour une enchanteresse de pacotille ? Mais ne me dit pas que… Adam ! Gronda celle-ci. Ta as perdu ta bague ?!
    
    Mais non pas du tout ! C’est pas pour…
    
    Lema fronça les sourcils devinant ce qu’Adam voulait faire. Dis-moi que tu ne vas pas faire ce que je pense !
    
    Ce n’est pas que je le veuille mais…
    
    Qui ?
    
    Quoi ?
    
    Pour qui ?
    
    J’ai trouvé une fille comme moi et elle souhaite devenir complète alors je me charge des préparatifs avant la prochaine lune.
    
    Tu es complètement inconscient ! Telle une mère grondant son enfant Lema ne savait plus quoi faire. Comment peux-tu faire ce rituel tout seul ! c’est de la folie ! Comment vas-tu gérer ses réactions. Hein ! Mon dieu mais comment à tu pu accepter une telle chose !
    
    C’était moi où quelqu’un d’autre et je n’allais pas la laisser se faire attraper par la Centrale sachant qu’elle est peut-être la dernière des Rosonoe…
    
    Lema se raidit, sentant des frissons lui parcourir le corps. Qu’as-tu dit ? Elle ne touillait plus et s’était tournée vers Adam en le fixant de ses belles prunelles opales. Tu as bien dit « Rosonoe » ?
    
    Oui donc tu comprends maintenant.
    
    Emmène- moi chez toi je veux la voir ! Le coupa-t-elle.
    
    Attend c’est tout ?
    
    Allons-y. »
    
    Adam et Lema sortirent de la maison après que la sorcière ait pris quelques plantes et objets dans sa remise. Adam mit le contacte avant de reprendre la route en direction du Chalet.
    
     ******************
    
    Maria était complètement gelée. Le souffle court, elle avait réussi à regagner le chalet en moins de temps qu’il n’en faut pour le dire. Ses tempes tambourinaient dans son crâne et son nez coulait. Comment avait-elle pu sortir de ce lac alors que tous ses membres étaient paralysés ?!
    
    « Je te jure que quand il arrive ça va chauffer pour lui ! Cet abruti de première ! Me demander de me jeter dans un lac glacé ! » Pensait-elle.
    
    Elle craquait les allumettes les unes après les autres sans résultat, elle se jeta dans le fauteuil pelotonné dans une couverture en attendant son « coach ».
    
    Une bonne heure s’était écoulée et la novice s’était endormie. Elle fut réveillée par le bruit du moteur d’une voiture. En se penchant vers la fenêtre elle reconnut celle d’Adam. La porte s’ouvrit et…
    
    Maria se précipita vers la porte « Alors toi ! Si je ne me retenais pas je te tuerais ! ça va pas de me demander de plonger dans un lac gelé ! Reniflait-elle. Maria claquait encore des dents. Puis elle scruta l’arrière du jeune homme et aperçu une blonde. C’est qui elle !
    
    Maria voici Lema une ancienne amie à moi. Lema voici… une gamine. Présenta Adam sans vraiment relevé l’insolence de Maria.
    
    Une connaissance ? Je croyais que tu étais à la centrale depuis l’âge de 8 ans ? Suspecta Maria.
    
    Et alors ? J’avais une vie avant ça !
    
    Lema, s’interposa, une point d’excitation dans le regard. Enchantée Maria… je suis vraiment ravis de te rencontrer ! s’exclama Lema. J’ai toujours voulue rencontrer une personne de ta catégorie et je dois dire que tu es… magnifique. La blonde rougissait comme si on lui avait offert le plus gros et cher de tous les diamants.
    
    M… Merci. Souriait maria en regardant Adam mal à l’aise alors que celui-ci hochait les épaules en guise de réponse.
    
    Une Rosonoe en chair et en os ! je suis bluffée ! ce n’est pas une pierre banale qu’il te faut c’est… Elle fixait le plafond pensif. Un diamant rouge sans le moindre doute. Elle tenait les mains de la jeune fille en les secouant comme une poupée. L’une des pierres les plus rare ! Elle t’ira comme un gant !
    
    Adam tu es sûr qu’elle va bien ? demanda Maria .
    
    Je ne sais pas… elle a toujours été un peu frivole alors.
    
    Hé ! Je vous entends ! Mais peu importe. Si vous le permettez je vais rester ici pour aider. Adam et incapable de se débrouiller seul pour le rituel. Ricana la sorcière.
    

    Hey… Je me serais démerdé sans toi c’est juste que pour les pierres c’est pas mon job. Bégayait-il.
    
    Les transformations non plus que je sache.
    
    Bon… Bon… En tout cas merci Lema on ne sera pas de trop pour faire cela.
    
    Oui.
    
    Par contre pour la pierre comment tu vas faire pour la trouver ? Questionnait Maria.
    
    La trouver tu dis… ha ha ha… une sorcière ne cherche pas ! Elle crée ce qu’elle a besoin !
    
    Une quoi ?
    
    Lui caressant le visage, Tu n’es pas très bien renseignée sur ton monde à ce que je vois… ricana Lema.
    
    Uhm… non. Avoua Maria.
    
    Si tu as des questions viens me les poser. Elle se releva et se tourna vers Adam qui boudait depuis sa remarque de tout à l’heure. La cuisine ?
    
    Dans le coin là-bas.
    
    Ça ! On fera avec… soupira Lema. Maria ? Tu vas devoir prendre ton entrainement au sérieux. A partir de demain, Adam te surveillera comme un bon coach qui se souci de sa novice.
    
    Quoi ! Mais elle n’a pas besoin de chaperon ! Rouspéta Adam.
    
    Tout à fait ! Appuya Maria.
    
    Les enfants se taise et écoute les adultes. Adam pouffa ce qui lui value une claque de la part de la magie de Lema.
    
    Aïe. Grogna celui-ci.
    
    Pendant ce temps je confectionnerais la pierre. Pour un diamant de cette ampleur il faut bien compter deux jours voire plus si on me gêne donc je ne veux personne dans cette cuisine !
    
    Pour la nourriture ça se passe comment ? demanda Maria.
    
    Dehors… ou commandez des plats mais je réquisitionne ce coin pendant deux jours non-stop !
    
    Maria et Adam se regardaient abattus et cédèrent. Maria allait devoir se nourrir d’aliments gras et mauvais pour sa ligne. Tant pis ! Il faudra bien compenser la souffrance des entrainements !
    
    

Texte publié par Hikarie-Cho-san, 15 février 2017 à 20h28
© tous droits réservés.
Commentaire & partage
Consulter les commentaires
Pour réagir â ce chapitre et poster une review, veuillez vous identifier ou vous inscrire !
«
»
Tome 1, Chapitre 7 « Les Préparatifs. » Tome 1, Chapitre 7
LeConteur.fr Qui sommes-nous ? Nous contacter Statistiques
Découvrir
Romans & nouvelles
Fanfictions & oneshot
Poèmes
Foire aux questions
Présentation & Mentions légales
Conditions Générales d'Utilisation
Nous contacter
Espace professionnels
Un bug à signaler ?
743 histoires publiées
371 membres inscrits
Notre membre le plus récent est Nephelem
LeConteur.fr 2013-2017 Tous droits réservés