LC logo
Découvrir     Romans & nouvelles     Fanfictions     Poèmes     Blog     Forums
Connexion
Bienvenue visiteur !
Se connecter ou S'inscrire
Pourquoi vous inscrire ?
«
»
Tome 1, Chapitre 10 « Octobre » Tome 1, Chapitre 10
L'impatience est devenue mon quotidien. Je passe d'une occupation à une autre, sans pouvoir pleinement me consacrer à quoi que ce soit, tant mes pensées tourbillonnent dans ma tête.
    
    Je t'envie presque l'oubli du sommeil, « autre moi ».
    
    L'attitude de JD m'exaspère. Mon esprit me porte sur des chemins différents : parfois, je souhaite lui rapporter son amour perdu pour le voir enfin vivre et s'animer devant moi. Parfois ;, je voudrais au contraire qu'il réalise que jamais, jamais il ne pourra recroiser sa route...
    
    Et pourtant, ce serait si simple. Sortir de la ville et de son protocole.
    
    Mais jamais il n'aura l'assurance qu'elle – que toi, peut-être – fera de même.
    
    Et moi, je reste plus que jamais la spectatrice, le sosie bon marché, le double sans substance. Tu n'es pas une autre moi, finalement, je suis une autre toi. Et pendant que nos vies s'effilochent, tu continues à dormir, hors d'atteinte, comme la Belle au Bois Dormant.
    
    C'est un jeu étrange, cruel et délétère... Et c'est injuste. Injuste parce que tu es allongée dans ton tube de verre, paisiblement, sans le moindre tourment. Certes, tu te trouveras seule à ton réveil, mais au moins ne t'attendras-tu pas à autre chose, alors que je vis en permanence sur des sables mouvants. Parfois, je suis heureuse de ce décalage d'année qui m'a permis de rencontrer JD... Mais d'autres fois, je le maudis, parce que mon cœur ne connaît plus de repos.
    
    Et la vérité...
    
    La vérité, c'est que je te hais. De toutes mes forces. De tout mon cœur, de toute mon âme.
    
    Je te hais, saleté d'Y, d'être si parfaite, d'être si... toi.
    
    Parce que si tu te trouvais sous ses yeux, alors peut-être qu'il réaliserait tes imperfections. Qu'il te verrait telle que tu es humaine, faillible... réelle, et non idéalisée et sublimée.
    
    Je te hais. À cause de toi, je ne sais plus qui je suis, où je suis...
    
    Le temps passe, de plus en plus vite... La fin de l'année se profile déjà. Si je dois obtenir de Jon ton réveil anticipé, il faut que je m'y emploie maintenant. Une fois que tu seras là, avec lui, j'aurai moi aussi ma certitude. Ma paix... Ma solitude à venir.
    
    Même si c'est une trahison, envers Jon, envers cette ville dont nous avons accepté les règles... peu m'importe désormais.
    
    Je ne veux plus continuer à vivre ce calvaire...
    
    Signé : celle qui ne sera jamais toi.

Texte publié par Beatrix, 30 août 2017 à 17h12
© tous droits réservés.
Commentaire & partage
Consulter les commentaires
Pour réagir â ce chapitre et poster une review, veuillez vous identifier ou vous inscrire !
«
»
Tome 1, Chapitre 10 « Octobre » Tome 1, Chapitre 10
LeConteur.fr Qui sommes-nous ? Nous contacter Statistiques
Découvrir
Romans & nouvelles
Fanfictions & oneshot
Poèmes
Foire aux questions
Présentation & Mentions légales
Conditions Générales d'Utilisation
Nous contacter
Espace professionnels
Un bug à signaler ?
876 histoires publiées
425 membres inscrits
Notre membre le plus récent est LucaOujjan
LeConteur.fr 2013-2017 © Tous droits réservés