LC logo
Découvrir     Romans & nouvelles     Fanfictions     Poèmes     Blog     Forums
Connexion
Bienvenue visiteur !
Se connecter ou S'inscrire
Pourquoi vous inscrire ?
«
»
Tome 2, Chapitre 1 « Quatre Couleurs : Noir » Tome 2, Chapitre 1
– Noir, dites-vous.
    Tel a été le premier mot de cette séance. En face, l’homme, ou la femme, comment deviner derrière ce voile, n’a pas dit un mot de plus. Seule une syllabe, quatre, cinq ou six lettres. Il penche plutôt pour quatre lettres. Il n’a pas entendu de syllabes traînantes, ni de petit achoppement dû à la présence d’un s. Seulement ces quatre lettres : n, o, i et r ; un seul mot, noir, qui résonne comme l’orage dans le soir.
    
    Son regard est indéchiffrable, plongé dans le noir, sa peau même en paraît noire. Non pas à la manière des peaux humaines, africaines, aborigènes ou bien encore micronésiennes ; elle ressemble plutôt à du charbon minéral. Une peau lisse et brillante, que rien ne plisse. Cela, il le devine au travers des carrés de tissus les plus fins, tout comme ses lèvres fines et pincées.
    
    Elle est face à moi, sans un regard. Elle me fixe de ses yeux noirs. Elle a scellé ses lèvres noires. Autour de nous le temps coagule et se fige, transformant l’instant en éternité. Quelle vérité se cache donc derrière ce mot ? Une métaphore, un oxymore, une contradiction ou bien un paradoxe ?
    
    Entre nous la fosse se creuse toujours plus profonde. Est-ce là le signe de mon incompréhension ? Ou ce mot n’est-il qu’une incantation ? Je cherche son regard derrière ses voiles, comme pour y raccrocher ce mot.
    
    Inversion des mots, inversion des rôles, inversion des mondes. Mon reflet a pris ma place.
    
    Noir ! La rame est plongée dans le noir et c’est mon reflet qui me regarde. Je suis tout veiné de noir, le visage parsemé de failles. C’est le reflet d’une vitre rayée et inchangée.
    – Noir, prolonge la voie qui fonce dans l’obscurité figée, avant d’exploser.
    – Rue du Chemin-Noir, annonce la voix.
    
    Mes yeux papillonnent, chacun a repris sa place. Je descends sur le quai, respirant à plein poumons l’air vicié du métro.

Texte publié par Diogene, 29 mai 2016 à 18h39
© tous droits réservés.
Commentaire & partage
Consulter les commentaires
Pour réagir â ce chapitre et poster une review, veuillez vous identifier ou vous inscrire !
«
»
Tome 2, Chapitre 1 « Quatre Couleurs : Noir » Tome 2, Chapitre 1
LeConteur.fr Qui sommes-nous ? Nous contacter Statistiques
Découvrir
Romans & nouvelles
Fanfictions & oneshot
Poèmes
Foire aux questions
Présentation & Mentions légales
Conditions Générales d'Utilisation
Nous contacter
Espace professionnels
Un bug à signaler ?
877 histoires publiées
426 membres inscrits
Notre membre le plus récent est Elia
LeConteur.fr 2013-2017 © Tous droits réservés