Pourquoi vous inscrire ?
«
»
Tome 1, Chapitre 22 « XXI - La quête des cieux - troisième mouvement » Tome 1, Chapitre 22
La lumière se déversait à plein, avec une telle intensité que même ses longs cils ne pouvaient en protéger ses prunelles brûlantes. Son corps lui semblait étrangement léger, dénué de toute pesanteur, de toute douleur... Aïzie souleva ses paupières, pour les refermer aussi subitement. Il les rouvrit d'une fraction, découvrant un ciel matinal strié d'un dégradé de couleurs irréelles : azur, indigo, lavande, lilas, rose, corail, orangé... Des petits nuages incandescents ponctuaient ces prairies chamarrées comme un troupeau rutilant. Rafale glissait toujours sur les courants aériens, immobile et sereine, sa forme lisse parcourue de reflets étincelants.
    
    Quand ses yeux se furent habitués à l'assaut de la lumière, il se tourna légèrement pour apercevoir Ivara et Zéphyr planant non loin d'eux. La jeune fille semblait endormie, couchée sur l'encolure de son Khaïte. Son bonnet de cuir avait glissé en arrière, laissant flotter dans le vent de longues mèches blondes que la clarté céleste transformait en or pur. Il sentit l'inquiétude le saisir ; d'une légère pression de mollet, il donna à Bise l'ordre de se rapprocher de son amie. Il saisit alors l'éclat de ses yeux ; soulagé, il sourit et porta enfin son attention vers le paysage en dessous de lui.
    
    Sous son regard s'étendait ce qui ressemblait à une épaisse couche nuageuse. Mais en l'examinant un peu plus, il vit que la surface moutonneuse s'apparentait étrangement à un océan d'eau blanche et nacrée, agitée de vagues paresseuses, constellant l'onde pâle de crêtes brillantes.
    
    Il scruta de nouveau l'horizon devant lui, plissant les paupières pour tâcher de distinguer la moindre irrégularité dans cette mer cotonneuse. Mais Ivara fut plus rapide que lui :
    
    « Là-bas ! » S'écria-t-elle en tendant le bras droit devant elle.
    
    Aïzie plaça sa main en visière : il mit un moment à repérer ce que son amie avait aperçu : la vague silhouette de ce qui pouvait être une île sur laquelle s'élevait de hauts et fins bâtiments. Ou peut-être était-ce une formation nuageuse particulière... c'était difficile à dire. Il regretta de ne pas pouvoir en parler avec Ivara : ses paroles seraient aussitôt arrachées par l'air qui sifflait à ses oreilles.
    
    Sans même qu'ils aient besoin de les diriger, les Khaïtes obliquèrent vers l'île lointaine ; au fur et à mesure de leur avancée, il devenait évident qu'Ivara ne s'était pas trompée...
    
    Il s'agissait bel et bien d'une ville qui semblait construite dans l'écume scintillante qui couronnait les vagues, figée par un miraculeux procédé. Elle ne ressemblait en rien aux lourdes cités des hommes, pas plus qu'aux petites maisons des semeurs de tempête.
    
    Devant eux s'élevaient de hautes tours aériennes et spiralées qui auraient pu être des fantaisies de la nature si elles n'avaient pas été percées de portes et de fenêtres, et enjolivées de balcons et de rambardes semblables à de délicates dentelles. Cependant, le jeune garçon ne put s'empêcher de s'étonner de constater un fait intrigant : si, réellement, ils étaient parvenus au Paradis, n'auraient-ils pas dû voir des anges voler tout autour de cette vaste cité ?
    
    Mais les cieux étaient déserts... Un silence profond régnait tout autour des tours, seulement brisé par le sifflement du vent.
    
    

Texte publié par Beatrix, 17 octobre 2016 à 00h12
© tous droits réservés.
Commentaire & partage
Consulter les commentaires
Pour réagir â ce chapitre et poster une review, veuillez vous identifier ou vous inscrire !
«
»
Tome 1, Chapitre 22 « XXI - La quête des cieux - troisième mouvement » Tome 1, Chapitre 22
LeConteur.fr Qui sommes-nous ? Nous contacter Statistiques
Découvrir
Romans & nouvelles
Fanfictions & oneshot
Poèmes
Foire aux questions
Présentation & Mentions légales
Conditions Générales d'Utilisation
Partenaires
Nous contacter
Espace professionnels
Un bug à signaler ?
1050 histoires publiées
501 membres inscrits
Notre membre le plus récent est Akodostef
LeConteur.fr 2013-2018 © Tous droits réservés