LC logo
Découvrir     Romans & nouvelles     Fanfictions     Poèmes     Blog     Forums
Connexion
Bienvenue visiteur !
Se connecter ou S'inscrire
Pourquoi vous inscrire ?
«
»
Tome 1, Chapitre 5 Tome 1, Chapitre 5
PDV Charlotte
    
    Avec Jacob, nous parlons, assis sur la balancelle d’Ellie, naturellement.
    - Tu as l’air de t’y connaître en loup… me dit Jacob.
    - J’avoue que j’aime beaucoup cet animal majestueux. Tu savais qu’ils avaient une hiérarchie entre eux qui ne faiblit jamais ? Il y a d’abord le chef, l’Alpha. Il a toujours un second, son Bêta, qui protège ses arrières et met les autres au pas si l’un d’eux conteste les ordres de l’Alpha.
    - Hum… Charlotte…
    - Oui ?
    - Tu penses qu’un Alpha doit avoir une compagne spécifique pour être plus fort ?
    - Normalement, d’après ce que j’ai lu, un mâle alpha doit être avec une femelle oméga pour procréer une descendance plus puissante au fil des années.
    - Une oméga ?
    - Oui. En réalité, l’alpha signifie premier et oméga le dernier. Ensemble, ils peuvent créer un genre d’être suprême.
    Il reste silencieux quelques minutes et j’en profite pour boire une autre gorgée.
    
    - Tu veux jouer au jeu des dix questions ? je demande, commençant légèrement à avoir légèrement chaud. Peut-être la boisson ou alors la chaleur que dégage le beau gosse à mes côtés. J’entends la musique de James Blunt, You’re Beautiful qui résonne dans le jardin, cela me fait sourire. Je fredonne très bas certaines paroles en attendant la réponse de Jacob.
    - Tu veux commencer à jouer ? il a une voix assez rauque et cela me donne quelques frissons.
    - Okay. Commençons facile. Couleur préférée ?
    - Vert. Et toi ?
    - Violet. Age de tes sœurs ?
    - Vingt ans. Toi ?
    - Douze… Hum… Chanson préférée ?
    - Mmm… Bad de Michael Jackson. Et toi ?
    - God only knows des Beach Boys.
    - Ah bon ? Je te voyais plus écouter des trucs de filles de maintenant.
    Je souris.
    - J’avoue que j’aime quelques chansons de maintenant. J’écoute aussi beaucoup de rock et de métal mais mon groupe préféré, c’est les Beach Boys. A ne surtout pas confondre avec les Beatles, eux, je ne les supporte pas.
    - Désolé, Miss Musique. Je ne voulais pas te vexer… répondit-il avec un sourire.
    - Miss Musique ?
    - Oui. Je trouve que ça te va bien.
    - Merci. Au moins, c’est mieux que l’intello ou le livre sur pattes…
    - Qui t’appelle comme ça ?
    
    Jacob semble en colère tout à coup, son corps tremble.
    - Jacob, ça va ?
    Il semble se calmer presque instantanément quand je pose doucement ma main sur son bras et arrête de trembler.
    - Désolé. Oui, ça va. Je… Dis-moi qui te donne ces surnoms stupides ?
    - Juste une fille du lycée qui est conne. C’est la sœur du petit ami de Brooke, Ashley. Mais, on s’en fout. Elle peut dire ce qu’elle veut, je m’en fiche. Je sais qui je suis et j’admets que je suis une dévoreuse de livres. On peut continuer le jeu ?
    - Mmm… Oui. Parlons nourriture… Plat préféré ?
    - Spaghettis carbonara. Et toi ?
    - Un bon burger frites avec du bacon… Dessert préféré ?
    - Une Pavlova aux fruits. Et toi ?
    - C’est quoi ?
    - Tu connais pas ? C’est trop bon. C’est de la meringue, de la chantilly par-dessus et des fruits.
    - Ca a l’air bon. Moi, c’est super simple. Muffins aux pépites de chocolat. Emily nous en fait tout le temps.
    - Emily ?
    - C’est la fiancée d’un ami, Sam. On mange très souvent chez eux.
    - D’accord.
    
    Nous continuons à jouer encore quelques minutes quand on entend derrière nous une voix qui m’exaspère déjà…
    - Davis ? Sérieux ? Tu es venue à une fête populaire et en plus tu essaies de draguer un gars que tu n’auras jamais. Je suis sûre que tu l’ennuies déjà avec ta panoplie de bouquins…
    
    Jacob grogne légèrement en se redressant. Je me lève et me tourne vers mon ennemie. Elle est brune, les cheveux longs, une robe blanche et le bord noir hyper courte et des cuissardes noires. Une partie de sa clique est là.
    - Oh Smith… Je me demandais quand ton mec allait arrêter de te sauter pour te rappliquer ici, je réponds énervée et acide.
    Elle me met la honte devant Jacob et en me rappelant qu’en effet, je ne l’intéresserais jamais. Quelle garce ! Ashley me regarde méchamment et plisse les yeux.
    - Où est ton petit chef ? D’habitude, tu la suis comme son ombre, la mocheté intello.
    Je sens Jacob se tendre à côté de moi, mais toujours assis. Il regarde par-dessus son épaule. Ses deux amis venaient d’arriver pour regarder la scène.
    - Brooke est avec ton frère chéri…
    - Davis, ton père est au courant que tu es ici ? Toi, sa gentille petite fille… Oh, je vois que tu bois de l’alcool en plus… Que va-t-il dire s’il l’apprend ?
    - Franchement, cela ne te regarde absolument pas. Retourne faire ta pute et laisse-moi tranquille.
    Je la vois s’avancer en roulant des hanches outrageusement dans le jardin. Elle vient se mettre dans le dos de Jacob presque sensuellement. Je serre les poings. Ça non ! Jacob reste tendu.
    
    - Alors beau gosse, tu préfères les petites filles plongées dans les bouquins ennuyeux alors que tu pourrais avoir une vraie femme qui sait y faire ?
    Je suis vraiment en colère et je ne sais ce que Jacob va faire…
    - Excuses-moi, mais je ne te connais pas et franchement, tu ne m’intéresses pas le moins du monde.
    - Pardon ?
    Ashley se redresse surprise. Je sens mon cœur s’accélérer.
    - Franchement, je préfère, et de loin, discuter avec Charlotte. Tu m’as l’air d’être une fille qui n’a pas de conversation, soit tout le contraire de Charlotte.
    - Comment oses-tu ? Je suis LA fille la plus populaire du lycée… Je vais te…
    - Tu ne vas rien me faire, je ne suis pas du lycée de Forks…
    Jacob se lève et se met face à elle. Ashley ouvre les yeux en grand. Il est impressionnant, dangereux, sexy et je sens mon cœur s’accélérer.
    - Et si, par hasard, tu t’avises de la traiter comme ça de nouveau, je ferais de ta vie un enfer. Que tu sois une fille ne me dérange pas. Qui que ce soit est méchant avec mes amis aura affaire à moi.
    Je suis sidérée. Son amie ? On ne se connaît pas tant que ça.
    - Donc, c’est bien ce que je dis… Charlotte, tu n’as aucune chance avec ce beau gosse super sexy…
    Ashley s’est redressée et bombe la poitrine. J’allais répliquer mais…
    - Qu’est-ce que je viens de te dire ? Tu dois lui parler gentiment et poliment. Charlotte et moi ne nous connaissons que depuis aujourd’hui. Elle se respecte assez pour ne pas sauter sur tout ce qui porte une queue, ce qui ne semble pas être ton cas… En plus, non seulement elle est belle un truc de fou, elle est intelligente et s’intéresse à autre chose qu’à sa petite personne. Et sache, même si cela ne te regarde absolument pas, que Charlotte m’intéresse au plus haut point.
    Ashley et sa clique restent surpris pendant quelques secondes. Quant à moi, je regarde Jacob, la bouche légèrement entrouverte, surprise et je sens mes joues chauffer. Mon cœur s’accélère de plus en plus. L’Indien me regarde et me sourit doucement, mon cœur ratte un battement. Il me tend une main pour que je le suive.
    
    - Viens, Charlotte. Je vais te raccompagner.
    Je prends sa main, elle est brûlante et cela m’électrise. Je le suis docilement à travers le jardin, ses deux amis nous suivent, un léger sourire aux lèvres. Nous rentrons dans la maison où la musique est beaucoup plus forte mais nous ne nous attardons pas.
    - Charlotte, tu as quelque chose à récupérer ? me demande Jacob, maintenant timide.
    - Euh… J’ai ma veste à prendre. Elle est dans le placard de l’entrée. Mais, je ne peux pas rentrer chez moi. J’ai dit à mes parents que je dormais chez Brooke. Elle doit sûrement être avec Brent et…
    - Allons récupérer ta veste et on y va. Tu veux qu’on aille boire un café au Dinner ? Il n’est pas très tard…
    - D’accord.
    On sort de la maison et on marche dans le noir. Avec mes talons, je commence à avoir mal aux pieds et heureusement que Jacob me tient. Parfois, j’ai deux pieds gauches et je trébuche. Ses deux amis sur nos talons. On arrive devant une Golf rouge.
    - Au fait, je te présente mes deux meilleurs amis. Quil et Embry.
    Je me tourne vers eux et je fais face à deux Indiens presque aussi grands et baraqués que Jacob. Ils me sourient gentiment.
    - Enchantée les gars.
    - Le plaisir est pour nous jolie demoiselle, me répond le plus petit d’un ton charmeur, ce qui me fait rougir et sourire.
    - Quil… semble le prévenir son ami, Embry.
    Jacob ouvre la portière côté passager et m’invite à entrer dans la voiture. J’hésite quelques secondes, me disant que je ne les connais pas. Mais, ce lien étrange avec Jacob me donne une totale confiance en lui et je m’installe avec un sourire. Ses deux amis se mettent à l’arrière et Jacob derrière le volant. Il fait une chaleur presque étouffante, que j’en ouvre ma fenêtre. Ils sont tellement grands et chauds, c’est étrange et rassurant à la fois.
    
    Quelques minutes plus tard, Jacob se gare devant le Dinner et nous allons nous installer dans un box. Seulement quatre tables sont occupées. Je m’installe et me retrouve entourée des trois garçons. Nous commandons et mon téléphone sonne. Brooke.
    - Allo ?
    - Cha-Cha, tu vas bien ? elle a une voix un peu paniquée.
    - Bien sûr. Pourquoi ?
    - Il paraît qu’Ashley t’a fait chier à la fête… Ellie vient d’appeler Brent et…
    - Oui, mais ne t’inquiète pas Brookie.
    - Mais, t’es où ? Avec qui ?
    - Je suis au Dinner avec Jacob et ses amis. Ils me raccompagneront plus tard. Mais, toi, ça va ?
    - Je pense avoir attrapé un genre de gastro, mais ça va. D’accord. Mais, j’ai l’impression que la garce va se venger. Peut-être qu’elle va appeler ton père.
    Merde !
    - Elle va me pourrir la vie !
    Je panique un peu là. Jacob se tend de nouveau et Embry et Quil semblent le surveiller du coin de l’œil.
    - T’inquiète pas. Je vais t’aider et Brent aussi.
    - Dis-lui que sa sœur est une sale garce doublée d’une allumeuse de première…
    - T’inquiète, il le sait.
    J’entends le sourire de Brooke.
    - Bon, si ton père rapplique ou appelle, je lui dis quoi ?
    - Que tu étais malade et qu’on a croisé un ami qui a proposé de me ramener après le film. Pour le reste, je me débrouillerai.
    - T’es sûre ?
    - Oui. S’il demande, je suis au Dinner à prendre un milkshake.
    - Okay.
    - Brooke Elizabeth Matthews !
    - Merde ! Ca sent pas bon !
    Elle raccroche brusquement.
    
    - Qu’est-ce qui se passe ? me demande Jacob.
    - Je crois qu’Ashley a dit à mon père que je n’étais pas avec Brooke et que mon père vient d’appeler chez elle.
    - Oh…
    Nos commandes arrivent et je commence à boire mon milkshake à la fraise. Les gars ont pris deux gaufres au chocolat chacun et les dévore en en mettant partout.
    - Vous êtes marrants, je constate.
    Je rigolais doucement. La sonnette de l’entrée du Dinner retentit et je vois mon père avancer vers nous. Je me tends sur la banquette. Les trois garçons me regardent et tournent la tête vers mon père, il a gardé son uniforme.
    - Merde, je chuchote pour moi.
    Mon père n’a pas l’air content, il me fait les gros yeux. Puis, il regarde les trois gars qui m’entourent.
    - Bonsoir, jeunes gens. Bonsoir jeune fille.
    - Bonsoir papa.
    - Alors, comme ça, tu pars avec des inconnus et…
    - Papa, ce ne sont pas des inconnus.
    Je me lève tant bien que mal. Le silence s’est fait dans le petit restaurant.
    - Papa, je te présente Jacob Black, le meilleur ami de Bella Swan, et ses amis Quil et Embry. Ils m’ont raccompagnée après le film. Brooke était malade.
    - Black ? Tu es le fils de Billy Black de la réserve ?
    - Bonsoir monsieur Davis. Oui. Je suis son fils.
    
    Jacob tend sa main à mon père qui la serre presque automatiquement.
    - Alors, Charlotte Emma Davis, peux-tu m’expliquer pourquoi ta cousine préférée m’a appelé pour me dire que tu étais avec des inconnus ?
    Jacob et ses amis se tournent vers moi, surpris. Et oui ! Ashley Smith est la fille de la sœur de mon père, donc ma cousine.
    - Je ne sais pas, papa. Nous étions au cinéma avec Brooke et Brent, on a croisé Jacob et ses amis. Mais, Brooke s’est sentie mal au début du film et Jake leur a proposé que je reste avec eux pour la fin du film. Ashley nous a croisé et a fait comme d’habitude.
    - Vous êtes allés voir quoi ?
    Je la sentais cette question.
    - V pour Vendetta. Il est sorti il n’y a pas longtemps et Brooke voulait qu’on aille le voir.
    - D’accord. Bon. Tu peux rester avec tes amis, mais vu que Brooke est malade, tu rentres à la maison. Demain, tu iras chercher tes affaires chez elle.
    - Très bien papa. Je ne rentrerais pas trop tard.
    - Je compte sur vous jeune homme. Faîtes attention à ma fille, dit-il à Jacob.
    Celui-ci acquiesce presque solennellement.
    
    Le lendemain
    
    Je me réveille aux alentours de dix heures du matin et je souris doucement. Après que mon père soit parti, Jacob, Quil, Embry et moi avons discuté de tout et de rien pendant presque deux heures. Ils sont vraiment sympas et taquins entre eux. Il semblerait qu’ils aient des secrets. Beaucoup de secrets. Mais, je ne sais pas pourquoi, je leur fais confiance. Surtout à Jacob. Il est tellement beau, gentil, souriant et… bref. Il faut que j’arrête un peu. Je ne le connais que depuis hier.
    
    Peut-être, mais il t’intéresse plus que de raison et il a dit qu’il te trouvait à son goût.
    C’était pour fermer le clapet d’Ashley.
    Ne te voile pas la face. Tu te sens liée à lui. Et je suis sûre que lui aussi ressent la même chose.
    
    En me ramenant chez moi, Jacob m’a proposé de passer la journée avec eux aujourd’hui. Ayant déjà fini presque tous mes devoirs, je lui ai dit que je passerais en fin de matinée. Je sors de mon lit, j’ouvre ma fenêtre et vais dans la cuisine. Maman est déjà partie travailler et papa est sur le canapé du salon.
    - Bonjour ma grande. Bien dormie ?
    Pendant notre conversation, je me prends mon petit déjeuner. Trois pancakes au sirop d’érable et un jus de fruits.
    - Bonjour papa. Oui. Et toi ?
    - Bien. Tu sors aujourd’hui ?
    - Oui. Déjà, je dois aller récupérer mes affaires chez Brooke et après je rejoins Jacob et ses amis. Ils veulent me faire visiter leur réserve.
    - C’est très bien. Mais, tes devoirs ?
    - Il ne me reste plus qu’une scène de Cyrano à lire et sinon, j’ai tout fait. Je la lirais demain soir.
    - C’est bien ma fille. Je dois rejoindre Charlie au poste dans moins d’une heure, tu pourrais déposer ta sœur chez sa prof de guitare ?
    - Pas de souci. Mais, je ne pourrais pas venir la chercher.
    - La mère d’Amélie vient la récupérer. Amber passe le reste de la journée chez elle.
    - Bonjour à toi la naine. Je suis là parce que j’habite ici.
    - Haha ! Très drôle !
    - Brooke était malade hier donc…
    - Je vois.
    
    Après avoir pris et débarrassé mon petit déjeuner, je vais dans ma chambre pour me sélectionner une tenue pour la journée. Je prends dans mon armoire un jean foncé troué par endroits et avec quelques motifs, avec mon tee-shirt noir Depeche Mode avec une rose rouge et un haut à manches longues blanc que je mettrais en-dessous. Je vais dans la salle de bain et me prends une bonne douche. Je me lave quelques minutes après avec mon gel douche au caramel, j’adore cette odeur et me lave les cheveux. Je vais dans ma chambre et me mets l’album de Cascada et la musique Bad Boy résonne dans ma chambre. Je m’habille tranquillement en chantant et me déhanchant. Après m’être habillée, je me brosse les dents, je me maquille légèrement avec un peu de mascara et un trait d’eye liner, je laisse mes cheveux lâches et légèrement ondulés, je mets un peu de Amor Amor de Cacharel et je suis prête.
    - Amber ! T’es prête ?
    - Ouai. Je vais être en retard…
    - Mais non.
    Je mets des bottes marron clair, mon blouson en cuir noir, prends mon portable, les clefs de la maison et celles de ma voiture et on sort de la maison. Quelques minutes plus tard, Amber sort de la voiture et je vais chez Brooke.
    
    - Alors Brookie ! Comment tu vas ?
    Ma meilleure amie est dans son lit, un peu pâle, une bassine verte à ses côtés.
    - Charlotte, ça va. Je me vide mais on s’en fout. Raconte.
    Je lui raconte ma soirée, ainsi que mon altercation avec ma cousine.
    - Par contre, je viens récupérer mes affaires et je dois aller à la Push.
    - Sérieux ? Tu vas voir ton Jacob ?
    - Ce n’est pas Mon Jacob.
    - Mais, t’aimerais bien…
    - … Il est sympa…
    - Tu veux pas te porter la poisse ?
    - On va dire ça.
    Vingt minutes plus tard, je reviens dans ma voiture. J’ai mis mon sac dans le coffre. Je me mets de nouveau l’album de Cascada et la musique Ready For Love résonne dans l’habitacle. Je démarre et pars direction La Push.
    
    Fin PDV Charlotte
    

Texte publié par Soso-Wolves, 16 décembre 2017 à 16h26
© tous droits réservés.
Commentaire & partage
Consulter les commentaires
Pour réagir â ce chapitre et poster une review, veuillez vous identifier ou vous inscrire !
«
»
Tome 1, Chapitre 5 Tome 1, Chapitre 5
LeConteur.fr Qui sommes-nous ? Nous contacter Statistiques
Découvrir
Romans & nouvelles
Fanfictions & oneshot
Poèmes
Foire aux questions
Présentation & Mentions légales
Conditions Générales d'Utilisation
Nous contacter
Espace professionnels
Un bug à signaler ?
931 histoires publiées
446 membres inscrits
Notre membre le plus récent est Dendroespine
LeConteur.fr 2013-2018 © Tous droits réservés