LC logo
Découvrir     Romans & nouvelles     Fanfictions     Poèmes     Blog     Forums
Connexion
Bienvenue visiteur !
Se connecter ou S'inscrire
Pourquoi vous inscrire ?
«
»
Tome 2, Chapitre 14 Tome 2, Chapitre 14
Halloween arriva finalement. Lyria s’éveilla dans son lit, le matin de son anniversaire, et elle réalisa qu’elle était déjà là depuis deux mois. Deux mois qui étaient passés comme dans un rêve, entre les cours, ses amis, et cette joie de vivre qu’elle retrouvait peu à peu. La fête de la semaine précédente, dans le dortoir avait symbolisé un tournant pour elle. Finies les pensées sombres et les idées qui tourbillonnaient. Elle se contentait de ce qu’elle avait et elle prenait la vie du bon côté.
    
    Elle n’avait pas oublié ce qu’il s’était passé l’année précédente, ni même la séparation avec sa sœur. Mais, elle voulait avancer et ne pas laisser ces évènements la définir. C’était une bonne résolution, mais elle ne savait pas si elle allait la tenir très longtemps. Parce qu’après tout, elle avait compris une chose importante : les gens retombent toujours dans leurs travers.
    
    Le regard fixé sur le tissu bleu au dessus de sa tête, la main gratouillant la tête de Vampire, Lyria prit une grande inspiration. C’était un nouvel anniversaire qui s’annonçait pour elle. Et cette fois, une petite part d’elle-même espérait qu’elle n’allait pas voir sa mère débarquer à Poudlard pour fêter l’évènement avec elle. Il y avait quelque chose de cassé dans cette famille, et elle ne voulait plus vraiment avoir affaire à elle. Ni à sa grand-mère, pas plus que le strict nécessaire, en tout cas.
    
    Elle n’eut cependant pas vraiment le temps de laisser ses pensées dériver trop loin dans ce tourbillon qui la caractérisait la plupart du temps. Une furie rousse sauta sur son lit. Vampire poussa un miaulement de surprise et s’enfuit en crachant. Lyria sentit les bras de la rousse l’attraper par les épaules et la secouer.
    
    « Debout debout debout ! C’est ton anniversaire, tu ne vas pas rester au lit toute la journée quand même ? »
    
    Lyria attrapa un coussin et le jeta sur Bella qui s’écarta en riant, avant de se laisser tomber à côté de son amie. Elle unit leurs mains.
    
    « J’ai un super cadeau pour toi. Mais j’ai promis à Harry de ne pas te l’offrir sans qu’il soit là pour voir ta tête. »
    « Je suppose que ça veut dire que je dois m’habiller pour aller prendre le petit déjeuner ? »
    
    Lyria sortit de son lit et s’habilla rapidement, avant de suivre Bella dans les escaliers. Son amie tenait une petite boite emballée dans un papier doré, et Lyria se demandait sincèrement ce qui pouvait se trouver à l’intérieur. Cependant, elle savait qu’elle le découvrirait bien assez tôt, donc elle maitrisa son impatience.
    
    En passant devant les quatre sabliers, elle ne put s’empêcher de ressentir un pincement de fierté. Son regard se posa sur celui des Serdaigles, qui était largement en tête. Grâce à elle. Grâce au vif d’or qu’elle avait attrapé et à l’avance qu’elle avait donné à sa maison. À ses yeux d’adolescente, c’était l’un des plus beaux accomplissements de sa vie.
    
    Mais, elle n’eut pas le temps de rester à s’appesantir sur la toute première victoire de sa vie. Bella l’entraina vers la Grande Salle et la table des Gryffondors où Harry et Ron leur faisaient de grands signes. Lyria s’installa avec eux et elle récupéra les cadeaux qu’ils lui tendirent. Harry lui avait offert un livre de Quidditch, Ron des sucreries et Bella…
    
    « Mais qu’est ce que c’est, » demanda Lyria en faisant tourner l’étrange pendentif entre ses doigts. Trois cercles d’or et un sablier qui pouvaient bouger pour former une sorte de sphère.
    « Un retourneur de temps. C’est ma mère qui l’a fabriqué quand je lui ai dit combien de cours tu avais par jour et la difficulté à trouver du temps pour faire tes devoirs. »
    
    Les yeux ronds, Lyria observa son amie. Un retourneur de temps, c’était un artefact très puissant. Le genre d’artefact particulièrement surveillé par le ministère. Lyria se rappelait avoir entendu un étudiant dire qu’il n’avait pas eu l’autorisation d’en avoir un pour ses cours. Et encore, il ne l’aurait qu’emprunté au ministère tandis que là… C’était le sien. À elle. Son objet magique.
    
    « Maman travaille au ministère », expliqua Bella. « Elle descend de la personne qui a inventé les retourneurs de temps. C’est un savoir qui se transmet uniquement dans ma famille. Donc, un jour, j’apprendrais à en faire aussi, et ma sœur probablement aussi. »
    « Mais. T’es pas une née-moldu toi ? »
    
    Ron, spécialiste des pieds dans le plat. Bella sourit et secoua la tête.
    
    « Je suis moitié-moitié. Je vis surtout avec mon père, parce que maman est trop occupée pour s’occuper de nous. Enfin bref. Toujours est-il qu’elle a obtenu les autorisations pour te fabriquer un retourneur de temps, pour te permettre de finir tes études correctement, mais aussi de devenir la reine du Quidditch et une super animagus. »
    « Merci, » murmura Lyria. Elle tendit sa main et elle serra celle de son amie sur la table.
    
    Elle enfila le collier et rangea les sucreries et le livre dans son sac à dos. L’heure d’aller en cours était venue. Elle commençait par Défense contre les forces du mal avec Remus. Celui-ci revenait tout juste de ses trois jours sous l’influence de la lune, et le loup-garou avait l’air vraiment fatigué. Ce jour-là, pas de travaux pratiques, pourtant tellement appréciés par les étudiants. Il les installa à leurs pupitres et leur demanda de lire un chapitre de leur manuel.
    
    Lyria l’observa alors qu’il se laissait tomber lourdement sur sa chaise. Elle le vit lever une main et la passer devant ses yeux, comme si les frotter pouvait être bénéfique pour lui. Elle pinça les lèvres et baissa les yeux vers la page de son livre. Au moins, cette fois-ci, Remus n’avait pas de nouvelles cicatrices. Pas de visibles en tout cas. Elle s’en sentait soulagée.
    
    Alors, à la fin de l’heure, après avoir passé son temps à jouer avec la chaine de son pendentif au lieu de lire les lignes sur son livre, elle traina un peu. Elle attendit que tout le monde soit sorti et elle se dirigea vers son parrain, qui n’avait pratiquement pas bougé durant son cours.
    
    « Remus ? »
    « Je te verrais ce soir, Lyria. »
    « Mauvaise nuit ? »
    
    Il ouvrit les yeux et plongea un regard épuisé dans celui de la demoiselle avant de hocher la tête. Un léger sourire s’étira sur ses lèvres et il tendit une main, attrapant le retourneur de temps.
    
    « Mauvaise semaine, » dit-il en faisant tourner l’objet entre ses doigts avant de le relâcher. « Mon cadeau ne pourra jamais réaliser avec ça, pumpkin, tu le sais ? »
    « Je m’en fiche des cadeaux, je veux juste savoir si tu vas bien. »
    
    Elle ne se rendit compte à quel point sa phrase était vraie qu’en voyant le sourire s’élargir sur le visage de Remus. Le loup-garou se redressa et déposa un baiser sur son front.
    
    « Je suis juste fatigué à cause de la pleine lune et… »
    « Et ? »
    « Ta mère est aussi butée que ta grand-mère. Elle a décidé que… Elle ne viendra pas ce soir. »
    
    Un soulagement étrange envahit le cœur de Lyria qui hocha la tête après quelques secondes. Elle ne voulait de toute façon pas la voir. Plus avoir affaire à elle.
    
    « Ce n’est pas grave, » dit-elle. « Je ne voulais pas la voir. Ni elle, ni Melia, ni ma grand-mère et sa magie noire. »
    
    Une lueur de surprise naquit dans le regard de Remus. Mais, Lyria fit un pas en arrière.
    
    « Je dois y aller. J’ai cours de métamorphose, et le professeur McGonagall va m’interdire les cours particuliers si je suis en retard. »
    
    Elle s’éloigna presque en courant, attrapant juste son sac sur la table au passage. Elle ne vit pas le regard inquiet de Remus qui la suivait vers la sortie de la salle ni la façon dont il se massa les tempes lorsque la porte fut refermée dans son dos. Elle n’entendit pas plus son murmure dans la pièce vide, adressé à personne en particulier.
    
    « Dans quoi est-ce que tu as fourré ton nez, pumpkin… »
    

Texte publié par louha, 14 novembre 2017 à 19h49
© tous droits réservés.
Commentaire & partage
Consulter les commentaires
Pour réagir â ce chapitre et poster une review, veuillez vous identifier ou vous inscrire !
«
»
Tome 2, Chapitre 14 Tome 2, Chapitre 14
LeConteur.fr Qui sommes-nous ? Nous contacter Statistiques
Découvrir
Romans & nouvelles
Fanfictions & oneshot
Poèmes
Foire aux questions
Présentation & Mentions légales
Conditions Générales d'Utilisation
Nous contacter
Espace professionnels
Un bug à signaler ?
878 histoires publiées
426 membres inscrits
Notre membre le plus récent est Elia
LeConteur.fr 2013-2017 © Tous droits réservés