LC logo
Découvrir     Romans & nouvelles     Fanfictions     Poèmes     Blog     Forums
Connexion
Bienvenue visiteur !
Se connecter ou S'inscrire
Pourquoi vous inscrire ?
«
»
Tome 1, Chapitre 4 « 1er Tâche » Tome 1, Chapitre 4
- Harry, il faut faire quelque chose pour eux ! Ils sont malheureux ensemble depuis bien trop longtemps.
    
    - Ginny chérie on a dit qu'on ne s'en mêlerait que de loin. Ils doivent se débrouiller sans nous. Si on s'en mêle cela finira par nous retomber dessus ! En plus nous n'avons que des suppositions, aucune preuve. Clama son mari pour la énième fois.
    
    - Écoute, je ne sais pas ce qu'il te faut de plus à toi ! À part ses yeux et son attitude fier, le reste ne vient pas de lui ! En plus elle est à gryffondor.
    
    - Mais gin', tu sais comment ils sont tous les deux ! Aussi borné l'un que l'autre. Par contre, ton frère m'a parlé tout à l'heure par la cheminée, il n'en peut plus de tout ses secrets. Je sais qu'Hermione est au courant de son aventure mais de la à l'entendre officiellement, je ne sais pas si elle tiendra le choque. En plus avec Rose au milieu ! Sincèrement je ne sais plus quoi faire avec cette histoire. C'est pour ça que je veux que tu laisse les choses se faire toute seule ! Promet moi de ne pas mettre ton grain de sel !
    
    Ginny lui fit un petit sourire qui en disait long sur sa pensée. Le survivant tenta de la forcer à promettre mais la rouquine s'approcha encore un peu de son mari, sensuellement. Elle emprisonna ses lèvres et Harry oublia très vite qu'il attendait une réponse.
    
    Au château, les premiers flocons de novembre virevoltaient dans le parc. La 1er tâches approchait à grands pas. Chacun des quatre champions, sentaient monter en lui la pression et l'angoisse. Personnes ne savaient à quoi s'attendre. Harry, qui se souvenait du temps où lui aussi était un champion, prit grand soin de verrouiller toute les informations afin que les épreuves ne soit connu que de quelques personnes triés sur le volet.
    
    Le jour J, tous les élèves se réunirent devant la forêt interdite. Des gradins surplombaient les arbres sombres. Face à eux, une estrade portait les officiels et le jury composé de Ronald Weasley directeur du département des sports et jeux magiques ; le directeur de Poudlard, Harry Potter, les trois représentant des écoles étrangères, Drago Malfoy, Nathalia Dimtrov, Madame Maxime et enfin l'adjoint au ministre de la magie Perceval Wightman. Ronald Weasley fit un discours face aux élèves pendant que les professeurs étrangers et le directeur de Poudlard rejoignirent les champions dans une tente prévu à cette effet.
    Inquiet, chacun des champions faisaient les cent pas, attendant de savoir se qu'ils devraient affronter. Bien entendu, Rita Skeeter accompagné de son photographe essayait d'en savoir plus sur la jeune Malfoy qui faisait parler d'elle dans la gazette du sorcier depuis son arrivée en Angleterre avec son père. James Potter, fidèle à lui même, tentait de séduire la jeune française qui ne semblait pas du tout réceptive. Heureusement les juges arrivèrent dans la tente afin de leur expliquer l'épreuve. Ils se réunirent autour de Harry Potter qui leur expliqua la première tâche.
    
    - Bien, mes enfants, nous voilas enfin réunis pour la 1er tâche. Cette année le département des sports et jeux magiques a choisit un thème inédit. Vous devrez affronter des épreuves plus complexes que les années précédentes. Des épreuves qui vous permettrons de faire face à vous même. Une fois le tournois terminer, en plus de la gloire et de l'argent, vous obtiendrez autre chose. À vous de le découvrir. Vous devrez tous entrer dans la forêt en même temps, une fois dans la forêt interdite, vous devrez rapportez un objet qui vous permettra d'avoir un indice pour la suite. Le premier qui sortira gagnera la première tâche. Bonne chance à tous.
    
    Ils sortirent sous les acclamations de leurs amis et des élèves de leurs écoles. Harmonie lança un rapide coup d’œil à son père puis entra dans la forêt baguette en main. Elle ne savait absolument pas à quoi s'attendre. Son père lui avait déjà parlé de cet endroit. Elle le trouvait terrifiant. En alerte, Harmonie tentait de distinguer chaque son, chaque vibration, chaque mouvement. Mais malgré son courage de gryffondor, la peur lui tiraillait l'estomac. En elle, l'angoisse montait. Plus elle s'enfonçait dans l'épaisse forêt, plus son cœur battait fort. Harmonie marchait prudemment, pas après pas, mètre après mètre. Soudain une voix cria son prénom au milieu des bois, une voix rauque qui semblait toute proche. La jeune fille se tourna de tous les côtés mais ne vit personne.
    
    - Qui est la ? Fut la première chose qu'elle demanda.
    
    - Tu es seule, personne ne te vois Harmonie Malfoy. Soit digne de ton nom, de ta famille. Tu dois le tuer pour sauver ta vie. Prouve à ton père que tu es digne de son héritage. Tue le !
    
    Harmonie de plus en plus paniquée ne comprenait pas se qu'il se passait. Elle pensa à une mauvaise blague d'un des concurrents mais la voix ne correspondait à aucun d'eux.
    
    - Je ne tuerais personne. Je ne suis pas un assassin !
    
    La gryffondor observa et analysa rapidement son environnement et couru vers une sorte de coursière au bout de laquelle, elle apercevait une sorte de lueur bouger. Sans se retourner elle s'élança de toute ses force dans cette direction. Elle devait sauter par dessus des racines, éviter les cailloux, passer outre la douleur des branches griffant son visage. Une fois arrivée, la lumière avait disparue. La jeune Malfoy ralentit sa course et fit un eu plus de silence. Si la voix avait dis vrai, sa vie se trouvait être en danger. Autant éviter de mourir tout de suite. Elle avança lentement, baladant son regards un peu partout pour éviter de se faire surprendre. Soudain, elle entendit des cris un peu plus loin. Sans hésiter, n'écoutant que son courage, Harmonie s'élança sur le chemin de terre. Elle arriva dans une clairière ou se trouvait un petit garçon qui tentait de se défendre maladroitement avec sa baguette. Son agresseur se trouvait de dos. Il était grand et portait l'uniforme des champions. Sans hésiter, elle se lança devant le garçon et le défendit avec hargne.
    
    - Vladimir arrête! Hurla t elle.
    
    Étonné, l'élève de Durmstrang s'arrêta net et la regarda avec un petit sourire qui la fit frémir. Le petit garçon qui devait avoir à peine 12 ans, se réfugia derrière elle.
    
    - Pousse toi Malfoy. C'est lui ou moi. Tu n'as pas entendu la voix ? Demanda t il lentement.
    
    - Si je l'ai entendu, mais nous somme dans un jeu, le ministère de la magie ne ferait pas de nous des assassins ! C'est un test et apparemment tu viens de le rater ! Répliqua Harmonie sûr d'elle.
    
    - Test ou pas, dans le tournoi il y a parfois des morts ! Je préfère que lui meurt plutôt que moi ! Alors dégage de mon chemin si tu ne veux pas prendre sa place.
    
    Harmonie ne bougea pas. Elle détourna les yeux quelques secondes pour regarder le petit garçon qui c'était levé à côté de lui. Vladimir Sotov utilisa cette minute d’inattention pour lancer un sort de mort au garçon qui tomba raide mort. La jeune fille hurla en rattrapant le petit garçon qui la regarda dans les yeux en lui souriant. Une chose étrange se produisit. Le garçon se décomposa en des milliards de petit morceau qui s'envolèrent dans le ciel. Sotov envoya la jeune fille valdinguer plus loin et s'approcha de l'endroit où se tenait le garçon quelques minutes auparavant. À la place du corps se trouvait une boite en plomb, sombre, poussiéreuse, effrayante. Le jeune homme prit la boite et se tourna vers la gryffondor avec un sourire.
    
    - Tu as perdu ! Tu aurais du le tuer avant moi et tu aurais pu récupérer la boite. Maintenant tu te retrouve sans l'objet et donc sans indice pour la prochaine épreuve ! La grandeur des Malfoy a définitivement disparue à cause de ton père et de toi ! Ton grand père aurais honte, et t'aurais sûrement tué a ta naissance.
    
    Harmonie se releva et lui fit un petit sourire en coin digne de son père. Oui elle avait fait le choix de suivre ses valeurs et le meurtre n'en faisait pas partis même si l'être à tuer n'est pas réel. Oui elle n'avait pas la boite mais malgré sa nouvelle maison, le côté sournois des serpentards faisait également partis d'elle. Sans crier gare elle laça un sort à la boite qui se retrouva envoyé à l'autre bout de la clairière derrière des buissons. En colère, le bulgare ne chercha même pas à se venger et couru récupérer son indice, laissant une Malfoy hilare derrière lui.
    Une fois hors de sa vue, Harmonie Malfoy, regarda autour d'elle. La solution ne pouvais pas d'être tuer quelqu'un. Jamais le ministère n'aurait choisi une épreuve pareille. Il y avait sûrement une autre solution pour récupérer cette objet. Une autre épreuve. Elle devait continuer sa route pour trouver son objet, sa boite à elle. Elle suivie son instinct et continua son chemin. Mais à peine fit elle deux pas qu'une lumière l'éblouit. Le petit garçon qu'elle avait sauvé apparut entouré d'une magnifique lumière blanche. Il avait l'air différent. Il semblait plus pur, plus apaisé enfin moins … enfant en fait. Il s'adressa à elle en lui adressant un sourire.
    
    - Bonjour Harmonie. Je suis Nömin un elfe immortel. Tu as montré beaucoup d'altruisme et de courage aujourd'hui. C'est pour cela que je vais te remettre une boite à toi aussi. Je serais ton guide durant toute cet année. Tu as réussi la première épreuve mais tu va devoir te dépêcher de sortir de la forêt pour gagner la 1er tâche. Va, Harmonie et sois prudente, une menace pèse sur toi et sur un de tes concurrents.
    
    L'elfe immortel disparue dans le même halo de lumière et laissa derrière lui la boite qui revenait à la jeune fille. Elle était très différente de celle de Vladimir. Son éclatante blancheur paraissait presque irréel. Des perles incrustaient le couvercle de façon à écrire son prénom. Lorsqu'elle prit la boite dans sa main, elle sentit une sorte d'osmose, de lien se créer avec le coffret. Sans hésiter, Harmonie la rangea dans sa poche près de son cœur et partis en courant pour ne pas arriver la dernière. Dans sa course, elle n'eut pas besoin de réfléchir, son instinct la guidait et ses pieds semblaient connaître le chemin. Plus elle avançait et plus elle distinguait les cris de la foule dans les estrades. Seulement au moment de sortir, elle entendit deux voix se disputer et lancer des sorts. Une des deux voix lui était familière. Elle était a deux doigt d'être la première à finir la tâche. En tournant la tête, Harmonie aperçut Vladimir courir vers la victoire. Pendant deux petites secondes la gryffondor hésita puis finalement repris son chemin en sens inverse. James Potter se battait contre Amandine blansec. La Française semblait vouloir tuer le gryffondor. James se battait bien mais commençais à faiblir. Sans perdre plus de temps Harmonie lui donna un coup de main et ensemble ils reprirent le dessus sur l'étudiante de Beaubâton. Sans s'en rendre compte, James et Harmonie lancèrent un expelliarmus ensemble qui toucha leur adversaire en pleine poitrine et l'envoya valdinguer à près de 20 mètres plus loin. Ils se mirent alors à courir et atteignirent ensemble l'orée de la forêt interdite sous les acclamations du publique.
    
    - Je m'en serais très bien sorti tout seul Malfoy.
    
    - Pourtant tu ne semblait pas vraiment en très bonne posture Potter.
    
    - C'était une ruse pour qu'elle baisse sa garde. J'aurais très bien pu vous battre toutes les deux en un rien de temps, si je l'avais voulu ! Repliqua James vexé.
    
    Harmonie se dirigeait vers son père pendant que James Potter parlait l'ignorant complètement. Amusé par les paroles du gryffondor, elle se tourna et lui lança une dernière phrase.
    
    - Ne t'étouffe pas avec ton ego Potter. On se retrouve quand tu veux pour un combat ! Et elle repartis avec un petit sourire en coin.
    
    Ronald Weasley annonça l'ordre des gagnants. Vladimir Sotov 1er, James Potter et Harmonie Malfoy second ex æquo et enfin Amandine Blansec dernière. Chacun d'eux avait réussi a prendre l'objet tant convoité.
    Dans les salles communes qui accueillaient un des champions, la fête battait son plein. Chez les gryffondor, malgré son égalité avec le jeune Potter, Harmonie ne recevait que très peu de félicitation, alors que James croulait sous les compliments. Sans ce vexé, elle commença à réunir ses affaires et partis avec Albus et Rose. James se sentait un peu coupable de ne pas avoir été correcte avec elle. Il voyait bien que son sourire n'était qu'une façade, ses yeux prouvaient le contraire. Il se dégagea discrètement de ses fans et se glissa vers son adversaire. Une fois à côté d'elle, il fit en sorte qu'elle l'écoute sans la regarder pour ne pas perdre ses amis, et lui glissa un merci. Harmonie lui serra le bras en guise de réponse et monta dans sa chambre.
    
    - Alors Harmonie, tu l'ouvre cette boite ? Je veux savoir se qu'il y a dedans moi ! Insista Rose surexcitée.
    En riant, Harmonie, ouvrit son coffret couvert de perles. La voix de Nömin, l'elfe immortel en sorti, aussi envoûtante qu'un chant de sirène. Il déclama quelques vers :
    « Tu devra, affronter ton passé,
    Si tu veux pouvoir triompher. »
    
    La voix se tut et le coffret se referma.

Texte publié par lulushka, 18 mars 2016 à 21h02
© tous droits réservés.
Commentaire & partage
Consulter les commentaires
Pour réagir â ce chapitre et poster une review, veuillez vous identifier ou vous inscrire !
«
»
Tome 1, Chapitre 4 « 1er Tâche » Tome 1, Chapitre 4
LeConteur.fr Qui sommes-nous ? Nous contacter Statistiques
Découvrir
Romans & nouvelles
Fanfictions & oneshot
Poèmes
Foire aux questions
Présentation & Mentions légales
Conditions Générales d'Utilisation
Nous contacter
Espace professionnels
Un bug à signaler ?
878 histoires publiées
426 membres inscrits
Notre membre le plus récent est Elia
LeConteur.fr 2013-2017 © Tous droits réservés