LC logo
Découvrir     Romans & nouvelles     Fanfictions     Poèmes     Blog     Forums
Connexion
Bienvenue visiteur !
Se connecter ou S'inscrire
Pourquoi vous inscrire ?
«
»
Tome 1, Chapitre 15 « La mort d'un héro » Tome 1, Chapitre 15
Le moi de juillet prenait fin et Harry n'avait toujours pas assez de monde pour former une armée suffisamment puissante pour combattre le Démon. Il voulait mettre toutes les chances de son côté et tenter de vaincre cet ennemis sans l'aide des filles et les tenir à l'écart du danger. Bien qu'il savait qu'un jour ou l'autre la prophétie devrait s'accomplir. Il se tenait assis dans son bureau lorsqu'il reçu un hibou qui venait d'un auror infiltré dans l'armée du Démon.
    
    «  Harry,
    
    Le ministère va être attaqué par le Démon, Kingsley est en danger, vous devez intervenir rapidement au ministère pour éviter le même désastre que la première fois.
    
     Mark »
    
    Harry se leva d'un bon et rejoins Drago qui se trouvait dans la grande salle en train de donner un cours d'attaque aux sorciers qui maîtrisaient déjà bien l'art du combat. Lorsque le Serpentard vit entrer Harry, il comprit à son expression que l'heure était grave. Le directeur lui expliqua rapidement la situation et Drago parti réunir un maximum de combattant expérimenté. Harmonie vit son père discuter avec un auror et écouta la conversation. Elle parti discrètement prévenir, James, Rose, Albus et Adam. Ils décidèrent de partir combattre eux aussi. Amandine se trouvait prêt d'eux et vint leurs parler.
    
    - C'est sûrement un piège. Dit elle simplement.
    
    - Pourquoi nous te ferions confiance Blancsec ? Demanda Rose irrité par la jeune fille.
    
    - Parce que je sais que ce qu'elle veut le plus au monde c'est de détruire Poudlard. Si les meilleurs combattant partent défendre le ministère alors le château sera à la merci de l'Armée du Démon. Je sais que j'ai fait pleins d'erreur mais je ne suis pas si malfaisante que cela. Les différentes réalités que j'ai put découvrir lors de la dernière tâche m'ont aidé à faire un choix et j'ai choisi de me battre pour la paix moi aussi. Se défendit la jeune Française.
    
    - Je n'ai aucune envie de te faire confiance même si je fais confiance à mon oncle.
    
    Rose pris la main de sa sœur et attira le reste du groupe dans un endroit plus sûr. Les passages secrets du château étaient tous surveillé et il allait falloir faire preuve d'ingéniosité. Malgré son enthousiasme Harmonie sentait que sa sœur était tiraillé entre croire ou pas Amandine. Elle stoppa donc sa marche et regarda sa sœur dans les yeux.
    
    - Tu doute ! Trancha Harmonie.
    
    - Non je ne doute pas.
    
    - Si tu doute je le ressens et je doute également. Amandine n'a pas tord. Nous savons pourquoi elle veut se venger et le lieu de ce crime est le château pas le ministère.
    
    - Mais si nous y allons pas alors des gens vont mourir. Mais si nous ne restons pas ici toutes les personnes vivant dans ce château vont mourir. Rappel toi, nous devons faire des sacrifices, je crois que nous devons choisir la moins pire des solutions, c'est à dire sauver le plus grands nombres d'innocent. Je pense qu'il est important de prévenir Harry mais nous devons rester ici.
    
    À contre cœur, Rose suivie l'opinion de sa sœur et de ses amis. Ils partirent donc prévenir Harry avant qu'ils ne se lance dans un piège. Lorsqu'ils atteignirent le bureau du directeur, ils ne trouvèrent personne. C'est alors que James se rappela qu'il avait désormais la carte des maraudeurs en sa possession. Il la sorti et la montra à ses amis.
    
    - Je jure que mes intentions sont mauvaises.
    
    La carte s'anima et le groupe découvrit des tas de pas avec des noms accolés. Ils cherchèrent activement le nom du directeur mais celui ci n'était pas présent. Ils trouvèrent enfin le nom de Drago Malfoy mais celui ci disparue au septième étage.
    
    - La salle sur demande. Cria James qui parti en courant suivie par le reste de l'équipe.
    Une fois devant le mur, ils pensèrent très fort à Drago Malfoy et la salle leurs ouvrit ses portes. Il découvrirent alors une sorte de quartier Général où se trouvaient de nombreuses personnes. Lorsque les ados entrèrent, ils furent accueillis par Hermione qui semblait très inquiète.
    
    - Que faites vous ici ? Demanda t elle.
    
    - Nous devons absolument voir Harry. L'attaque du ministère est un leurre. Un piège qui servira à vider le château de ses meilleurs atouts pendant que la vrai attaque se passera ici au château. Expliqua Harmonie qui sentait la panique l'envahir.
    
    - Je sais. Le ministère à été vidée et protégé plus tôt dans la journée par de vieux amis revenu défendre le château comme du temps de Voldemort.
    
    Elle montra alors de sa main une immense assemblée regroupé dans le fond de la pièce. Rose reconnue certain visage qu'elle avait vu sur des photos. Celui de Luna Lovegood, Neville Londubat ou encore d'Olivier Dubois. Il y avait également Mme Maxime et Mme Dimitrov qui semblaient être venus avec du renfort.
    
    - Il est temps de protéger le château de cette fille. Nous allons sortir de la salle et y installé les moldu et les personnes ne pouvant ou ne voulant pas se battre. Je vais donc vous demandez de nous aidez à les protéger.
    
    Sans attendre chacun se sépara, pour faire venir toute les personnes qui ne participeraient pas au front. Les enfants, les vieillards, les moldus, et les personnes qui ne se sentait pas capable d'assumer une telle bataille. La salle sur demande fût vidé de ses actuels résidents et remplis par les nouveaux. Le portrait d'Ariana qui avait permis au renfort de venir fût définitivement condamné pour éviter une entrée en force. Comme lors de la première guerre, Chacun prit un poste stratégique dans le château. Hermione embrassa son mari et fit renaître une nouvelle fois les statues de pierres qui avait défendu l'école contre le seigneur des ténèbres. Harry restait introuvable et personne ne savait où il était passé. Hermione savait qu'il avait rejoint le ministère avec un auror pour s'assurer que personne ne s'était retrouvé piégé ou oublié. Le silence était revenu au château. Harmonie et Rose s'était posté devant le château avec une bonne partis des combattants. Mais le fait de ne pas voir Harry revenir inquiétait tous le monde. Certain sentait l'espoir les quitter, le survivant restait un symbole et le perdre serait catastrophique. Soudain, la voix de Melinda s'éleva dans les airs. Les rescapés de la seconde guerre eurent comme un effet de déjà vu.
    
    «  Votre héro n'est plus, je suis plus puissante que Voldemort car moi j'ai su le tuer. Harry Potter est mort. »
    
    Les réactions ne se firent pas attendre. La panique envahis la plus part des cœurs. Harry Potter, l'élu, le survivant, celui qui avait vaincue Voldemort à deux reprise ne pouvait pas être mort. Malheureusement le corps du directeur apparue dans le parc. Ginny qui se trouvait devant avec les filles, hurla en se jetant sur le corps de son mari. Suivie de prêt par ses fils qui ne pouvaient pas croire que leur père avait finit par succomber. Hermione tenta de récupérer Ginny pour la consoler mais celle ci semblait tellement envahis par le chagrin et la haine qu'elle ne pouvait pas se calmer. Harmonie tenta également de calmer James et Albus fut pris en charge par sa cousine. La voix reprit de plus belle.
    
    «  Je vois que mon petit cadeau vous va droit au cœur. Ce château m'a volé ma vie, les mangemorts et les sangs purs sont nos ennemis et nous devons les combattre. Ceux qui ne veulent pas mourir se soir devraient penser à partir ou à changer de camps. Toutes les personnes se trouvant dans ce château d'ici une heure seront exécutés. Oh, j'allais oublier, lorsque j'ai tué Harry Potter, j'ai également eut la chance de devenir la maîtresse de la baguette de sureau qui se trouve actuellement entre mes mains, autant vous dire que vos pauvres petits sort de protection ne valent rien face à ma toute puissance. Je vous laisse une heure pas une minute de plus. »
    
    Dans le château la panique finis par emporter les moins courageux. Beaucoup décidèrent de partir, Harry avait fait en sorte de permettre le transplanage dans l'enceinte pour en sortir mais personne ne pouvait transplaner à l'intérieur. Une bonne centaine de sorciers transplanèrent donc loin de Poudlard, loin du massacre. Malheureusement pour eux des adeptes du Démons les suivaient à la trace pour ensuite les tuer. La plus part furent décimé avant même d'avoir posé un pieds en dehors du château. Ceux qui avait décidé de rester tentaient de se redonner courage pour combattre auprès de leurs famille et amis. James attrapa la main d'Harmonie et la tira loin du monde, loin des autres, loin de tout se malheur. Il l'emmena dans la salle commune des gryffondor qui se trouvait vidée de ses élèves. Sans lui parler il commença à l'embrasser. Harmonie y répondit trouvant dans se baiser la force et le courage qui s'envolaient de son corps. James commençait à caresser le corps de la jeune femme mais celle ci le stoppa gentiment.
    
    - Tu es sûr que c'est le bon moment ?
    
    - Je ne veux pas mourir sans avoir été complètement avec toi. Dit il doucement en reprenant possession de ses lèvres.
    
    Harmonie ne trouva rien à redire et pensait exactement la même chose. Leurs futur semblait trouble et peux sûr et se retrouver tous les deux une dernière fois, était aussi pour elle comme un besoin indispensable. Rose ressenti la passion de sa sœur et ne put que ressentir également se besoin vital. Elle emmena donc Adam au sous sol et lui demanda d'ouvrir le passage qui menait à la salle commune des serpentard. Les deux couples s'offrait un dernier moment de bonheur absolue avant de combattre cette armée de fou qui ne voulait que la destruction et la mort. Chacun d'eux partageait ce moment comme si c'était le dernier. Les filles sans savoir pourquoi, se sentaient de plus en plus forte, de plus en plus puissante comme si le fait de se laisser enfin allez totalement décuplaient leurs magie. Dans un élan de magie, d'amour et de plénitude, elles atteignirent l'orgasme ensemble à quelques minutes de la fin de l'heure accordé par le Démon.

Texte publié par lulushka, 10 septembre 2016 à 19h54
© tous droits réservés.
Commentaire & partage
Consulter les commentaires
Pour réagir â ce chapitre et poster une review, veuillez vous identifier ou vous inscrire !
«
»
Tome 1, Chapitre 15 « La mort d'un héro » Tome 1, Chapitre 15
LeConteur.fr Qui sommes-nous ? Nous contacter Statistiques
Découvrir
Romans & nouvelles
Fanfictions & oneshot
Poèmes
Foire aux questions
Présentation & Mentions légales
Conditions Générales d'Utilisation
Nous contacter
Espace professionnels
Un bug à signaler ?
878 histoires publiées
426 membres inscrits
Notre membre le plus récent est Elia
LeConteur.fr 2013-2017 © Tous droits réservés