Pourquoi vous inscrire ?
Dormir 100 ans ou la belle au bois dormant 2.0
icone Fiche icone Fils de discussion icone Lecture icone 1 commentaire 1
«
»
Tome 1, Chapitre 8 « Le projet rouet va révolutionner le monde ! » Tome 1, Chapitre 8
Jarred commença par verrouiller à distance la cellule de telle sorte que toute personne venant de l'extérieur ne pouvait nous déranger. Puis il sortit le fameux dossier qu'il se trimbalait tout le temps quand il venait me voir, se racla la gorge puis tel un conteur débuta son histoire.
    
    - Bien avant toute chose, ce projet a été construit sur un mythe.
    
    - Un mythe ? Répétais-je abasourdie. Comment un mythe peut-il inspirer ...
    
    - Je sais que ça peut te paraître étrange mais c'est la pure vérité. Ce mythe ou ce que les gens appelle aussi un conte, c'est l'histoire d'une jeune fille qui après s'être endormie 100 ans se soit réveillée sans aucune marque du temps.
    
    - Si c'est pour me raconter des contes de fées, vous pouvez oubliez tou ...
    
    - Attends un instant. Tu ne t'es jamais demandée pourquoi la princesse n'a pas eu une seule marque de vieillesse alors qu'elle avait dormit pendant 100 ans ?
    
    - C'est à vous de relire vos contes de fées. La fée Carabosse lui jette un sort pour la faire mourir le jour de ses 16 ans mais la dernière des sept fées – qui n'avait pas encore fait son don – changea la malédiction de la vilaine fée en sommeil de 100 ans qui peut être brisé par un baiser du preux chevalier. Tout le monde la connaît cette hist...
    
    - Mais justement pourquoi ? Pourquoi est-elle restée ainsi ? Scientifiquement parlant, elle aurait dû subir les dommages du temps. Or ce n'est pas le cas. Tu sais aussi bien que moi que la plus part des histoires révèlent une part de vérité. Et bien parfois elles sont aussi une source d'inspiration. Ce fût le cas d'un passionné de sciences. Le Professeur David Conrad. Il a longtemps cherché, expérimenté et un jour. Ce fût l'idée du siècle !
    
    - C'est à dire ?
    
    - Tu vas m'interrompre longtemps ?
    
    - Non désolée.
    
    - Bon où en étais-je ?
    
    - Vous parliez d'une découverte surprenante qui allait révolutionner le monde dis-je en m'effondrant à moitié sur mon poing droit.
    
    - Ah ! Alors on s'est rendu compte que ce conte était potentiellement réel mais qu'il fallait pour ça que la personne endormie puisse continuer à assumer ses fonctions vitales sans boire ni même manger. Elle respire mais cela ne suffit pas pour vivre. Dans ce cas, soit on testait la faisait dormir dans un bain de froid, soit on doit inventer une capsule capable de maintenir en vie le sujet de l'expérience. Au début, on s'est inspiré de la nouvelle de Jules Verne, La journée d'un journaliste américain en 2889. On a d'abord cru que le froid aiderait à conserver le corps mais très vite – en lisant la nouvelle et en testant en réalité la technique – on s'est aperçu que ça n'allait pas ! Et pour cause, faire dormir une personne dans du froid – on parle de températures avoisinant les -100°C tout de même ! - ne permettait pas de la maintenir en vie.
    
    - Ce qui est logique quand on y repense ...
    
    - Tu vas arrêter de m'interrompre ou sinon je m'en vais pour de bon cette fois ci !
    
    - Pardon. Je vais la mettre en veilleuse.
    
    - Bon ... Comme tu l'as si bien dit, c'est logique quand on y repense. On s'est vite rendu compte qu'il fallait avant tout maintenir le rythme respiratoire en marche et apporter de quoi nourrir les cellules sans pour autant accélérer le processus de vieillissement. Donc pour remédier à ça, le projet rouet s'est mis en place. Tu as du t'apercevoir que des aiguilles te traversait le corps mais elles ne te gênaient pas lorsque tu t'es réveillée ? Et bien ce concept est simple. La
    cabine est construite pour ne recevoir qu'une et une seule personne.
    
    >> On a imprégné toute la machine de ton ADN de telle sorte que seule toi puisse y entrer sans y mourir. Je t'explique. Quand tu t'allonge dans la cage de verre, des détecteurs repèrent et scannent la présence. S'il s'avère que c'est bien toi, le processus de sommeil se met en route. Si ce n'est pas toi, la cage se verrouille quand même mais de la fumée toxique s'échappe et la personne se retrouve enfermée et prise au piège. Il n'y a qu'une façon d'ouvrir la cage. Il faut l'ouvrir de l'extérieur et de préférence avec l'empreinte du propriétaire ou bien un membre proche : en l'occurrence celle du personnel en charge de toi, c'est à dire moi.
    
    >> Pour en revenir avec l'histoire des aiguilles. Elles ont été programmée pour se planter sans douleur au bout de 15h d'inactivité et se débrancher selon un programme établit : soit 18 jours plus tard, 31 semaines après, 45 mois, 100 ans plus tard ! Elles ont une durée de vie égale à la durée d'utilisation. Par exemple tu décides de dormir 18 jours, les aiguilles auront une durée de vie de 17 jours et 12h. Il faut toujours compter 12h de moins que la durée prévue. Ces aiguilles sont faites pour ne pas s'oxyder avec l'air ni le temps. Elles sont le lien qui te relie encore à la vie. Pour que tu puisses encore vivre, il faut qu'elle t'apporte ce précieux liquide.
    
    >> Tu vois ce reflet un peu pourpre dans le liquide orangé ? C'est l'essence même de la vie. Maintenant écoute moi bien. Ce que je vais te dire doit rester un secret. N'est-ce pas tête de linotte ? Personne ne doit le savoir ! C'est la seule chose que je ne serais pas en droit de te dire mais je sens que tu es quelqu'un de fiable. Bon. Ce liquide a été crée pour que tes cellules puissent agir normalement mais ne puisse pas vieillir. C'est la clé du conte. Pour que tu ais conservé ce corps de jeune fille de 18 ans, il a fallu qu'on crée un liquide qui puisse te garantir une pseudo "immortalité". Il est fait à partir d'un peu de solution X, une pointe de gel Y et surtout un bon litre de sang. Au minimum. Le sang est la clé vitale de ta survie. On devait chaque jour remplir le liquide de sang. Plus la personne dort longtemps, plus son système immunitaire est fragile. Aussi elle devient dépendante de ce liquide. Voilà tu sais tout.
    
    - Alors ... En créant ces machines ... Vous avez créé ...
    
    - Des vampires. Oui c'est en quelque sorte ça l'idée. Ouvre grand tes oreilles. Ce que je vais te dire va te paraître complètement horrible mais depuis que tu es réveillée, tu es en danger. On cherche à te détruire. Pourquoi ? Je ne sais pas. Je sais seulement que certaines personnes n'apprécient pas qu'on leur volent la vedette. Je ne serais pas étonné que la venue du Prince Philippe soit un hasard.
    
    - Heu attendez … Un prince ici ? Demandais-je complètement perdue par ce que je venais d'entendre.
    Depuis quand un Prince fait-il partit d'un gouvernement ? Me demandais - je. Soit on ne m'a pas tout dit sur la situation réelle soit j'ai du écouter d'une oreille, mais ça m'étonnerai.
    
    - Oui. Il es le fils aîné du Directeur de ce laboratoire. Ici dans le Royaume, il n'y a qu'un seul Monarque. Le Roi. Il est à la fois Directeur de Recherches, Recteur des écoles, Boss des journaux, ... Bref c'est le patron suprême ! Et vu qu'il prend de l'âge, il délègue petit à petit ses travaux à son fils aîné. Philippe.
    
    - Mais pourquoi on ne doit pas voler la vedette de ... Je ne comprends pas. Et puis on est pas dans une République ? Vous m'aviez dit que …
    
    - Avant que je ne m'occupe de ton cas, me coupa Jarred, j'étais dans la Fabrique. Je m'occupais de réparer des robots quand le Professeur, celui qui a créé ta cabine et le projet rouet, le seul et l'unique, est venu me voir. Il m'a donné cette enveloppe avec toutes les directives à suivre. Que faire s'il se passait ça, ce qu'on devait savoir etc. Il était sûr de ce qu'il avait inventé. Ce jour là, il m'avait dit : "Le projet rouet va révolutionner le monde". Il n'a pas eu tord mais depuis ce jour fatidique où j'ai écopé de ta garde, je n'ai plus revu le professeur. Tu comprends ce que ça veut dire ?
    

Texte publié par Ashley Plateada, 1er février 2018 à 10h41
© tous droits réservés.
«
»
Tome 1, Chapitre 8 « Le projet rouet va révolutionner le monde ! » Tome 1, Chapitre 8
LeConteur.fr Qui sommes-nous ? Nous contacter Statistiques
Découvrir
Romans & nouvelles
Fanfictions & oneshot
Poèmes
Foire aux questions
Présentation & Mentions légales
Conditions Générales d'Utilisation
Partenaires
Nous contacter
Espace professionnels
Un bug à signaler ?
1657 histoires publiées
749 membres inscrits
Notre membre le plus récent est Hoshiro-Ryuko
LeConteur.fr 2013-2021 © Tous droits réservés