Pourquoi vous inscrire ?
Dormir 100 ans ou la belle au bois dormant 2.0
icone Fiche icone Fils de discussion icone Lecture icone 0 commentaire 0
«
»
Tome 1, Chapitre 1 « Le Réveil » Tome 1, Chapitre 1
Une impression de froid. Un frisson qui vous parcours tout le corps. La conscience qui monte au cerveau. Les yeux qui s'agitent. La vision qui devient de plus en plus nette. Les sens qui reviennent un à un.Les battements du cœur qui se font plus rapide. Le sang qui circule dans les veines et booste les membres encore engourdis.
    
    Un nouveau frisson. Une nouvelle sensation de froid. La peau qui se transforme littéralement en chair de poule. Les poils qui se hérissent. Le souffle qui devient de plus en plus fort. La buée qui se forme sur les parois de verre. Les yeux qui cherchent une issue.Le cerveau qui tente de comprendre la situation.
    
    Voici comment j'étais avant qu'une Blouse blanche ne vienne me sortir de cette cage de verre et d'acier. En attendant qu'il arrive je peux au moins me présenter. Je suis le numéro 672. Je peux le lire sur mon bracelet. Ce que je me souviens c'est que ce chiffre correspond à un prénom. Mais lequel ? Peut être que Blouse blanche pourra me le dire. Comme vous avez pu le constater, je viens seulement de me réveiller. Je sors d'un grand sommeil et je pèse mes mots. Il était si grand que mes membres en étaient engourdis. Il était temps que ça se finisse ! Que dire d'autre ? Je suis une fille avec des cheveux blonds, une peau claire mais pas trop blanche – enfin ça c'était avant que je ne dorme, j'ai du pâlir depuis – et des yeux bleus. Un portrait classique mais je possède un tatouage sur l'avant bras gauche : une rose noire. Encore quelque chose de banal.
    
    La Blouse blanche arrive. Parfait on va me sortir de là.
    
     *
     * *
    Jarred sortit un petit carnet d'observation et un crayon. Il était tout excité ! La jeune fille venait de se réveiller ! Au bout de 102 ans passé à l'état léthargique, elle semblait aussi belle et aussi fraîche que lorsqu'elle a entamé l'expérience il y a un siècle en arrière ! Si seulement le Professeur était là pour là la voir. Il aurait été fier de lui.
    
    L'homme introduisit la clé dans la serrure et la cage s'ouvre. Le cocon protecteur laisse place à un matelas vertical qui a épousé la forme parfaite de la jeune fille. On peut voir son corps tout entier comme imprimé sur le mélange de bambou et ressors. Quant à elle, toujours aussi belle et insouciante que sur sa photo de dossier. Ses cheveux défaits encadraient son visage fin, ses mains aux ongles vernis de rouge réajustant son vêtement un peu froissé, une chemise d'hôpital tout ce qui a de plus basique mais qui lui donnait pourtant un petit côté attendrissant. Un peu comme une poupée de porcelaine. Sa beauté n'avait d'égale que celle des statues antiques. De la fumée s'échappait lentement de l'ex-cocon de protection et la jeune fille fit un pas. Elle avait l'air d'avoir retrouver l'usage de ses jambes. Reste à savoir si son cerveau et plus important sa mémoire, avaient été touché ou non. Dans le cas contraire, il devait s'attendre à un flot de questions. Il n'aurait qu'à suivre la procédure écrite par le Professeur.
    
    La jeune fille s'arrêta devant lui. Elle ne semblait pas atteinte par des effets secondaires tels que l'anorexie ou bien la prise subite de poids, ce qui semblait à priori impossible pour le second cas mais il fallait s'attendre à tout. Son corps réagissait normalement à la pression de l'air et toutes ses fonctions vitales étaient en parfait état. Restait maintenant à savoir si le sujet se souvenait de quelque chose.
    
    Jarred prit une pochette kraft brune qu'il tendit à la jeune femme. Elle prit l'enveloppe et en sortit des photos. Elles avaient dû être prises avant son sommeil. Elle avait pour consigne de les trier selon un seul critère : Est-ce qu'elles paraissent familière ou pas. Un jeu d'enfant pourrait-on dire mais pour quelqu'un qui vient de dormir 100 ans, c'était une autre question. La jeune fille observe chacune des photos puis les tries. Certaines se font sans hésitation, d'autres en revanche méritaient un temps de réflexion. Elle semblait tantôt perdue dans ses pensées tantôt empreinte d'un conviction sans faille.
    
    Jarred nota ses observations sur la fiche puis lorsqu'elle eut fini il la fixa dans les yeux.
    
    - Bon voyons voir. Celle ci vous évoque quelque chose ? Dit il en prenant une photo correspondant à un paysage sous la lumière du soleil
    
    - Oui je crois que c'est un mot ... Un mot que je dois connaître hésita t-elle.
    
    - Effectivement puisque ce mot est votre prénom.
    
    Elle réfléchit un instant, regarda son bracelet d'immatriculation puis avec une confiance retrouvée ajouta : Je me souviens ! Je m'appelle Aurore Espina. Je me suis portée volontaire pour une expérience et j'ai dormi dans cette cage de verre.

Texte publié par Ashley Plateada, 28 janvier 2018 à 22h43
© tous droits réservés.
«
»
Tome 1, Chapitre 1 « Le Réveil » Tome 1, Chapitre 1
LeConteur.fr Qui sommes-nous ? Nous contacter Statistiques
Découvrir
Romans & nouvelles
Fanfictions & oneshot
Poèmes
Foire aux questions
Présentation & Mentions légales
Conditions Générales d'Utilisation
Partenaires
Nous contacter
Espace professionnels
Un bug à signaler ?
1653 histoires publiées
748 membres inscrits
Notre membre le plus récent est elitajazz
LeConteur.fr 2013-2021 © Tous droits réservés