Pourquoi vous inscrire ?
«
»
Tome 1, Chapitre 4 Tome 1, Chapitre 4
Chapitre 4
    
    Musiques à écouter : Show me the way – Peter Frampton / School – Supertramp / Logical Song – Supertramp / God only knows – The Beach Boys / Help Me Rhonda – The Beach Boys / You’re my best friend – Queen / Somebody to love – Queen / Breakfast in America – Supertramp
    
    PDV Sirius
    
    Nous sommes dans la Grande Salle pour le festin de la rentrée et Peter trépigne sur le banc, impatient de manger en écoutant distraitement le discours de Dumbledore. Je regarde Heart, qui est dos à moi, ne pouvant m’en empêcher. Un petit coup de coude me sort de ma contemplation. C’est James.
    - Apparemment, tu n’es pas le seul à avoir remarqué les changements chez Beth.
    - De quoi tu parles Prongs ?
    - Regarde autour de toi, intervient Rémus en chuchotant.
    Je peux alors voir plusieurs garçons, qui regardent également la jolie Serdaigle, toutes maisons confondues. A Serpentard, je constate que Dave Crabbe, Jason Goyle et même mon frère Regulus, qui lui jettent quelques coups d’œil. Les deux premiers, en septième année et connus pour être déjà enrôlés chez les Mangemorts, la regardent d’une façon qui ne me plaît absolument pas, un regard plus que pervers. Je vais devoir les avoir à l’œil ces deux-là. Je regarde de nouveau la Préfète des Bleus et Bronze et la vois discuter avec ses amies et quelques gars de l’équipe de Quidditch de l’an dernier. Elle est jolie…
    
    
    - Allez les gars, c’est la rentrée et on va être en retard.
    La voix de Rémus se fait entendre alors que je conduis une moto volante, une jolie blonde accrochée derrière moi. C’est quoi ce…
    - Putain Rem’, je rêvais bien… je grogne du fond de mes couvertures.
    D’un coup, je me retrouve sans couverture, ainsi que James et Peter, d’après les cris de mes deux amis.
    - Tu rêvais de quoi Paddy ? me demande James en se levant.
    Je constate que nos trois couettes sont dans les airs, maintenues par la baguette de notre ami loup-garou.
    - Je montais ma moto.
    - Ah… intervient Rémus.
    - T’es sûr qu’il n’y avait pas autre chose que tu montais ? blagua le jeune Potter avec un sourire suggestif.
    Je me sens rougir mais répond à la négative. Pourtant, des images s’immiscent dans mon esprit, mettant en scène une certaine blonde qui… Un coussin m’atterrit sur le visage, me faisant penser à autre chose.
    - Allez les gars… reprend Rémus.
    
    
    Quelques minutes plus tard, nous entrons dans la Grande Salle et quelques gloussements se font entendre à notre entrée, nous faisant sourire de fierté avec James. Je tourne la tête en m’installant à notre table pour voir la table des Serdaigle et plus précisément la jolie blonde qui m’a totalement déstabilisé et à qui je pense depuis hier. Elle a lâché ses cheveux blonds, son insigne accroché sur son uniforme au niveau de sa poitrine. Elle est devenue vraiment jolie, elle a une belle beau, son visage est toujours un peu rond mais harmonieux, ses yeux sont légèrement maquillés. Ses yeux bleus regardent quelque chose à côté de moi et je sais que c’est mon deuxième meilleur ami qu’elle observe. Elle tourne son visage pour me regarder. Je la vois alors rosir, la rendant craquante et secouer sa tête brusquement.
    
    Quelques minutes après avoir eu nos emplois du temps de l’année, une nuée de chouettes et de hiboux entre dans la Grande Salle par les nombreuses fenêtres. Je vois que Heart a reçu un colis qui la fait sourire en l’ouvrant. Je me demande bien ce que c’est. De loin, je vois comme un appareil moldu pour écouter la musique, mais je me dis qu’aucun appareil moldu ne marche à Poudlard. Elle lit la lettre qui l’accompagne, c’est sûrement ses parents et elle sourit un peu plus. Pendant tout ce temps, j’ai avalé mes céréales au chocolat sans faire spécialement attention.
    - Allez les gars, les cours vont commencer.
    J’avale presque ma dernière bouchée de travers en comprenant que ce n’est pas Rémus qui a dit ces mots. C’est James qui a parlé, son insigne de Préfet accroché sur son torse. Je regarde autour de moi et constate que Peter, Rémus, Alice et même Evans regardent mon frère avec stupéfaction. Apparemment, je ne suis pas le seul à être étonné par son comportement. Je me lève après avoir bu ma dernière gorgée de jus de citrouille et suis mes amis. Nous nous retrouvons juste à côté des trois jolies Serdaigle et j’entends Heart qui dit à ses amies en râlant :
    - On va voir les Serpentard quasiment toute la journée, ça gave…
    - Salut les filles… commence James.
    - Comment ça, vous allez voir les Serpentard toute la journée ? je demande en même temps.
    - Est-ce qu’on t’a sonné Black ? me demande Heart sur un ton énervé, me surprenant et me faisant sourire à la fois.
    - Bonjour les gars… On a Botanique avec eux maintenant, répond gentiment Amy.
    - Tu t’énerves déjà contre moi Heart ? T’as pas digéré ton petit déj’ ? je demande à la blondinette.
    - Oh tu sais quoi Black… commence-t-elle au quart de tour.
    J’avoue que j’adore la mettre en rogne. Encore plus maintenant qu’elle est canon. Je constate que ses fossettes rosissent.
    - Nous, on commence par la Métamorphose, intervient Moony.
    Heart sourit rêveusement suite à l’intervention de mon ami en se calmant et dit :
    - Ah… Vivement la Métamorphose… J’adore cette matière.
    - Voilà pourquoi t’as eu Optimal à tes BUSES, dit Maddie avec un sourire, faisant rosir la blonde.
    Douée en Métamorphose, comme moi.
    
    
    - Tu as pris la Carte Sir’ ? me demande Prongs dans notre dortoir.
    - Ouai. J’en ai besoin pour vérifier un truc.
    - Tu suis JBS maintenant ? me demande mon meilleur ami en haussant un sourcil.
    - Pas du tout. J’ai juste entendu Heart dire à ses amies qu’elle…
    - Je savais que ça la concernait, intervient Rémus avec un sourire.
    - Tu es amoureux Padfoot ? me demande Peter.
    Je me sens rougir quelque peu et secoue la tête.
    - C’est ça. On va te croire, dit James.
    - Tu commences à ressembler à James, intervient de nouveau Rémus.
    - Bon, je veux juste la Carte les gars, je m’impatiente.
    Quelques minutes plus tard, je mets la cape de James dans mon sac. Je me dirige dans le château grâce à la Carte que nous avons créé avec les gars pour mieux nous repérer, repérer les passages secrets ou encore repérer si quelqu’un nous suit. Dans le cas présent, je cherche surtout à repérer quelqu’un. La Préfète des Serdaigle a apparemment un cours de danse et je la repère au troisième étage avec plusieurs filles de presque toutes les maisons. J’arrive devant la porte d’une salle de classe d’où j’entends une musique qui résonne. J’entends rigoler et me mets sous la cape d’invisibilité pour entrer derrière une brune de Poufsouffle. Je reste stupéfait face au spectacle qui s’offre à moi. Une bonne dizaine de filles, y compris Alice Jones, la meilleure amie d’Evans et bien entendu Heart. Cette dernière est au milieu du groupe, elle porte un short large bleu foncé avec un haut bordeaux légèrement court et a attaché ses cheveux. Je les regarde danser quelques minutes et constate que Beth est l’une des meilleures du groupe. Au bout d’un bon quart d’heure, je sens ma poche qui vibre légèrement, c’est James qui me cherche. Je sors de la pièce, toujours sous la cape et sors le miroir à double sens dans lequel je peux voir mon meilleur ami.
    - Vieux, ramène-toi. Les sélections de Quidditch sont dans vingt minutes alors bouge-toi le cul !
    - J’arrive Prongs…
    
    
    Cela fait trois semaines que nous avons repris les cours et j’ai constaté que Beth a l’air de déprimer. Ses deux amies se sont trouvé des copains et la blonde doit sûrement se sentir un peu seule. J’ai également remarqué que quand elle regarde Rémus, elle soupire et détourne le regard d’un air triste. Je sais de source sûre que mon ami ne s’intéresse pas à elle. Ce dernier a, apparemment, jeté son dévolu sur une petite Serdaigle de cinquième année avec qui il passe son temps à la bibliothèque, une certaine Rachel Wooks ; ce qui, je l’avoue, me fait plaisir. Car l’ayant entendu dire qu’elle était canon m’avait mis un peu en rogne. Comme je me le suis dit dans le train, Beth Heart me plait depuis longtemps et elle tombera sous mon charme. Peter se consacre à ses cours et passe beaucoup de temps soit à la bibliothèque, soit dans une salle de classe désaffectée pour réviser. Quant à James, il prend son rôle de Préfet et de Capitaine très au sérieux ; ce qui, d’après ce que j’ai pu voir, semble rendre Evans curieuse de son comportement. Malgré que les Maraudeurs ont repris du service en faisant une blague aux Serpentard quelques jours après la rentrée. Nous les avions transformés en clowns et avons eu en bonus Servillus chantant l’hymne de Poudlard. Pour ma part, je continue d’aller observer Beth à son club de danse le mercredi juste avant le Quidditch, tout en maintenant ma réputation d’élève à retenues. Rien que cette semaine, j’en ai déjà eu six ; je vais bientôt battre mon record pour un début d’année.
    
    On est vendredi et les cours sont terminés. Nous sortons du cours de Métamorphoses en commun avec les Serdaigle durant lequel j’ai pu observer la Préfète à ma guise. Amy est partie rejoindre son petit ami et Maddie est partie dans le parc avec James, Rémus et Peter. Je vois alors Heart marcher tranquillement à l’opposé du parc. Je me mets devant elle et lui dit :
    - Alors, Heart, tu ne vas pas avec la bande ?
    - En quoi ça te regarde Black ?
    - C’est juste que j’ai vu que vous n’étiez plus collées toutes les trois depuis la rentrée alors…
    - Et toi ? Tu n’as pas une blague stupide à faire aux personnes plus faibles que toi ?
    - Depuis quand tu défends les Serpentard ?
    - Je ne les défends pas. Et toi, depuis quand tu m’espionnes ?
    - Je ne t’espionne pas.
    - C’est ça, je vais te croire… Alors, quand j’allais à mon club de danse mercredi alors que t’étais censé aller au Quidditch, c’était un hasard ?
    Merde… Cramé… Je voulais aller la voir danser un peu. Je prends alors conscience qu’en discutant, nous nous étions rapprochés. Tellement que je pouvais sentir son souffle se mêler au mien.
    - Je vois que je ne suis pas le seul à espionner quelqu’un, je dis goguenard et d’une voix basse en mémorisant l’odeur de son parfum. Miam. Fraise et Caramel.
    - Absolument pas. C’est Amy qui m’a dit que James avait programmé un entraînement pour vous le mercredi.
    - Ah bon Beth ?
    J’ai une voix rauque, essayant de me contenir. J’ai tellement envie de l’embrasser, ses lèvres roses framboise sont tentantes. Je vois alors ses dents mordre sa lèvre inférieure et mon souffle s’accélère un peu. Je me sens presque à l’étroit dans mon pantalon rien qu’en la voyant faire ça.
    - Beth… Arrête ça… je grogne.
    J’essaye encore de me retenir de plonger sur ses lèvres.
    - De quoi tu parles Black ? me dit-elle en se léchant les lèvres.
    Je me jette alors sur ses lèvres, ce qui la fait gémir. J’ai plongé ma main dans ses cheveux longs et l’autre entoure sa taille. Mon ventre chauffe et mon envie augmente en sentant qu’elle répond à mon baiser de la même manière quelques secondes après sa surprise. Je nous fais reculer et la plaque doucement contre le mur du couloir. Je lèche ses lèvres pour approfondir un peu plus notre étreinte, elle a un goût de framboise bien mûre. Par le caleçon de Merlin, c’est délicieux ! Nos langues dansent un ballet sensuel qui me fait un effet de malade.
    
    Brusquement, elle me pousse loin d’elle et j’ouvre les yeux difficilement, surpris. Elle est toute rouge et magnifique. Ses lèvres sont gonflées de mon baiser, mais, mes yeux trouvent les siens. Ils sont embués de larmes.
    - Je… Black… Tu…
    Elle a carrément du mal à parler. J’essaie de m’approcher.
    - Je suis désolé Beth… Je…
    Je ne continue pas ma phrase car elle vient de me mettre une claque retentissante et part en courant. J’entends ses sanglots s’éloigner de moi. Je suis figé dans le couloir, me tenant la joue. Je ne comprends rien là.
    
    
    - Les gars, je l’ai trouvé… dit la voix de Rémus essoufflée, me sortant de mes pensées.
    - Il va bien ? demande James en approchant.
    - Je ne…
    - C’est du rose que t’as sur la bouche Padfoot ? demande Peter.
    Je vois alors les visages de mes trois meilleurs amis qui semblent m’étudier.
    - Tu as embrassé qui ? commence Peter.
    - C’est JBS ? renchérit James.
    - Elle t’a giflé ? dit Rémus.
    - Beth… je réponds gravement.
    - Pourquoi elle t’a mis une baffe ? demande James.
    - Elle est partie en pleurant, je continue.
    - T’embrasse si mal que ça ? demande Peter en souriant.
    - Je… J’ai pas pu m’en empêcher, je voulais juste l’embêter un peu et là, je l’ai embrassée.
    - Je suis sûr que t’es amoureux Paddy, dit Moony avec un sourire également.
    - Comme moi avec ma Lily, intervient James.
    - Ca va pas ! Moi, amoureux ? Vous plaisantez… je dis d’une voix confiante.
    
    Nous venons d’arriver dans la Grande Salle pour le dîner après notre entraînement de Quidditch et je constate que toutes les filles de Serdaigle sont à leur table, à l’exception d’une seule. Maddie et Amy regardent dans notre direction en chuchotant entre elles. Elles doivent sûrement être au courant de ce qui s’est passé avec Beth. Et les deux autres filles de leur dortoir regardent dans ma direction et semblent être déçues de quelque chose. Je n’y fais pas spécialement attention et essaie de me concentrer sur autre chose que le fait que la fille que j’ai embrassée ne soit même pas venue pour m’éviter.
    - Padfoot, tu devrais penser à autre chose… me suggère Wormtail hésitant à ma droite.
    - Surtout qu’apparemment, Chloé et Alicia sont au courant et vont mettre au courant notre Fan-Club, intervient Rémus.
    - Sérieux ? je demande. Franchement, ça change quoi à ma vie ?
    - Déjà. Elles semblent déçues que tu aies embrassé une fille que tu traites de Cachalot depuis plus d’un an. Ensuite, d’après ce que je sais à propos de tes anciennes conquêtes, certaines ont été un peu calomniées par les filles du Club des Maraudeurs, continue le blond.
    - C’est vrai. Souviens-toi de Lola Feetbiz, elles lui avaient coloré les cheveux en vert fluo parce qu’elle s’était vantée d’être restée en couple avec toi plus de trois semaines l’an dernier, renchérit James.
    - Surtout que là, deux d’entre elles sont dans le même dortoir que Beth, reprend Rémus.
    - Je suis sûr qu’elle ne va pas se laisser faire, je chuchote pour moi-même, sachant que mes amis m’ont sûrement entendu.
    
    
    Fin PDV Sirius

Texte publié par Soso-Wolves, 23 juillet 2018 à 21h09
© tous droits réservés.
«
»
Tome 1, Chapitre 4 Tome 1, Chapitre 4
LeConteur.fr Qui sommes-nous ? Nous contacter Statistiques
Découvrir
Romans & nouvelles
Fanfictions & oneshot
Poèmes
Foire aux questions
Présentation & Mentions légales
Conditions Générales d'Utilisation
Partenaires
Nous contacter
Espace professionnels
Un bug à signaler ?
1295 histoires publiées
612 membres inscrits
Notre membre le plus récent est Delenn Harper
LeConteur.fr 2013-2019 © Tous droits réservés