Pourquoi vous inscrire ?
«
»
Tome 1, Chapitre 3 Tome 1, Chapitre 3
Chapitre 3
    
    Musiques à écouter : Hold Back The Night – The Trammps / Under Pressure – Queen / Heart Of Glass – Blondie / You Make Me Feel – Jimmy Sommerville / Kiss – Prince / Vogue – Madonna / Take On Me – A-ha
    
    PDV Beth
    
    Cela fait quelques minutes que la cérémonie de Répartition est terminée et je suis à la table des Serdaigle avec Amy et Maddie. Le professeur Dumbledore, le directeur de Poudlard vient de nommer le nouveau directeur de notre maison. C’est le professeur Flitwick, il nous enseigne les Sortilèges. La table des Serdaigle est placée au centre de la Grande Salle, entre celle des Serpentard qui est contre le mur et celle des Gryffondor qui est au centre et de l’autre côté se trouve celle des Poufsouffle ; face aux quatre tables en perpendiculaire, se trouve la table des professeurs. Je suis dos à celle des Gryffondor et des Poufsouffle. Depuis que je suis entrée dans la Grande Salle, je sens des regards sur moi. Ça avait déjà commencé dans le train, quand j’ai commencé ma ronde. La plupart de mes camarades ne m’avaient pas spécialement reconnue, des garçons essentiellement, vu qu’ils me regardaient comme si j’étais un nouveau parfum de dragées. Mais là, c’est encore pire. Aux regards de désir, d’après Amy et Maddie, de la part des garçons, ce sont ajoutés des regards pas spécialement aimables ou alors surpris de la part des filles. Face à moi, se trouve la table des Serpentard et même si la plupart des élèves m’ignorent, je peux quand même constater que certains me jettent quelques coups d’œil, notamment Régulus Black, le petit frère de Sirius, qui est en quatrième année, il me semble.
    
    - Alors, cette année, c’est toi la Capitaine ? je demande à Amy avec un sourire.
    Je suis heureuse pour mon amie qui a été nommée Capitaine de l’équipe de Quidditch chez les Bleus et Bronze. Certains Serdaigle se tournent vers mon amie, qui rougit légèrement. Un des gars de l’équipe de l’an dernier fronce les sourcils. Je sens qu’il va dire une connerie… Comme d’habitude…
    - J’y crois pas… Moi, me faire commander par une fille… On aura tout vu dans cette école…
    - T’as qu’à ne pas te présenter Spinnet, je lui réponds méchamment.
    - Je suis en septième année alors je suis prioritaire…
    - T’es prioritaire sur rien du tout, je le coupe de nouveau.
    - J’aurais dû être Capitaine…
    - Vu le niveau que tu as, c’était peine perdue. Amy sera très compétente, fair-play, autoritaire quand il le faudra et surtout elle fera en fonction des aptitudes de chacun.
    - Merci Beth. Ça me touche beaucoup, me dit mon amie avec un sourire.
    - Voyez-vous ça… Ca va être une équipe de fillettes…
    - Si tu es sexiste à ce point, ce n’est pas la peine de te présenter Spinnet. Reste concentré sur tes ASPICS, tu en as besoin, dit Amy.
    - T’as déjà la grosse tête Jacobsen… Et je suis sûr que les autres gars de l’équipe me suivront… dit-il triomphalement.
    Pourquoi n’est-il pas à Serpentard ce crétin misogyne ?
    - Pas moi, intervient Marcus Goldstein, un des Poursuiveurs de l’an dernier.
    - Moi non plus, renchérit Nathan Bell, un des deux Batteurs ; le deuxième a terminé Poudlard à la fin de l’année dernière et était notre Capitaine.
    - J’aime quand les filles sont dominatrices, intervient Anthony Martinez, le second Poursuiveur.
    Sa réplique nous fait rire en levant les yeux au ciel. Spinnet, sentant qu’il ne servait plus à rien d’intervenir se concentra sur sa conversation avec une fille de septième année. Il faisait partie de l’équipe l’an dernier, comme dernier Poursuiveur, ce qui ne nous a pas forcément aidé à gagner la coupe. Amy est l’Attrapeuse et moi, je suis la Gardienne depuis l’année dernière. L’année dernière, nous sommes arrivés troisième, après Serpentard et Gryffondor. Mais, je sens qu’Amy veut nous faire remonter d’au moins un niveau. Elle va faire les sélections mardi prochain.
    
    Suite à la réplique d’Anthony, le sujet dévie sur les résultats des BUSES. Je suis contente, j’en ai eu huit sur neuf, Maddie a fait un carton plein, même en Divination et Amy a obtenu le même nombre de BUSES que moi. J’ai obtenu un Optimal en Métamorphoses et en Sortilèges, un Acceptable en Astronomie, Botanique, Histoire de la Magie, Potions et en Runes Anciennes, soit cinq au total, un Effort Exceptionnel en Défense Contre les Forces du Mal et un Piètre en Divination. Je suis fière de moi et mes parents aussi.
    
    
    Le réveil sonne dans la chambre, me faisant sursauter dans mon lit aux draps bleus foncés. Je grogne en rabattant ma couette sur ma tête. Mais, d’un coup, j’ai froid !! C’est quoi ce bordel ?
    - Ah ! Maddie ! Cours vite avant que je te scalpe…
    Je me lève précipitamment. Cette peste a fait disparaître ma couette avec sa baguette et se marre comme une baleine. Elle court à travers le dortoir, poursuivie par une blonde échevelée et qui lui crie des insanités, ce qui réveille les autres occupantes du dortoir.
    - Beth ! Non de Merlin…. La ferme ! grogne à son tour Amy du fin fond de son lit douillet.
    - C’est pas juste ! Pourquoi ne pas lui avoir enlevé à elle ? je crie à Maddie qui, entretemps s’est précipitée dans la salle de bain.
    Seul un gloussement étouffé par la porte me répond.
    
    La Salle Commune des Serdaigle est située dans la tour Ouest du château, à l’opposé de celle des Gryffondor. Pour entrer chez les Bleus et Bronze, il faut répondre à une question du heurtoir en forme d’aigle. Lorsqu’on parvient enfin à entrer, on se retrouve face à un dôme sous lequel une statue de Rowena Serdaigle trône, entourée d’une bibliothèque. De chaque côté de ce dôme se tiennent les escaliers menant aux dortoirs des élèves, à droite, celui des garçons et à gauche celui des filles. A côté de celui des garçons se trouvent quelques tables et chaises pour étudier, ainsi qu’un immense tableau d’affichage. A l’opposé, se trouve une immense cheminée devant laquelle trois canapés bleus sont installés et quelques fauteuils très confortables sont éparpillés dans la salle.
    Je descends des dortoirs, accompagnée de mes deux amies en rigolant comme des folles. Nous portons nos uniformes à l’effigie des Serdaigle, j’ai laissé mes cheveux lâchés, ils ont légèrement ondulé avec l’humidité du château, je me suis également légèrement maquillée. Je remets mon insigne de Préfète en place sur ma poitrine, réajuste mon sac de cours sur l’épaule et constate que quelques élèves de première année sont déjà là. Ils se rassemblent au milieu de la salle en me voyant. Je sens que je vais être leur guide pour aller prendre le petit déjeuner, ce que je trouve compréhensible, ainsi que mes deux amies qui leur sourient gentiment.
    
    Au bout d’une quinzaine de minutes, nous entrons dans la Grande Salle, quelques élèves y sont déjà installés, le regard endormi dans leur petit-déjeuner. Les premières années vont s’installer de part et d’autre de la table. Quant à Amy, Maddie et moi, nous installons à côté de Nathan et deux autres Serdaigles de notre année. Je me sers un bon thé fumant à la bergamote, deux tartines de confiture de framboises et un fromage blanc, tout en discutant avec mes amis. Je suis en train de terminer de boire un verre de jus de citrouille quand on entend quelques gloussements de part et d’autre de la salle. Je me tourne et vois les Maraudeurs entrer. Mon regard trouve immédiatement Rémus. Qu’il est beau avec sa cravate rouge déjà nouée autour de son cou, il semble être un peu plus en forme qu’hier. Je me stoppe dans ma contemplation du jeune Lupin en sentant un regard brûlant sur ma personne. Je cherche la personne qui me regarde et tombe sur Sirius Black en train de me regarder de la table des Rouge et Or. Ses cheveux bruns tombent sur le col de son uniforme, son visage fin et ses yeux qui… Il est sexy… Je secoue la tête brusquement, faisant sursauter Maddie qui buvait sa tasse de café. Qu’est-ce que je viens de penser à l’instant ? Sirius Black ? Sexy ? Je sens que quelqu’un me tape sur l’épaule et je me tourne en voyant :
    - Oh bonjour Professeur Flitwick. Félicitations pour votre nomination !
    - Bonjour Miss Heart et merci à vous. Voici les emplois du temps à distribuer à vos camarades de cinquième et sixième année. Messieurs Lovegood et Patil s’occupent du reste des Serdaigles.
    
    J’attrape les deux piles de papiers que notre nouveau directeur me tend et commence à distribuer, donnant à Maddie un second exemplaire pour moi. Je constate qu’en effet, deux de mes homonymes distribuent à nos camarades de maison. A la table des Gryffondor, je vois que James Potter, qui remplace Rémus en tant que Préfet, distribue également les emplois du temps à ceux de sa maison. Je constate également que Lily Evans, la Préfète des Rouge et Or distribue les siens le plus loin possible de Potter. Lily Evans est une jeune fille de notre année chez les Gryffondor. C’est une jolie rousse aux yeux verts, extrêmement douée en Potions et qui ne supporte pas les Maraudeurs, à part Rémus. Son aversion pour le groupe est sûrement due au fait qu’ils font beaucoup de blagues, font perdre assez souvent des points à leur maison, enfreignent le règlement ; sans compter que James Potter la courtise de façon assez lourde, je l’admets, depuis la fin de notre troisième année.
    
    Après avoir distribué ce qu’il fallait, je vais me rassoir à côté de Maddie et une nuée de hiboux et de chouettes entrent dans la Grande Salle par les fenêtres, ce qui me fait sourire et m’émerveille depuis que je suis dans cette école. Le courrier est là. Je vois Empire, le hibou grand duc de mes parents, qui jette directement dans mes mains un colis accompagné d’une enveloppe. J’ouvre le paquet, curieuse de savoir ce qu’ils m’ont envoyé le premier jour de cours. Je constate avec un sourire qu’ils m’ont envoyé un radiocassette, ainsi que quelques unes de mes cassettes préférées. Je souris, heureuse de leur attention. Je vais pouvoir m’entraîner un peu et profiter de mes musiques préférées. Je lis la lettre qu’ils m’ont envoyé avec et constate qu’ils m’ont donné un sortilège pour pouvoir utiliser un objet moldu dans l’enceinte de l’école de Sorcellerie. Quelques minutes plus tard, je jette un coup d’œil à mon emploi du temps. Je grimace en me levant, réduis mon colis et le mets dans ma besace.
    - On va voir les Serpentard quasiment toute la journée, ça gave… je dis à mes deux amies en bougonnant.
    - Salut les filles… m’interrompt Potter.
    - Comment ça, vous allez voir les Serpentard toute la journée ? demande Black en même temps.
    - Est-ce qu’on t’a sonné Black ? je dis, encore énervée par moi-même d’avoir eu ces pensées à propos du Gryffondor.
    - Bonjour les gars… On a Botanique avec eux maintenant, répond Amy gentiment.
    - Tu t’énerves déjà contre moi Heart ? T’as pas digéré ton petit déj’ ?
    - Oh tu sais quoi Black… je commence méchamment.
    - Nous, on commence par la Métamorphose, intervint Rémus sentant sûrement une dispute arriver.
    Qu’il est gentil… Je me calme et me sens rougir.
    - Ah… Vivement la Métamorphose… J’adore cette matière… je dis presque rêveusement.
    - Voilà pourquoi t’as eu Optimal à tes BUSES, dit Maddie avec un sourire, me faisant rougir.
    
    
    
    Cela fait trois semaines que nous avons repris les cours et deux semaines pour les entraînements de Quidditch. Les sélections ont été faites et voici la composition de notre équipe. Comme Capitaine et Attrapeuse, Amy Jacobsen, Gardienne, moi-même, Elizabeth Heart, les trois Poursuiveurs sont Marcus Goldstein, Maddie Mc Weather et Anthony Martinez et les deux Batteurs sont Nathan Bell et Ferguson Tich. Avec les filles, nous sommes heureuses d’être enfin toutes les trois dans l’équipe. Maddie voulait être Poursuiveuse depuis deux ans, mais les postes étaient pris jusqu’à cette année. Amy a un nouveau petit copain, Matthew Palmer, un Serdaigle de septième année depuis moins d’une semaine. Maddie a l’air de s’intéresser à un Poufsouffle de notre année, un certain Tobias Corner depuis la rentrée, il s’intéresse beaucoup à la Botanique, tout comme elle. En ce qui concerne les Maraudeurs, leurs blagues débiles ont repris juste après les sélections de Quidditch. Les Serpentard, un midi dans la Grande Salle, se sont retrouvés affublés de costumes de clowns et Severus Rogue, a eu en bonus à chanter l’hymne de Poudlard. Quant à moi, je commence à remarquer que Rémus ne m’adresse pas spécialement de regard qui pourrait sous-entendre quoique ce soit. Cela me fait un peu déprimer, je l’avoue. Parce qu’entre Amy qui se consacre au Quidditch et, maintenant à Matthew et Maddie qui essaie de passer plus de temps avec son Poufsouffle, je me sens seule. Ce qui fait que je me change les idées en me concentrant sur mes cours et la danse que je pratique trois fois par semaine. Sans compter qu’il y a quelque chose qui devient de plus en plus étrange. A chaque fois que je croise Black dans les couloirs, dans la Grande Salle ou en cours, je le vois me regarder de plus en plus ; et à chaque fois, je ressens quelque chose d’étrange.
    
    Nous sommes vendredi et nous venons de sortir du cours de Métamorphoses de Mac Gonagall. Je me sens un peu fatiguée, j’avoue. En ce moment, elle nous fait travailler sur les sortilèges informulés et ce n’est pas très brillant, ni chez les Gryffondor ni chez nous. Normalement, juste après, nous avons le Club de Duel, mais, il a été annulé. Le Professeur Jensen, notre professeur de Défense Contre les Forces du Mal a eu trois élèves de première année qui ont mal jeté un sortilège de lévitation. Ce qui fait qu’elle s’est retrouvée pendue par les pieds, les bras collés dans son dos. En sortant du cours, je vois Amy qui part retrouver son Matthew pour ce qui semble être une séance de bécotage en bonne et due forme. Quant à Maddie, elle part en rigolant avec James, Rémus et Peter ; sûrement pour parler de Quidditch dans le parc. Quand mon amie passe devant la rousse qu’est Lily Evans, accompagnée de sa meilleure amie Alice Jones, avec James, je peux voir que cette dernière regarde Maddie en fronçant les sourcils et rosit légèrement. Jalouse la Evans ? Vu que je suis seule, je pense que je vais aller à la Salle Commune et me changer pour une petite séance de danse.
    - Alors Heart, tu ne vas pas avec la bande ? me dit Black en surgissant face à moi.
    Je l’avais oublié lui.
    - En quoi ça te regarde Black ? je rétorque.
    - C’est juste que j’ai vu que vous n’étiez plus collées toutes les trois depuis la rentrée alors…
    - Et toi ? Tu n’as pas une blague stupide à faire aux personnes plus faibles que toi ?
    - Depuis quand tu es si désagréable avec moi ?
    - Et toi, depuis quand tu m’espionnes ?
    - Je ne t’espionnes pas…
    - C’est ça, je vais te croire… Alors, quand j’allais à la bibliothèque mercredi alors que t’étais censé aller au Quidditch, c’était un hasard ?
    
    En parlant, nous nous étions tellement rapprochés que nos regards étaient ancrés l’un dans celui de l’autre. Le silence m’avait répondu et je vois ses yeux noirs s’ouvrir sous la surprise.
    - Je vois que je ne suis pas le seul à espionner quelqu’un… il avait une voix basse qui me donna un imperceptible frisson.
    Il sous-entend que…
    - Absolument pas. C’est Amy qui m’a dit que James avait programmé un entrainement pour vous le mercredi.
    - Ah bon Beth ?
    Sa voix était soudain devenue rauque et je sentis son souffle chaud atterrir sur mes lèvres. Il est trop près, mais je ne bouge pas. Je me sens rougir sous son regard intense et je me mords les lèvres, surprise. Ses prunelles noires s’abaissent sur ma bouche et je sens et entends que sa respiration est différente. Son souffle est saccadé.
    - Beth… Arrête ça… grogne-t-il encore d’une voix rauque presque suppliante.
    Cela me donne un frisson délicieux dans mon dos et comme des papillons dans le ventre. En plus, c’est la deuxième fois en quelques secondes qu’il m’appelle par mon prénom, cela semble tellement beau dans sa bouche, il faut que je me reprenne, et vite.
    - De quoi tu parles Black ? je lui demande, me léchant les lèvres, soudainement devenues sèches.
    
    Brusquement, il plaque ses lèvres contre les miennes. Je gémis sous la surprise. Il a mis une de ses mains dans mes cheveux et l’autre entoure ma taille. Et moi, qu’est-ce que je fais ? Je réponds à son baiser époustouflant et m’accroche à son cou. Il nous fait reculer et je me retrouve plaquée contre le mur froid du couloir, ses lèvres sont brûlantes, sa langue frôle mes lèvres pour demander la permission de jouer avec la mienne et nos langues font un ballet effréné. Là, je prends enfin conscience du fait que j’ai mon premier baiser avec Sirius Black. Ce garçon qui m’a traité de grosse, cachalot et autres qualificatifs peu attrayants. Celui qui, en cet instant, me prodigue un baiser plus que fantastique et me fait complètement oublier un certain garçon aux cheveux blonds.
    
    D’un coup, je le repousse de toutes mes forces, le faisant reculer, désorienté. Je dois être toute rouge de gêne et de baiser. J’ai envie de pleurer.
    - Je… Black… Tu…
    Il s’approche de moi avec hésitation. Il est tellement beau.
    - Je suis désolé Beth… Je…
    La claque part toute seule et je le plante dans le couloir. Je cours dans mon dortoir, heureusement que je connais le chemin par cœur, car j’ai la vue brouillée par les larmes.
    
    Fin PDV Beth
    

Texte publié par Soso-Wolves, 23 juillet 2018 à 21h07
© tous droits réservés.
«
»
Tome 1, Chapitre 3 Tome 1, Chapitre 3
LeConteur.fr Qui sommes-nous ? Nous contacter Statistiques
Découvrir
Romans & nouvelles
Fanfictions & oneshot
Poèmes
Foire aux questions
Présentation & Mentions légales
Conditions Générales d'Utilisation
Partenaires
Nous contacter
Espace professionnels
Un bug à signaler ?
1295 histoires publiées
612 membres inscrits
Notre membre le plus récent est Delenn Harper
LeConteur.fr 2013-2019 © Tous droits réservés