Pourquoi vous inscrire ?
«
»
Tome 1, Chapitre 1 Tome 1, Chapitre 1
Chapitre 1
    
    
Musiques à écouter : Mr Blue Sky – Electric Light Orchestra / Space Oddity – David Bowie / Heroes – David Bowie / When I Grow Up – Beach Boys / I Get Around – Beach Boys

    
    PDV Beth
    
    Je me réveille en sursautant dans mon lit. L’alarme de mon réveil sonne encore et je l’éteins en grognant et en regardant l’heure. 8h du matin. Par Merlin ! Pourquoi ai-je mis ce maudit réveil à cette heure-ci aujourd’hui ? Je n’ai pas cours de sport le mercredi. Je jette un coup d’œil dans ma chambre et me remémore la raison. Ma malle presque terminée est au pied de mon lit, ainsi que le sac que je me sers pour mes cours est installé sur mon bureau m’indiquent que je retourne à Poudlard aujourd’hui. Le train est à 11h pile. Mais, j’ai encore quelques trucs à faire avant de partir prendre le train.
    
    En me disant cela, je me lève rapidement vers mon radiocassette et me mets une cassette d’Electric Light Orchestra. Tout en me déhanchant et chantonnant, je défais les draps de mon lit. Je ne reviendrais dedans qu’à Noël et comme ça maman n’aura pas à le faire. Après cela, je m’attache les cheveux vite fait et je nettoie la cage de Caramel, mon hibou blanc et marron clair. Il est parti faire un tour cette nuit, sentant le départ pour Poudlard. Après cela, je change de cassette et me mets du David Bowie pour préparer mes vêtements pour le voyage en train. Je souris en sortant un short en jean taille haute avec des motifs d’oiseaux sur l’avant ainsi qu’un tee-shirt Bowie noir de 1974. J’ai beaucoup changé depuis le début des vacances et je suis sûre que mes amies vont être surprises. Je pose le tout sur mon lit, mets mon uniforme que j’ai rétréci à l’aide de ma baguette dans mon sac en bandoulière.
    
    A présent, il est 9 heures passées, je descends dans la cuisine où je vois mon père qui prend déjà son café en lisant la Gazette du Sorcier. Ma mère finit de faire la vaisselle et fait chauffer les trois pancakes pour moi à l’aide de sa baguette. J’entre dans la cuisine, un peu moins ensommeillée, vu que je viens de faire pas mal de choses avant mon petit-déjeuner, avec mon short noir et mon tee-shirt vert pomme. Je m’assoie sur ma chaise et devant moi se trouvent une tasse de thé fumante, un verre de jus de citrouille, le sirop d’érable et ma mère me sert mes pancakes.
    - Bonjour ma chérie. Comment tu vas ? me demande ma mère, Lucy Heart.
    - T’as eu du mal à te réveiller hein Beth ? intervient mon père, Bobby Heart avec un léger sourire.
    - Bonjour maman, papa. Je me disais simplement que je n’avais pas cours de sport le mercredi et j’ai vu ma malle au pied de mon lit.
    - Et t’as décidé de te faire une petite séance de danse avant d’aller à Poudlard ? me demande mon père.
    - Non. En réalité, j’ai mis la musique car j’ai lavé la cage de Caramel, j’ai enlevé mes draps pour avancer maman et j’ai terminé ma malle. Il ne me reste plus qu’à me préparer et à terminer mon sac pour le train.
    - Merci ma chérie. Mais, je pouvais le faire tu sais ? me dit ma mère.
    - Ce n’était pas à toi de le faire maman.
    Elle me sourit, ainsi que mon père.
    - Alors, prête pour une nouvelle année ? demande mon père.
    - Oui. Heureusement que j’ai déjà eu mes BUSES. Je vais pouvoir me reposer avant les ASPICS l’année prochaine, je réponds soulagée.
    - Tu sais Beth, la sixième année n’est pas non plus une année de tout repos, me dit ma mère en s’asseyant face à moi.
    - Je sais maman. Je me disais juste que je n’allais pas autant réviser que l’an dernier.
    
    Je viens de sortir de ma douche et j’ai lavé les cheveux. Je continue d’écouter la musique, une cassette des Beach Boys se fait entendre, tout cela en m’habillant. Je profite de la musique moldue car à Poudlard, je n’en aurais pas l’occasion. Même dans le train, je sais que je ne le pourrais pas. Mes deux meilleures amies, Maddie et Amy vont me rejoindre et nous n’avons pas pu nous voir pendant les vacances. Nous sommes toutes les trois dans le même dortoir chez les Serdaigles, notre maison, avec Chloé et Alicia. Mais, ces dernières ne nous adressent pas la parole. Elles traînent avec un groupe de filles qui viennent de différentes maisons. Elles ont créé le Fan-Club des Maraudeurs.
    
    J’ai attaché mes cheveux en un chignon défait, j’ai mis un peu de crayon et du mascara noirs aux yeux. Je prends ma veste en cuir noir, mon sac en bandoulière que j’utilise pour aller en cours à Poudlard et y mets mon jeu de cartes de Bataille Explosive, mon livre du Seigneur des Anneaux de Tolkien, un de mes livres préférés. J’ajoute également mon écusson de Préfète, mon uniforme de Poudlard que j’ai rétréci magiquement et ma baguette. Ma baguette magique est en bois d’acajou, mesure 24,8 cm, elle est souple et à l’intérieur, c’est une plume d’oiseau-tonnerre. En cours, je suis assez douée pour les Sortilèges et la Métamorphose. En revanche, en Potions et en Botanique, je suis un Troll. Mais, je suis impatiente de commencer les cours de Métamorphoses. Cette année, on va faire les métamorphoses humaines ainsi que les sortilèges informulés.
    - Beth ! C’est l’heure d’y aller ! me crie mon père d’en bas.
    - Je descends.
    A cet instant, Caramel s’engouffre dans ma chambre et fonce dans sa cage que je ferme avec un sourire.
    - Toi, tu ne devais pas être loin et t’as entendu papa…
    Je prends la cage, mon sac en bandoulière et je tire avec difficulté ma malle.
    
    Nous habitons à Bristol avec mes parents. Ce n’est pas vraiment à côté de Londres alors pour m’amener à King’s Cross, mon père va transplaner avec la cage de Caramel et ma malle pour tout mettre dans un chariot. Quant à moi, c’est ma mère qui va faire un transplanage d’escorte. Quelques minutes plus tard, nous arrivons, mes parents, moi et mon chariot plein juste devant la barrière pour accéder à la voie 9 3/4. Je passe la barrière avec mon chariot, suivie de près par mes parents. Immédiatement, je suis submergée par la foule qui est déjà sur le quai, entrant et sortant de l’immense train rouge. La foule est concentrée vers le milieu du train. Des enfants se montrent excités, d’autres timides, sûrement des premières années ; certains se prennent dans les bras entre ou sont dans les bras d’adultes. Je me tourne vers mes parents pour leur dire au revoir. Ma mère a les larmes aux yeux, comme chaque année d’ailleurs. Mon père me prend dans ses bras et me dit.
    - Bon, ma puce, on va te laisser. Travaille bien, on t’aime.
    Deux secondes plus tard, je suis dans les bras de ma mère qui me sert fort.
    - Travaille bien, mais amuse-toi aussi chérie. On se voit à Noël.
    - Au revoir, maman. Au revoir papa.
    Mes parents repartent en transplanant à Bristol sûrement. Mon père est un employé du Ministère de la Magie et ma mère tient un petit salon de thé à Bristol qui est réservé aux Sorciers.
    
    - Beth ???
    J’entends mon surnom prononcé avec surprise derrière moi, me sortant de mes pensées. Je me tourne et vois ma meilleure amie, Amy-Line Jacobsen ou Amy, ce qu’elle préfère. Elle est un peu plus petite que moi, a les cheveux châtains très bouclés à la base. Mais là, elle les a lissés et ils lui arrivent juste au-dessus de la poitrine. Elle a le teint assez mâte pour une anglaise déjà, mais là, je vois qu’elle a encore plus bronzé et ses yeux son marrons. Je lui souris et la prends dans mes bras.
    - Amy ! Comment tu vas ? T’as encore bronzé ?
    Elle porte quasiment le même short en jean que moi ainsi qu’un tee-shirt gris foncé à l’effigie d’AC/DC, un groupe de rock moldu qu’elle adore. Elle me regarde de haut en bas. Apparemment, j’ai énormément changé pendant ces vacances. Toujours en lui souriant, je regarde vers le train et aperçois une tête aux cheveux noirs et une peau très blanche. Je souris en voyant ma deuxième meilleure amie, Madeleine McWeather, dite Maddie. Elle a la peau très claire, presque diaphane, avec quelques tâches de rousseur sur le nez et les pommettes. Ses cheveux sont noirs de jais et lui arrivent juste en dessous de la poitrine, des yeux bleus, un visage angélique et des lèvres pulpeuses. Aujourd’hui, elle porte une robe cintrée blanche avec des fleurs un peu partout qui lui arrive juste au-dessus du genou.
    
    En regardant un peu plus attentivement, je remarque qu’elle discute et rigole avec quatre garçons. Je prends alors conscience qu’elle est entourée des Maraudeurs. C’est le groupe en vogue à Poudlard, ils sont quatre garçons, sont à Gryffondor, la maison des Lions, sont très populaires auprès des filles et sont de grands blagueurs. Tout d’abord, James Potter, le leader du groupe. C’est un beau gosse aux cheveux de jais en bataille, derrière ses lunettes, on peut voir deux yeux couleur chocolat, très doué en Métamorphoses et en Défense Contre les Forces du Mal et sûrement capitaine de l’équipe de Quidditch de Gryffondor cette année. L’an dernier, il est sorti pendant deux mois avec Maddie, mais tout le monde sait qu’il veut sortir avec Lily Evans depuis des années. Donc, plutôt que de laisser Maddie s’attacher trop et de la faire souffrir, il a préféré qu’ils soient amis. Ce que je trouve très gentil et fair-play. Ce qui leur convient assez bien apparemment. Ensuite, contrairement à James, il y a Sirius Black, le meilleur ami de James. Il est celui avec lequel je m’entends le moins. C’est un grand blagueur et le tombeur de ces dames. C’est un véritable apollon, je l’avoue, grand, mais aux muscles fins. Il a des cheveux noirs qui lui arrivent sous le menton, des yeux marrons, presque noirs intenses, reflétant parfaitement le style aristocratique de l’illustre famille des Black. C’est une famille de Sang-Pur qui a toujours atterri dans la maison Serpentard, à l’exception de Sirius. J’avoue que physiquement, il me plaît beaucoup, mais, depuis la troisième année, il m’a donné un surnom pas des plus glorieux, ce qui lui enlève tout son charme, pour ma part. Puis, il y a Peter Pettigrow, troisième membre des Maraudeurs. Sans vouloir être désobligeante, je ne comprends pas du tout ce qu’il fait dans ce groupe de garçons populaires et beaux. Peter est le petit rondouillard de la bande, des boutons pleins le visage, les dents en avant, ne pense qu’à manger et à suivre James et Sirius. Enfin, le dernier membre des Maraudeurs, et pas des moindres, Rémus Lupin. Il est grand, un peu plus fin que Sirius, a les cheveux blonds cendrés et des yeux bleus. L’observant souvent à la bibliothèque, j’ai pu remarquer qu’une fois par mois, il est malade et ses yeux changent de couleur ; le bleu de ses yeux devient d’une délicieuse couleur caramel à certains moments du mois. Je le reconnais, j’ai un énorme béguin pour lui depuis la quatrième année, mais, lui ne me remarque pas spécialement.
    
    - Regarde Amy. Maddie est là.
    - Franchement Beth, quand tu m’as écrit que tu avais changé cet été, je ne pensais pas à ce point.
    Je souris à mon amie, plutôt fière de moi. Oh ! Mais, vous ne savez pas à quoi je ressemble. Je mesure 1m62, pèse à présent 55 kilos et je suis blonde, j’ai les cheveux qui m’arrivent au niveau de la poitrine quand ils sont ondulés et j’ai les yeux bleus. La raison pour laquelle Amy est aussi surprise, c’est parce qu’à la fin de l’année dernière, je pesais plus de 60 kilos.
    - J’imagine que j’ai dû beaucoup changé. J’ai perdu presque huit kilos, Amy. Mais, ça ne te plait pas ? je lui demande, hésitante.
    - Tu plaisantes ? T’es à tomber. Je sens que tu vas faire des ravages, s’exclame mon amie, ce qui me fait rougir. Bon, on rejoint Maddie ?
    - Mais, elle est avec les Maraudeurs, je gémis.
    - Et ?
    - Il y a Rémus et surtout Black…
    - On s’en fout. Je suis sûre qu’avec ton nouveau look, ils ne vont même pas te reconnaître. Allez Beth…
    Amy pousse son chariot et me plante là pour avancer vers eux. Je la suis, toujours hésitante. Je vois Maddie qui remarque Amy arriver vers elle et j’ai l’impression qu’elle cherche quelque chose ou quelqu’un près d’Amy. Maddie arrête son regard sur Caramel et elle me voit. Ses yeux s’écarquillent sous la surprise et ouvre la bouche en un O. Trois des Maraudeurs semblent étonnés de son expression et se tournent vers Amy et moi. Rémus et James semblent me reconnaître et sont très surpris. Ce dernier s’avance vers Amy pour l’aider à monter ses affaires dans le train. Je vois alors Black s’avancer vers moi pour faire de même. Il me regarde d’un air charmeur et me dit de sa voix de séducteur à deux mornilles :
    - Laissez-moi vous aider, jolie demoiselle, vous êtes nouvelle à Poudlard ?
    Amy et Maddie se prennent dans les bras en riant. Black reste à côté de moi et me regarde intensément, ce qui me gêne grandement.
    - Par Merlin Beth, tu es magnifique comme ça ! s’exclame Maddie en me prenant dans ses bras.
    - QUOI ??? Heart ? Sérieux ? dit Black à côté de nous.
    - J’ai changé à ce point Black pour que tu ne m’appelles plus Cachalot ? je lui réplique légèrement cinglante.
    - Je… Waouh… souffle-t-il.
    Je me tourne vers lui pour le regarder et je vois ses yeux monter et descendre sur mon corps.
    
    Dix minutes plus tard, je suis dans un compartiment avec Maddie et Amy et le voyage vient seulement de commencer. Les filles me racontent leurs vacances. Maddie est allée en Irlande chez un de ses oncles qui tient un élevage de chouettes et hiboux. Quant à Amy, elle est allée en Italie et en Espagne, d’où la qualité de son bronzage, avec ses parents.
    - Bon, explique-nous comment tu es devenue un mannequin, dit Maddie en interrompant Amy dans la description d’un beau gosse italien qui lui avait fait du gringue lors d’une visite de Rome.
    Je souris lentement comme pour laisser planer le mystère dans le compartiment. Amy et Maddie me regardent, curieuses.
    - En fait, quand je suis rentrée de Poudlard, mes parents m’ont dit qu’on ne pouvait pas partir à Paris, chez ma marraine et qu’on allait devoir rester à Bristol. Elle avait un voyage d’affaires et donc, notre voyage a été annulé. Du coup, je n’étais vraiment pas bien. Mais, en me baladant dans le quartier moldu, je suis tombée devant un centre sportif où il y avait des cours de danse de salon et de la natation. Je me suis inscrite à quelques cours et j’ai adoré. J’ai fait une pierre de coup. Non seulement j’ai perdu du poids sans y penser, mais en plus j’ai appris plein de danses.
    - T’as appris quelles danses ? me demande Amy.
    - Le tango, la salsa, la valse, le rock, le cha-cha-cha, le mambo et la scottish. J’ai fait beaucoup de natation, des abdos et j’ai beaucoup couru aussi. Sans compter les randonnées avec mon cousin.
    - Et bien, ça t’a plus que réussi, me dit Maddie avec un grand sourire.
    - C’est clair. Tu faisais combien d’heures par semaine ?
    - Si je compte tout sauf les randonnées, environ quinze ou seize heures de sport par semaine. En plus, j’ai fait une crise de foie juste après avoir mangé un plat indien que mon oncle nous a fait gouter.
    - Tu te rends compte que Sirius t’a draguée ? dit Amy.
    - C’était très surprenant vu comment il me traite d’habitude.
    Je me sens rougir me repassant la scène dans ma tête. La façon dont il me regardait de haut en bas avec ce désir dans ses yeux m’avait rendue toute chose.
    - Je suis sûre que c’est avec Sirius que tu devrais sortir et pas Rémus. D’accord, Rémus est sympa avec toi mais… commence Maddie.
    - Il ne s’intéresse pas à toi. Et je t’assure qu’il ne t’a jamais regardée comme Sirius l’a fait tout à l’heure, renchérit Amy.
    - Black ne m’intéresse pas, même s’il est beau comme un dieu mais c’est un crétin, je grogne. Sans compter qu’il m’appelle le cachalot depuis le début de l’année dernière.
    - Alors, jette ton dévolu sur quelqu’un d’autre que Rémus ma belle. Ça ne sert à rien… reprend de nouveau Maddie.
    - Je dois me changer. Je dois faire une ronde, je lance avec un léger sourire et pour changer de sujet.
    - J’avais oublié qu’on avait notre préfète préférée… dit Amy.
    On entend alors le bruit d’une légère toux derrière la porte de notre compartiment. Amy se lève précipitamment pour ouvrir et personne n’est là.
    - C’est quoi ce bordel ?
    
    Fin PDV Beth
    

Texte publié par Soso-Wolves, 16 novembre 2017 à 14h31
© tous droits réservés.
«
»
Tome 1, Chapitre 1 Tome 1, Chapitre 1
LeConteur.fr Qui sommes-nous ? Nous contacter Statistiques
Découvrir
Romans & nouvelles
Fanfictions & oneshot
Poèmes
Foire aux questions
Présentation & Mentions légales
Conditions Générales d'Utilisation
Partenaires
Nous contacter
Espace professionnels
Un bug à signaler ?
1431 histoires publiées
657 membres inscrits
Notre membre le plus récent est Kelynn007
LeConteur.fr 2013-2020 © Tous droits réservés