Pourquoi vous inscrire ?
«
»
Tome 1, Chapitre 19 Tome 1, Chapitre 19
Mercredi 6 h 15
    
    PDV Luna
    
    Mon réveil sonne et je grogne sous le bruit strident. Je n’aurais pas dû rester au téléphone presque jusqu’à deux heures du matin avec Kim et Mély. On a parlé de films, de la danse qui allait avoir lieu aujourd’hui, des garçons... Je ne leur ai pas encore dit que j’avais gagné mon pari contre Embry car j’attendais que Kim gagne elle aussi contre mon cher cousin.
    
    Juste après ma victoire, Embry et moi étions retournés dans le lycée car je voulais me mettre un autre tee-shirt pour cacher sa morsure. Je ne sais pas pourquoi, mais le fait qu’il n’ait pas pu contrôler sa passion et son désir pour moi avait été tellement grisant. Je sentais que notre lien s’était encore plus épaissi et je me sentais aimée, désirée de manière passionnelle et presque bestiale. Et j’adore ça. Même si, il faut le dire, il m’avait mordue assez fortement cette fois, mais, je ne lui en voulais absolument pas. Même malgré mon secret et mon passé, il me désire comme avant. Et j’ai gagné ! Même son loup avait capitulé.
    
    Aujourd’hui, nous allions avoir le cours de danse et je vais pouvoir enfin montrer à Elise, notre professeur, ce que j’ai appris en France.
    
    Bon, il faut se lever, mais j’ai vraiment du mal ce matin. J’ouvre la fenêtre de ma chambre, allume ma sono et je mets l’album Grain de Sable de Tryo, du reggae français. Je commence à ranger ma chambre et préparer mon sac de cours et mon sac pour la danse sur la chanson « Désolé pour hier soir » qui me fait trop rire. Je vais me prendre une douche rapide et m’habille d’un pantalon noir slim avec un débardeur lâche violet, ma veste en cuir agrémentée d’une écharpe en tissu léger à motif écossais bleu et noir et mes Vans marrons. Je m’attache les cheveux d’une queue haute laissant quelques mèches à l’air libre. Je me mets un peu de correcteur pour essayer de cacher mes cernes, un peu de mascara et de crayon noir sur mes yeux, un peu de blush et voilà. Je suis prête pour prendre mon petit déj’. Je vais dans la cuisine où seul mon père est devant la table pour manger. Je décide de lui faire un peu la conversation dans ma langue maternelle pour changer un peu.
    
    - Bonjour Papou. Maman est déjà partie bosser ? je lui demande.
    - Oui mon rayon de soleil. Alors, ce matin, c’était reggae ?
    - Tout à fait. J’aime changer de thème le matin.
    - Par contre, avec tes copines, évitez de rester trop tard la semaine au téléphone.
    Je rougis.
    - Désolée Papou. D’ailleurs, j’ai eu du mal à me lever ce matin.
    - Bien fait. C’est pour ça le reggae pour te lever ?
    - Oui.
    Je mange léger, car les deux heures de maths de ce matin vont me rendre malade, tellement je hais cette matière.
    - Bon, je vais finir de me préparer. Embry va bientôt arriver.
    - Okay mon rayon de soleil. Demain soir, Embry pourrait passer la soirée avec toi ? Ta mère travaille jusqu’à vingt-trois heures et j’ai un dîner d’affaires à Port Angeles pour un cas difficile. Je viendrais la chercher.
    - Je verrais avec lui dans la journée. En cas, je pourrais demander à Kim et Mélody de passer la nuit à la maison ? J’ai des cours de langue Quileute demain et Emily va sûrement nous faire une interro vendredi.
    - Pas de souci. Si leurs parents sont d’accord et que vous ne vous couchez pas trop tard.
    Je vais dans la salle de bain pour me brosser les dents et me mettre une goutte de parfum Amor Amor de Cacharel. C’est le parfum que je mets surtout la semaine.
    
    Une douce chaleur se fait ressentir dans mon estomac et j’entends quelques secondes plus tard un coup de klaxon. Je fais la bise à mon père, prends mon portable, mes clefs, mes deux sacs et je sors de la maison. Embry est devant la moto et m’attend, mon casque en main. Il se penche vers moi et m’embrasse chastement sur les lèvres.
    - Bonjour bébé, quelques frissons me parcourent face à ce nouveau surnom d’affection.
    - Bonjour mon cœur.
    - On y va ?
    J’acquiesce, mets mon casque pendant qu’il installe mes affaires dans le petit coffre. Mais, tout ne rentre pas. Seul mon sac de danse rentre. Je mets ma sacoche en bandoulière et nous montons sur la bécane verte.
    
    Quelques minutes plus tard, nous arrivons devant le lycée. Je descends de la moto et pendant qu’Embry sort nos affaires du coffre, je détache mon casque.
    * Tu t’es mis une écharpe alors ? *
    * Oui. Mais, ne t’inquiète pas mon cœur. *

    
    Fin PDV Luna
    
    PDV Embry
    
    Je regarde mon imprégnée, elle est tellement jolie mais semble fatiguée. Je me penche vers elle et l’embrasse chaleureusement. Elle me rend mon baiser en s’accrochant à mon tee-shirt. Juste après notre baiser, je veux voir la marque que je lui ai faite la veille dans notre moment passionné.
    * Fais-moi voir ton cou ma chérie. *
    - Embry…
    Je lui attrape l’écharpe doucement et soulève un peu le tissu qui cache son joli cou. Je vois alors sur sa peau douce la trace de ma morsure, mes dents y sont encore dessinées et sa peau s’est légèrement assombrie.
    - Je suis encore désolé pour ça ma puce.
    - Ne le sois pas. C’était tellement… hum…
    * Excitant *
    Cela me donne un léger frisson et mon loup et content.
    - Bon… reprit-elle tout haut.
    Elle me sourit en me regardant dans les yeux. Je vois les siens s’assombrir comme hier quand j’ai admis ma défaite. Mon loup s’agite face à sa réaction et face à son côté sexy et provocateur.
    - Tu vas me rendre fou, bébé…
    Je lui parle d’une voix rauque, pleine de désir et haletante.
    - Le seul problème… ça va être de pouvoir cacher ça cet après-midi à la danse… Les filles vont se poser des questions… enfin surtout Mélody… Elles ne savent pas.
    Luna soupire presque entre chaque mot sous l’anticipation d’un baiser qui risque de nous faire sombrer de plus en plus vers le point de non-retour. J’ai tellement envie de l’embrasser, de la toucher, de lui faire sentir mon désir pour elle, de me fondre en elle…
    - Moi non plus, je n’ai rien dit. J’ai tellement envie de t’embrasser quand tu me regardes comme ça ma Luna…
    - Embry, on va…
    - En plus, j’ai déjà perdu alors… ma voix est encore pleine de désir, mes lèvres effleurent presque les siennes.
    
    - Sérieux, mec. T’as perdu ??? me coupe Quil.
    Je me tourne vers nos amis. Quil, Paul, Jacob, Jared, Kim et Seth sont arrivés vers nous. Je vois que les gars regardent mon imprégnée avec effarement, tandis que Kim regarde sa meilleure amie avec un grand sourire.
    - Luna, comment tu as fait ça ? demande Paul.
    - C’est vrai. Aucune imprégnée n’a jamais réussi à résister à ce point… continue Quil.
    - J’ai peut-être plus de volonté qu’elles, je ne sais pas. Et, il reste Kim. Ma puce, tu dois y arriver aussi, comme ça on aura nos esclaves pendant une semaine.
    - Ce n’est pas possible Embry… Comment tu as fait pour perdre ? Surtout avec ton…
    - Elle m’a pris par surprise… je réponds, penaud, mais intérieurement je souris. Je suis content d’avoir perdu.
    Après avoir vu Luna se toucher devant moi, pour me tenter, m’exciter, j’avoue que le jeu en valait la chandelle. Même mon loup a capitulé face à son pouvoir de séduction. Et vu la façon dont je l’ai mordue par la suite, le loup en moi a été plus que tenté par son imprégnée et a plus qu’apprécier de la voir se toucher comme cela face à lui. Quant à moi, je voulais vraiment la toucher, la mordre, presque fondre en elle. Le baiser que l’on a échangé après ma capitulation était plein de fièvre, je l’avais touché, j’avais malaxé son sein avec force et j’avais marqué mon territoire encore plus fort que d’habitude.
    
    - C’est pour quoi l’écharpe Choupette ?
    - Hum…
    - Tu l’as mordue Em’ ? demande Jared.
    - Oui mon cher cousin et alors ? grogne mon imprégnée.
    - Tu l’as marquée presque complètement ? renchérit Jacob.
    Je vois alors Paul s’approcher de Luna, lui ôter doucement son écharpe, je grogne légèrement en le voyant humer la peau de son cou meurtri.
    - Embry, tu as carrément mis ton odeur… me dit-il dans un souffle.
    Tous nos amis nous regardent alors et je me sens presque fier d’avoir réussi à apposer mon odeur sur mon imprégnée. Je ne l’avais jamais fait. Je pensais que j’allais lui faire mal. Pour un loup, avoir mis son odeur sur son imprégnée était une marque de possession bestiale, comme un rite obligatoire. Pour l’instant, seuls Quil et Jacob n’avaient pas pu mettre leur odeur sur leurs imprégnées. Jacob parce qu’il vient juste de la rencontrer et n’accepte pas son imprégnation et Quil car pour l’instant, il était plus comme un grand frère pour Claire. Même si nous savons tous que cela va changer pour lui dans quelques années.
    - Bon, on doit aller en cours, intervint Kim en se dirigeant vers le lycée.
    
    Fin PDV Embry
    
    
    Mercredi 15 heures
    
    PDV Luna
    
    Je sors du vestiaire avec Kim et Mélody pour commencer le cours de danse. Mélody porte un short rouge avec un débardeur blanc et des baskets, Kim un pantacourt gris avec un tee-shirt bleu et des baskets et moi un pantalon pattes d’éléphant noir avec une brassière rose fluo et mes chaussons de danse noirs à lacets. On dit bonjour à certaines filles que l’on a croisées dans les couloirs. Mallory et sa clique viennent d’entrer dans la salle.
    - Alors la frenchie, prête à se ridiculiser ?
    - Mallory, tu ferais mieux de te taire. Luna est vraiment une très bonne danseuse… me défend Kim.
    - Oh toi le petit chihuahua, reste planquée dans les basques de ton maître…
    - DE QUOI TU VIENS DE TRAITER MA MEILLEURE AMIE ????
    Elle va me le payer cette garce. Qu’elle m’insulte passe encore mais ma Kim d’amour, je ne l’accepte pas.
    - Je dis que Kim est un petit chien qui suit partout son maître de petit copain et même toi elle te suit partout…
    - Kim n’est pas comme ça. Pourquoi tu l’insultes alors qu’elle ne t’a rien fait ?
    - Parce que sa tête me revient pas…
    - Alors je préfère que tu t’en prennes à moi parce que tu as plus de raison que pour Kim.
    - C’est un défi Queen ?
    - Si tu préfères O’Cleary.
    - Okay. Alors si la prof dit que tu as un bon niveau et que tu me bats à l’exercice sur le grand-écart, j’arrêterais de dire des choses sur ton amie.
    - Tenu.
    
    On se sert la main, les yeux dans les yeux. Tout le groupe s’est rapproché lors de notre altercation et c’est à ce moment-là qu’Elise entre dans le gymnase. Elle fait l’appel et commence à nous faire faire un exercice sur les petits et moyens pliés pour nous échauffer. On fait des exercices sur les grands pliés, les pas de bourrés, les déboulés et quelques diagonales. Après cet échauffement, elle nous demande de faire chacune notre tour un grand écart latéral et un facial. Quand c’est mon tour, je fais les deux avec facilité, en lançant un regard en coin à mon ennemie qui me regarde avec fureur. Mais, je n’ai pas encore fini mon défi, il faut que la prof me dise quelque chose de positif sur mon niveau.
    
    - Bon, nous allons faire quelques minutes où chacune va improviser. Vu que Luna n’a pas pu faire les cours la semaine dernière, nous allons commencer par toi, Miss.
    
    Je m’avance vers le centre, miroir face à moi, les autres filles sont assises derrière moi et attendent qu’Elise mette une chanson. Les premières notes de Just Dance de Lady Gaga résonnent dans la salle. Je prends une inspiration et je souris. Je commence alors à danser, mes mouvements sont fluides, amplifiés, mes bras virevoltent, mes jambes font des carrés, des pas de bourrés, des équilibres, mon corps tourne, voltige dans l’air. Je me vois dans le miroir, me transporter d’un endroit à un autre avec légèreté, mes pieds glissent sur le sol à gauche, à droite. Parfois, mes jambes semblent s’emmêler mais ce n’est qu’une illusion. Mes pieds se mettent tantôt en demi-pointe, tantôt en pointe, tantôt en flex. A certains moments, mon corps se tortille pour faire le serpent ou pour faire le dauphin. Je me sens tellement libre, ma colère contre cette garce s’est envolée. Je me sens légère sous mes mouvements rapides, puis lents, puis redevenant rapides. Je prends alors conscience que la musique s’est arrêtée, tout comme moi. Je suis haletante mais souriante. Je me tourne vers le groupe qui était derrière moi, silencieux. Kim, Mélody, Elise et certaines filles me regardent souriantes mais extrêmement surprises. Tandis que Mallory et sa clique et un autre groupe de filles me regardent effarées mais pleines de colère.
    - Très belle démonstration Luna. Franchement, ton niveau est vraiment haut. Tu as fait combien d’années de danse ?
    - Merci. Bin, danse classique pendant plus de huit ans et du jazz pendant quatre ans.
    - Tu avais les pointes non ?
    - Oui, j’avais commencé depuis plus d’un an à les travailler.
    - Bravo. Tes mouvements sont fluides, assurés, gracieux et en rythme. Nous allons passer à la suivante.
    
    Je vais m’asseoir auprès de mes amies et lance un sourire victorieux à Mallory. Celle-ci baisse imperceptiblement les yeux, montrant sa défaite. Je suis contente. En deux jours, je prends toute la meute par surprise en gagnant contre mon imprégné et son loup et là, je viens de gagner contre Mallory.
    
    Fin PDV Luna
    
    
    Mercredi 17 heures
    
    PDV Jacob
    
    Je viens de terminer le basket avec les gars et Jared et Embry vont attendre leurs imprégnées. J’hésite à les suivre de peur de croiser ma propre imprégnée dont je n’arrive déjà presque plus à détacher mes yeux. Hier, quand je l’ai accompagnée voir sa voiture, qu’elle a d’ailleurs très bien retapé avec son père, j’ai dû me retenir je ne sais combien de fois de la reluquer ou de la toucher. Mon loup était excité de se sentir si près d’elle, il m’avait poussé à l’approcher, la prendre dans mes bras. Mais, j’ai réussi à résister comme j’ai pu à son attraction.
    
    En fin de compte, je reste avec Embry et Jared. Nous attendons devant le lycée que les filles aient terminé de se changer et discutons du dernier match que nous avons fait à l’entraînement.
    - Tu aurais pu éviter de marquer le point comme ça Jake ! me dit Jared sur un ton de reproche.
    - Mais, j’ai dû marquer, il ne restait que quelques secondes avant le tiers-temps.
    - Le truc, c’est que tu as utilisé un truc de loup pour le faire… renchérit Embry.
    - Je…
    Je m’arrête dans ma lancée car une odeur de fraise et de lavande me chatouille les narines et j’entends un merveilleux carillon dans mes oreilles. Elle arrive en rigolant avec Luna et Kim. Les gars se tournent vers elles, sentant eux aussi leurs imprégnées. On entend alors :
    
    - Purée Luna, comme tu l’as mouchée la Mallory… dit Kim avec un éclat de rire.
    - Franchement, tu as été exceptionnelle, même Elise est restée bloquée quand on a fait les improvisations, renchérit Mélody.
    - Merci les filles, le spectacle était gratuit et a payé en même temps. Elle n’avait pas à te parler comme ça Kim…
    - Mallory a mal parlé à MA Kim ? intervient Jared, les poings serrés et coupant la conversation des filles qui étaient maintenant sur le parking du lycée.
    - Oui mon chéri, mais ne t’inquiète pas. Ta chère cousine m’a défendue, lui dit Kim en se rapprochant de lui.
    - Comment tu as fait Luna chérie ? demande Embry à son imprégnée qui se blottit doucement dans ses bras.
    Je me retrouve donc à côté de Mélody, son odeur me fait presque frémir. Mais, j’essaie de me concentrer sur la conversation, même si son bras gauche me frôle légèrement, m’envoyant des décharges électriques.
    
    - Mallory m’a lancé un défi à la danse.
    - Quoi comme défi ?
    - Mallory lui a dit qu’elle devait réussir le grand écart et que la prof devait lui dire qu’elle avait un assez bon niveau, coupa Kim.
    - Mais, Elise nous a fait faire des impros et Luna est passée en premier. Elle a été époustouflante, même la prof est restée bouche bée, dit la magnifique voix de mon imprégnée.
    - Elise ne lui a pas dit qu’elle avait un assez bon niveau, elle lui a dit qu’elle avait un haut niveau. Vous auriez dû voir la tête de Mallory et sa clique, renchérit Kim.
    - Excellent… Ma cousine ne va plus pouvoir essayer de ridiculiser Luna.
    - En tout cas, au niveau de la danse, je la dépasse largement. Sans vouloir me lancer des fleurs.
    - Mais, vous avez vu son impro, elle a essayé de faire comme Lulu mais… peine perdue, termina Mélody.
    - Et toi Mélody, tu danses bien ? demande Embry, un léger clin d’œil dans ma direction.
    Je grogne légèrement.
    - Hum… Ca va, je m’en sors.
    - De toute façon, Luna est la meilleure en danse. Son côté sexy doit venir de là, je lance, énervé que les gars me taquinent toujours au sujet de Mélody. Sans compter les sensations qu’elle fait naître en moi alors que je ne veux pas de cette imprégnation.
    
    Un silence glacial se fait alors. Je sens Mélody se tendre près de moi, Jared me regarde bouche bée, Embry grogne, ses yeux me lançant des éclairs. Quant à Luna et Kim, elles me regardent durement les sourcils froncés. Mon loup s’agite et semble s’énerver contre moi.
    Tu viens juste de faire de la peine à ton imprégnée en disant devant elle qu’elle n’était pas aussi sexy que l’imprégnée de ton meilleur ami. Sombre crétin !
    - Désolé… Je…
    - Jake… Ta gueule ! me lance Kim en colère.
    - Les garçons, ça vous dérange de rentrer en moto. On pourrait prendre ta voiture Jared ?
    - Pas de souci. On y va…
    Les filles partent vers la caisse de Jared avec une Mélody qui marche presque comme une automate. Je me retrouve alors face à Jared et Embry qui me regardent durement.
    
    - Jacob, là, franchement, c’était vraiment déplacé et méchant… commence Jared.
    - Honnêtement Jake, là tu as abusé. Je comprends que tu veuilles essayer de combattre ton imprégnation. Mais, ce n’est pas une raison pour être aussi méchant avec elle. Elle ne comprend pas ce qui se passe, un jour tu veux passer du temps avec elle et le suivant tu fais comme si elle n’existait pas et montre ton attirance pour une autre. Sans compter qu’elle doit ressentir un vide quand tu n’es pas près d’elle.
    - Son amie en plus…
    - Et MON imprégnée. J’espère que ton loup va te faire une sacrée morale et que tu vas ressentir la souffrance de Mélody sur ce que tu viens de dire.
    
    Fin PDV Jacob
    
    
    Jeudi 18 heures
    
    La journée s’est passée un peu sous tension en raison de ce que Jacob avait dit devant Mélody sur Luna et son côté sexy. Du coup, ce soir, Kim et Mélody dorment chez Luna. La jeune fille les avait invitées toutes les deux la veille lorsqu’elles ont ramené la jeune O’Cleary. En plus, Embry devait faire une patrouille avec Paul le soir. Les trois amies viennent d’arriver chez les Queen et avaient commencé leurs devoirs pour le lendemain. Kim avait quelques exercices de Chimie à faire pendant que Luna et Mélody avaient de l’Italien et la révision du cours de langue Quileute pour l’interro du lendemain. Pendant qu’elles travaillaient, un air de Era se faisait entendre dans le salon.
    
    Jeudi 21 heures
    
    PDV Luna
    
    On s’est mises en pyjama après avoir terminé nos devoirs. J’ai fait des escalopes à la crème avec du riz pendant que les filles regardaient mes DVDs et mes CDs. On s’est mises toutes les trois sur le canapé, j’ai mis le pull d’Embry et Kim celui de Jared, pendant que Mély avait mis un pull tout mimi de la Fée Clochette. Sans se concerter, on portait toutes les trois des pyjamas enfantins. Kim portait un pyjama Minnie, Mélody un Hello Kitty et moi un Diddl. On avait toutes les trois rigolé à chaque fois que l’une de nous sortait de la salle de bain avec son pyjama. On s’est mises devant Orgueils et Préjugés avec Keira Knightley et on a débarrassé la table après avoir mangé. Le film commence alors.
    
    Une heure et demie plus tard, nous étions toutes les trois blotties les unes contre les autres à pleurer comme des madeleines, tellement ce film est romantique. Je reçois un texto de mon père qui me dit qu’il part de Port Angeles et qu’il allait chercher maman. Je range alors le DVD et éteint la télévision du salon pour qu’on aille dans la salle de bain pour se brosser les dents avant d’aller dans ma chambre. Kim appelle Jared pour lui dire bonne nuit pendant qu’avec Mélody on essaie de trouver une chaîne à mettre pour s’endormir sur la télévision de ma chambre.
    - Pourquoi tu n’appelles pas Embry, Luna ?
    - Euh… Je l’ai appelé avant de regarder le film, il devait passer la soirée avec Paul pour un truc pour Sam.
    - Ah d’accord.
    Je me dis alors, vivement que Jacob accepte l’imprégnation et qu’il lui explique la situation. Je n’aime pas mentir à mon amie.
    * Ma chérie… *
    * Mon cœur, tu as commencé ta patrouille ? *
    * Oui. Vous faîtes quoi ? *
    * On est en train de se coucher. N’oublie pas que demain, je dois aller voir Carlisle, prends ta voiture s’il te plaît *
    * Pas de souci ma chérie. Repose-toi ma chérie… *
    * Quand tu auras fini ta patrouille, toi aussi reposes-toi *
    * Pas de souci. Bonne nuit bébé *
    * Bonne nuit Embry. Je t’aime *
    * Je t’aime *

    
    Fin PDV Luna
    
    Jeudi 22 heures
    
    PDV Embry
    
    Je viens juste de me transformer pour faire ma patrouille avec Paul.
    * Je vais vers le nord * - Paul
    * Donc, le sud est pour moi *
    * Alors, comme ça, tu as perdu *
- me dit Paul toujours étonné de ma défaite.
    * Ouai. Mais, je t’assure qu’elle est forte… Même mon loup n’a pas résisté… *
    Je l’entends ricaner en me disant que je suis faible, alors je me repasse le moment de ma défaite et vois alors :
    Je sens que Luna va abandonner vu ses réactions face à l’attraction et aux attouchements de mon loup sur son corps magnifique. Mais, là, je la vois se redresser légèrement. Je vois sa main droite se diriger dans ses cheveux pendant que son autre main se caresse de la cuisse, en passant sur son flan, relevant son tee-shirt bleu. Cela me fit apercevoir sa peau douce et son piercing. Mais, elle continue encore ses caresses sur elle-même, me faisant me sentir de plus en plus à l’étroit dans mon pantalon. Même mon loup semble surpris, même s’il continue sa torture, avec un peu moins d’aplomb que tantôt, je le sens. Et elle aussi, vu le sourire sensuel et presque victorieux qu’elle affiche. Je la vois alors mettre sa main sur un de ses seins au-dessus de son tee-shirt, je retiens mon souffle un instant. Mon loup a complètement stoppé sa torture et j’ai l’impression qu’il reste figé la bouche grande ouverte face à cette délicieuse et ravissante tentatrice. Elle commence à presser de sa main son sein plein et ferme, toujours ses yeux bleus ciel plongés dans les miens. Je ne la quitte pas des yeux. Tétanisé devant tant de sensualité et de provocation. J’ai envie de continuer moi-même ce qu’elle a commencé. J’ai envie de presser mon corps contre le sien pour lui montrer mon désir pour elle, embrasser ses lèvres charnues et qu’elle mordille sous le désir qu’elle se procure sous mes yeux. J’ai envie de lui mordre le cou tellement fort pour apposer mon odeur sur elle, montrer encore plus qu’elle est à moi, plonger mon visage entre ses seins, les délivrer de leur prison de tissus, de les lécher et les mordiller.
    
    Mais, si je le fais, je perds. Et ça, c’est hors de question !
    
    Elle gémit doucement et je replonge mon regard sur elle. Sa main qui était dans ses cheveux il y a quelques minutes, était maintenant sur son autre sein. Maintenant, ses DEUX mains étaient sur ses seins et les malaxaient, tantôt doucement, tantôt presque brutalement. Je gémis alors sous ce spectacle enchanteur. Je me précipite sur elle, essayant de l’embrasser violemment mais elle m’arrête dans mon élan avec un regard bleu marine de désir.
    
    - Tu as gagné ! je soupire.
    
    Elle sourit alors, victorieuse. Mais, je ne la laisse pas jubiler de sa victoire. J’agrippe ses cheveux doucement et plaque mes lèvres fiévreusement contre les siennes. Elle lâche ses seins et entoure mon cou de ses bras, tandis que ses jambes entourent mes hanches. Je sens alors sa poitrine contre mon torse, je mets une de mes mains sur un sein et le malaxe. Elle gémit sous mon assaut et j’agrippe sa cuisse de mon autre main pour la rapprocher encore de moi. Je casse notre baiser plus que passionné et plonge dans son cou pour l’embrasser à la jugulaire. Mais, mon loup se manifeste et je mords ma Luna presque bestialement.
    - Embry… elle souffle, haletante.
    - Luna, tu me rends fou… je réponds contre son cou, les yeux fermés.
    - Hum… Je crois que tu m’as mordue…
    J’arrête là mon souvenir absolument délicieux.
    
    * Ah ouai quand même… *
- dit Paul encore plus surpris.
    * Tu ne dois absolument rien dire en sa présence… Je ne veux plus qu’elle me lance un défi de ce genre parce que j’ai été trop bavard * - je lui dis paniqué.
    * T’inquiète mec. Mais, je comprends mieux comment tu as perdu et je t’assure que si ma Rachel avait fait une séance comme celle-là, j’aurais fait exactement la même chose. Déjà que voir une fille qui nous plaît faire un truc comme ça, est vraiment plus que plaisant. Alors, voir son imprégnée faire ça, je n’ose pas imaginer comment tu étais. * - Paul compatissant.
    
    * Ma chérie… *
    * Mon cœur, tu as commencé ta patrouille ? *
    * Oui. Vous faîtes quoi ? *
    * On est en train de se coucher. N’oublie pas que demain, je dois aller voir Carlisle, prends ta voiture s’il te plaît *
    * Pas de souci ma chérie. Repose-toi ma chérie… *
    * Quand tu auras fini ta patrouille, toi aussi reposes-toi *
    * Pas de souci. Bonne nuit bébé *
    * Bonne nuit Embry. Je t’aime *
    * Je t’aime *

    
    Quelques heures plus tard, je vois que Paul est toujours sur notre territoire, en train de courir. Alors que moi, je suis près de la maison de ma Luna chérie. J’entends alors plusieurs respirations régulières dans la maison des Queen. Cinq en tout. Il doit être plus de minuit mais je suis rassuré.
    * Il est presque une heure du mat’ * - Paul
    * Cool ! On termine dans une heure. Je vais pouvoir dormir un peu. En plus, Em’ nous a préparé une interro de langue Quileute, je n’ai même pas pu réviser. *
    * Franchement, Jacob a abusé mercredi avec Mélody… *
- Paul
    * Je n’en reviens pas qu’il ait dit ça *
    * Il est paumé… *
    * Complètement. Mais ce n’est pas une raison. *

    
    Fin PDV Embry
    
    
    Vendredi 7 heures
    
    PDV Luna
    
    Je suis avec Mélody et Kim et nous montons dans la voiture de Mélody pour aller au lycée. Kim porte un pantalon noir slim avec un haut blanc qui descend des épaules, des bottes en daim marron et s’est fait une tresse sur le côté. Mélody porte une jolie robe bleue ciel sans manches. Celle-ci lui arrive à mi-cuisse, elle porte des talons noirs et elle s’est fait un chignon haut. Quant à moi, je porte une robe-pull en laine beige aux manches trois quarts et qui m’arrive juste au-dessus des genoux, des collants chair avec des bottes marrons. Vu que je vais chez le coiffeur demain pour me faire couper un peu les cheveux, je les laisse détachés.
    
    Nous venons juste d’arriver devant le lycée, Kim a récupéré son sac pour la danse, plus son sac de cours et ses affaires qu’elle avait pris pour chez moi, donc, elle ressemble un mulet. Je vois Embry et les garçons qui discutent tranquillement devant la voiture de Jared. Mon imprégné et Paul ont l’air vraiment fatigués. Jared se précipite sur Kim pour l’embrasser et lui prendre ses affaires pour mettre une partie dans sa voiture. Pendant qu’Embry vient vers moi pour m’embrasser doucement. Je lui caresse tendrement la joue.
    * La patrouille s’est bien passée ? Tu t’es reposé un peu ? *
    * Oui *

    
    Le reste des garçons nous disent bonjour, sauf Jacob qui reste un peu en retrait. Toujours aussi gêné de son attitude par rapport à Mélody. Celle-ci essaie de l’ignorer en discutant de l’interro que l’on allait avoir dans la matinée avec Quil et Embry. J’observe le jeune Black. Il regarde Mélody avec tendresse et émerveillement, même si son regard semble blessé et souffrant. J’ai l’impression qu’il a ressenti qu’il l’avait blessée et qu’il s’en voulait. Peut-être qu’il se rend compte que l’imprégnation n’est pas un lien anodin.
    
    Mais, là, je vois alors une jeune fille juste à côté de lui. Elle est brune, a les yeux marrons, sa silhouette est fine, trop fine. Elle porte un pantalon gris qui lui va trop grand et un tee-shirt qui lui allait beaucoup trop grand également. J’ai l’impression qu’elle n’est pas fine, mais maigre, comme si sa silhouette n’était pas comme cela d’habitude. Même son visage semble très amaigri, ses bras et ses jambes sont comme des branches minuscules. Il me semble la connaître. Mais, je ne me souviens pas d’où. Elle regarde Jacob avec tendresse et regret. Mais, elle disparaît quelques secondes plus tard. Je secoue la tête, comme pur chasser une idée qui m’est venue. Jared me regarde quelques secondes.
    - Luna ? Ca va ?
    - Mmm… Oui. J’ai hâte d’être ce soir. Vivement le weekend.
    J’ai répondu à mon cousin avec une joie feinte, il ne la sentit pas. Mais, je songeais qu’Embry lui, l’avait senti. Il me resserra contre lui imperceptiblement.
    - Qu’est-ce qui se passe bébé ?
    - Rien… Je…
    
    Je revois cette fille apparaître tout près de Jacob. Je sursaute dans les bras d’Embry. Je l’ai reconnue. Kim, qui avait senti qu’il y avait quelque chose, emmena Mélody vers l’intérieur du lycée. Alors que les garçons restent autour de moi, me regardant surpris.
    - Luna, tu vois quelqu’un ? demande Quil, sérieux.
    - Oui. Oh seigneur !
    - Qui est-ce ? demande Embry avec empressement et panique face à ma réaction.
    - Mon Dieu ! Jake, je suis désolée… je souffle, des sanglots dans ma voix et les larmes aux yeux.
    - Luna… Pourquoi tu…
    Je continue de voir cette fille à son côté, elle me sourit doucement.
    
    - Je constate que tu as bien ce don.
    - Mais… Comment ? Quand ?
    - Je suis en train de me transformer, mais je voulais savoir si Jacob allait bien.
    - Tu te…
    - Chut… Il s’est imprégné de cette fille que Kim a fait entrer au lycée, je me trompe?
    - Oui. Enfin non. Mais raconte-moi s’il te plaît.
    Les gars continuent de me regarder parler à ce fantôme dont je ne dis pas le prénom pour en savoir le plus possible.
    - C’est bien pour lui. J’ai eu des relations intimes avec Edward. Je suis tombée enceinte mais, je n’avais plus de force. En moins d’une semaine, j’ai perdu beaucoup de poids et je suis en train de mourir. Alice et Jasper nous ont rejoint et m’ont donné le venin, ainsi qu’Edward. Je le sens qui traverse mon corps pour la transformation.
    - Mais… en moins d’une semaine, tu…
    - Luna qu’est-ce qui se passe ? Qui est-ce ? demande Jacob qui commençait sûrement à paniquer.
    - Dis à Jake que je suis désolée mais qu’il doit continuer sa vie et accepter le bonheur qui s’ouvre à lui. Je ne reviendrais pas. Le reste des Cullen nous rejoignent où nous sommes, il ne doit pas chercher à me retrouver. Nous allons disparaître pendant quelques années.
    - Jake… Je…
    
    - Bella… je souffle toujours sous le choc.
    
    Fin PDV Luna
    
    
    PDV Jacob
    
    - QUOI ????????? je hurle dans le parking.
    Heureusement, il ne reste que nous sur le parking. Les gars regardent un coup Luna, un coup moi. Tout le monde s’est figé sous la révélation de la jeune fille. Je sens alors mon cœur rater un battement et comme un énorme poids s’abattre sur ma poitrine.
    - Non ! Ce ne peut pas être elle !!! Pas au bout d’une semaine de… Elle… Il… Il n’a pas pu la tuer aussi vite… Tu mens...
    Je vois alors Luna se rapprocher de moi doucement, poser une main douce sur ma joue où des larmes ont déjà commencé à couler. Je ne m’en étais pas rendu compte. Les gars nous regardent et même Embry n’a pas grogné quand son imprégnée m’a touché.
    - Jacob… C’est elle… Je suis désolée… Elle avait des choses à te dire, elle est en train de se transformer mais voulait te délivrer un message. Elle s’est rendue compte pour ton imprégnation et en a souri.
    - Non… Ce n’est pas elle… Les Cullen nous auraient…
    - Alice et Jasper ont déjà rejoint Bella et Edward. Le reste de la famille va les rejoindre la semaine prochaine.
    - Mais…
    - Bella est… elle est tombée enceinte… Mais, le… bébé était trop fort pour elle. En moins de deux jours, elle a perdu énormément de poids. C’est un squelette Jacob.
    - Enceinte… Squelette…
    - Oui. Edward lui a administré le venin avec Alice et Jasper. Ils ne reviendront pas avant quelques années, voir quelques décennies.
    
    - Elle veut que tu saches qu’elle veut ton bonheur. Tu dois accepter ton imprégnation. Elle veut que tu prennes soin de Charlie et que tu étais son meilleur ami. Elle veut que tu ne cherches pas à la retrouver. Il faut que tu acceptes ce bonheur qui s’offre à toi avec Mélody et les tiens. Je sais que c’est quelque chose de très difficile pour toi, Jacob mais, si tu aimes Bella comme tu l’as déjà dit, tu devrais faire ce qu’elle aurait voulu.
    - Mais je… Mélody n’est pas Bella… je sanglote sur l’épaule de mon amie.
    - Je le sais.
    - Oh…
    Luna semble surprise par quelque chose.
    - Quoi ? Qu’est-ce qu’elle dit ?
    - Elle dit que Mélody est faite pour toi. Elle t’aime déjà et se sent perdue. Bella dit qu’elle va accepter ta condition plus qu’elle-même ne l’a fait et que tu dois absolument entendre Mélody chanter. Toi, Embry et Quil allez ouvrir le garage avec Mélody.
    Luna se détache de moi pendant que Jared rejoint Kim au lycée avec tristesse. Embry prend Luna dans ses bras, les larmes aux yeux. Quil appelle Sam pour annoncer la nouvelle à notre alpha. Luna s’effondre par terre, comme vidée d’énergie.
    
    Fin PDV Jacob
    
    PDV Embry
    
    - LUNA !!!
    Je me précipite sur elle pour la rattraper. Qu’est-ce qui se passe ?
    - C’est son énergie Embry, me dit Paul gentiment.
    - Comment ça ?
    - A chaque fois qu’un fantôme lui parle, elle perd de l’énergie.
    Je tiens Luna dans mes bras, elle respire avec difficulté. Je la vois papillonner des yeux doucement.
    - Embry… elle chuchote.
    - Je suis là bébé.
    - Il faut s’occuper de Jake.
    - Luna, ça va aller. D’abord, tu dois te reposer, je vais… bien.
    Jacob a parlé gentiment mais toujours avec tristesse et chagrin. Il s’était agenouillé à côté de nous.
    
    Jared revient sur le parking avec Kim qui pleure.
    - On a justifié nos absences au secrétariat.
    - Luna ? demande Kim.
    - Son énergie.
    - Mais, je croyais que c’était que quand un esprit qui est déjà en paix venait te voir après… dit Kim.
    - Oui, mais… Je pense que c’est parce que j’avais déjà rencontré Bella de son… vivant. Même quelques minutes. Ça m’est déjà arrivé avec ma grand-mère, je suis restée allongée sans énergie pendant presque une semaine.
    Luna essaye de se lever, je l’aide avec Jacob. Elle titube encore.
    - Allons chez Sam et Emily… nous dit Quil sur un ton morne.
    
    Fin PDV Embry

Texte publié par Soso-Wolves, 11 janvier 2018 à 12h07
© tous droits réservés.
«
»
Tome 1, Chapitre 19 Tome 1, Chapitre 19
LeConteur.fr Qui sommes-nous ? Nous contacter Statistiques
Découvrir
Romans & nouvelles
Fanfictions & oneshot
Poèmes
Foire aux questions
Présentation & Mentions légales
Conditions Générales d'Utilisation
Partenaires
Nous contacter
Espace professionnels
Un bug à signaler ?
1510 histoires publiées
701 membres inscrits
Notre membre le plus récent est Nisa
LeConteur.fr 2013-2020 © Tous droits réservés