Pourquoi vous inscrire ?
«
»
Tome 1, Chapitre 6 Tome 1, Chapitre 6
Ses jambes lui faisaient trop mal. Bullock n’était plus en mesure de courir à présent. A vrai dire il n‘avait jamais eu le physique adéquat à cette activité. C’est sans doute pour cela qu’il était devenu un bon cavalier afin de compenser. A cela s’ajoutait la chaleur du début d’après-midi. Il aurait dû s’assoir et faire une pause. Sauf que dans son état il n’était pas sûr de pouvoir se relever après
    
    Alors Bullock continua de mettre un pied devant l’autre sans la certitude d’être en mesure de le refaire. Quelle distance avait-il parcourut ? Depuis combien de temps marchait-il ? Il n’y pensait même plus. Puis vint la sortie du défilé. Cela provoqua un regain de lumière, qui d’abord aveugla Bullock. L’effet se dissipa laissant place à la vision lointaine de la mine des Wayne.
    
    Le shérif-adjoint connut à regain d'énergie, marcha encore quelques temps, puis poussa un cri de joie, qui ne croyait plus être capable de produire. Il y était arrivé !
    
    Alertés par le cri des mineurs accoururent. Ignorant tout la situation ils ne songèrent qu’à son bien-être. Ils l’allongèrent délicatement, et le sommeil commença à venir. Heureusement l’un des ouvriers sortit sa gourde et versa de l’eau dans le gosier de Bullock. La présence de ce liquide honnit dans sa bouche le réveilla.
    
    « Ne refais plus çà ! » Parvint-il à dire après avoir recraché.
    
    Un autre homme fut sujet à une sorte réveil suite à cette agitation. Bruce avait la tête ailleurs ce matin à cause de sa nuit avec Sélina. Comment pouvait-il éprouver une telle attirance envers une femme, que tous ses principes poussaient à mépriser ?
    
    Présentement ses problèmes de cœur semblaient bien secondaires.
    
    « Écartez-vous. Laissez-le respirer. » Ordonna-t-il d’abord à ses employés avant de s’adresser à Bullock. « Que vous est-t-il arrivé ? »
    
    « On s’est encore fait baisé... Dans le centre du défilé... Falcone nous attendait... Planqués dans une grotte de la face ouest en hauteur, ils nous ont canardés.... Gordon a couvert ma fuite... Besoin d’aide... Acculés dans un renfoncement. »
    
    Quelques commentaires fusèrent çà et là.
    
    « Pauvre Gordon.», « On sera jamais en paix. », « Au moins un adjoint s’en ait tiré.»
    
    Non ça ne pouvait finir ainsi. Bruce ne l’acceptait pas.
    
    « Lucius nous avons bien des armes ? »
    
    « Oui quelques fusils pour assurer la sécurité du site au cas où. »
    
    « Trouvez-moi des volontaires et distribuez les leur. Il faut aussi rassembler quelques chevaux, des rapides. Qu’on amène Bullock à l’ombre, et lui procure de l’alcool. »
    
    « Qui sait tirer ! » Demanda Lucius Fox avec une inhabituelle vigueur dans la voix.
    
    Quelques mains finirent par se lever. Ainsi la détermination de Bruce se reportait comme une sorte d’écho.
    
    D’une certaine manière c’était beau à voir cette fraternité se mettant en place. Dommage que parmi ces braves gens, certains ne reviendraient pas. Qu’est-ce que Bruce pouvait y faire ? Se joindre à eux, alors qu’il ne savait même pas tirer.
    
    Ce n’était qu’un prétexte. L’alternative il la connaissait parfaitement. Bruce regarda sa maison, qui semblait faire de même. La cave, la fameuse cave avec ses secrets. Dès le début Bruce avait su qu’un instant de ce genre finirait par venir.
    
    Alors il gravit la colline le séparant de la bâtisse d’un pas à la fois volontaire et résigné.
    
    « Vous rentrez bien tôt.» Commença à dire Alfred en ouvrant la porte avant de s’interrompre.
    
    Le comportement de son maitre était si étrange. On aurait dit qu’un marionnettiste le contrôlait. Soudain Bruce stoppa sa course devant l’entrée de la cave, et sortit la fameuse clé. Il hésitait encore.
    
    « Bonne chance, maitre Bruce. » Déclara alors Alfred en commençant à comprendre la situation.
    
    « Merci Alfred. » Répliqua Bruce d’un air triste en ouvrant enfin la porte.

Texte publié par Jules Famas, 8 janvier 2017 à 08h33
© tous droits réservés.
Commentaire & partage
Consulter les commentaires
Pour réagir â ce chapitre et poster une review, veuillez vous identifier ou vous inscrire !
«
»
Tome 1, Chapitre 6 Tome 1, Chapitre 6
LeConteur.fr Qui sommes-nous ? Nous contacter Statistiques
Découvrir
Romans & nouvelles
Fanfictions & oneshot
Poèmes
Foire aux questions
Présentation & Mentions légales
Conditions Générales d'Utilisation
Partenaires
Nous contacter
Espace professionnels
Un bug à signaler ?
1016 histoires publiées
477 membres inscrits
Notre membre le plus récent est Melior Silverdjane
LeConteur.fr 2013-2018 © Tous droits réservés