Pourquoi vous inscrire ?
«
»
Tome 1, Chapitre 1 « Rêve éveillé ? (1/2) » Tome 1, Chapitre 1
Mitsako
    
    
Touching the sky, with my hand,
    Thinking of a god I can be,
    I can control this world,
    And I hope this feeling comes back in my dreams.

    
    Tout le monde croit en ses rêves, tout le monde espère pouvoir les contrôler ou même les rendre réels. Si cela était possible, le monde serais tellement différent. Chaque personnes qui rêveraient d'être heureux le seraient, chaque enfants qui voudraient être des super-héros nous protégeraient de leurs pouvoirs. Les mauvaise personnes, qui ne pensent qu'a faire du mal, seraient bannis et le monde vivrait des jours meilleurs. Peut être qu'un jour tout cela sera possible. Pour l'instant nous devons nous contenter de nos rêves pour imaginer tout ça.
    Mon rêve peut paraître loufoque mais j'aimerais tellement avoir des pouvoirs magique ainsi qu'une bonne arme pour me protéger et pour défendre le monde. J'aimerais que mes pouvoirs aient un rapport avec la musique, car c'est ça mon domaine.
    Imaginez, moi, un simple adolescent norvégien, se baladant dans la rue, non ! Pas celui-la, non, un autre… Celui avec les mèches violette ! Voilà, bon ont y est. Je me balades dans la rue avec ma veste et mon casque, de la musique dans les oreilles, puis soudain devant moi, une jolie fille se fait voler son sac a main. Et ces dans ses moments là ou j'aimerais être un super héro, vous voyez ? Courir après le brigand, l'intercepter dans une ruelle, le combattre a mains nu, même si je ne suis pas très costaud, j’arrive a lui mettre des coups. Soudain il sort une arme, c'est alors que mes pouvoirs s'activent. Avec un grand tremblement dû aux basses de mon pouvoir musical, je le désarme et puis je le met a terre avec un coup de riff de guitare tellement puissant qu'il tombe sonné au sol. Je redonnes le sac, la jolie fille me remercie, tout le monde est content, le méchant est a terre. Si seulement j'avais ces pouvoirs, mais je peut toujours rêver… Le monde appartient aux rêveurs, du moins, dans leurs têtes.
    Le soleil taper contre mes paupières, je grommelai :
    - Bon sang, j'ai fermer les volets pourtant !
    J'ouvris les yeux doucement et mon souffle se coupai :
    - Quoi ?! Mais putain, je suis ou ?!
    J'étais au milieu d'une sorte d’arène dans un canyon, tout seul, je me remit debout, touchant le sable du bout de mes doigts et regardai autour de moi, personne…
    - Hé ho ! Il y a quelqu'un ? Gueulai-je, assez fort,
    Seul mon écho me répondit, bon sang, ça doit être un rêve, je me pinçai le bras en fermant les yeux, puis je les rouvris et vit un homme devant moi, un indien assez âgé, il avait une peinture faciale rouge et blanche et il portait une tunique de couleur crème. Surpris, je fis un bond en arrière balbutiant :
    - Qu-Qui êtes vous ?!
    Je remarquai que je portai mes affaires de la veille, chemise blanche, t-shirt noir avec un Boo, jean rouge et converses noires. Le vieil indien me dit alors :
    - Je m'appelles Itupo, bienvenue dans le Varioland, Mitsako.
    Je passai mes deux mains dans mes cheveux :
    - C'est une blague, hein ? C-Comment connaissez-vous mon nom ? Et c'est quoi le Varioland ? Demandai-je, surpris.
    - Calme toi donc, mon garçon, je vais tout t'expliquer en temps et en heures, pour l'instant, j'ai une question a te poser. Es-tu droitier ou gaucher ? Me demanda l'indien.
    Assez déconcerté par cette question, je répondit :
    - Euh et bien, gaucher, monsieur l'indien, pourquoi ?
    - Regarde ton avant bras gauche, alors. Me répondit-il en pointant du doigt mon bras.
    Je baissai mon regard vers mon bras et je vis une sorte de grand bracelet qui s'alluma, il me montra une carte dont je ne voyais que mon emplacement.
    - Las Escaleras ? Dis-je difficilement,
    - C'est quoi ce bracelet ? Dîtes moi ce qu'il se passe ! Continuai-je paniqué.
    - Quatre-vingt élèves participent a ce jeu, te voici dans le Varioland, monde imaginaire créer par Dstiny Corp. Il y a tout plein de choses a découvrir a l'intérieur de ce nouveau monde. Il y a cinq classes dont deux de 10 élèves : Les Secondes, les Premières, les Terminales, la Mode et la Technologie. Cela n'a rien a voir avec votre parcours scolaire, mis a part les deux classes professionnelles. Chaque classes bénéficie d'un mentor avec lequel les élèves pourrons apprendre a se battre et se défendre.
    - Se battre et se défendre ? Demandai-je en le coupant.
    - Et bien, oui, dans ce jeu, le but est de survivre en accomplissant des quêtes en groupe, souvent par classes ou bien en se promenant dans le Varioland. Comme dans un jeu vidéo. Sans oublier qu'il y a trois combats entre élèves avant la quête principale.
    - Wow ! J'ai jamais signer pour ce genre de truc !
    - Je sais bien, mais tu as était choisis, Mitsako.
    - Super, je suis l'élu. Dis-je ironiquement.
    - Je suis dans quelles classe, au juste ? Demandai-je, ensuite.
    - Tu es en seconde, dans une classe de 20, toi y compris, je serais votre mentor.
    Je me tiens la tête, ne réalisant pas ce qu'il se passer, je soufflai, pris d'un léger mal de crâne.
    - Je vois que tu es assez anxieux, je pourrai t'aider a régler ça, ne t'en fait pas. Me dit-il,
    Je hochai la tête, puis la baissai et demandai :
    - Vous pouvez continuer vos explications, s'il vous plaît ?
    - Oui, je disais donc qu'il va falloir se battre contre des humains, mais aussi contre d'autres chose, tu es dans un monde ou les nains, les elfes, les hybrides et les gobelins existent.
    Je déglutis et il me dit :
    - Donc il va falloir une arme pour te protéger, regarde ton bracelet, tournes la roue, cela choisira ton arme.
    Je regardai mon bracelet et vis apparaître une roue, comme sur un écran tactile de portable je passai mon doigt dessus pour y choisir mon arme aléatoirement.
    Soudain un arc apparu dans ma main gauche, une sacoche de flèches c'était mise sur le coin droit de ma ceinture et je sentis un carquois sur mon dos. Je regardai l'arc et Itupo, l'indien me dit :
    - Tu es tomber sur l'arc, bien, je vais t'apprendre a t'en servir en temps voulu, ne t'en fait pas. Maintenant que tu as ton arme, ta fiche de jeu est quasiment prête. Il ne te reste plus que ça.
    Il claqua des doigts et un sac apparu a mes pieds, je le pris et le mis a mon dos.
    - Ton sac est indestructible, si quelqu'un t'attaques par derrière, l'arme transpercera le sac comme si il n'existait pas. Ton arme est aussi indestructible au contraire des armes que tu trouvera dans ce monde. Il toussa et continua :
    - Ah oui, une autre chose, tu as dix points qui correspondent a des vies, si tu meurt, tu réapparaîtra avec toutes tes affaires mais avec un point en moins. Quand tu n'auras plus de points tu devra tirer la roue des gages. Une chance sur 20 de retourner chez toi, enfin chance, c'est a voir.
    Je rangeai mon arc et demandai :
    - Pourquoi j'ai étais choisis, je n'ai rien de particulier ! Je n'ai rien demander, moi, je ne voulais pas être dans un jeu comme ça, la survie et moi ça fait deux.
    - Vous avez étais tirer au hasard, ne paniques pas, je suis sur que ce monde va te plaire.
    - Il y a intérêt, car bon, si je suis enfermer dedans j'ai l'intention de m'amuser un peu. Disais-je en souriant a moitié.
    - Le but est que vous vous amusez et que vous survivez aussi, principalement. D'ailleurs tu seras dans le Varioland toute la semaine et le week-end tu te réveilleras dans les centres de Dstiny Corp au Bourg Mecca, tu pourras sortir, boire un coup, t'amuser avec tes amis.
    Je sourit et dit doucement :
    - Ça me soulage de savoir ça, quand vais-je voir mes camarades de classe ?
    Il marcha vers moi et dit :
    - Durant la quête principale et durant le mode libre.
    Itupo me souffla ensuite, l'air satisfait :
    - Je vois que tu n'es plus trop anxieux ?
    Je répondit :
    - Effectivement, j'ai un peu peur, mais c'est normal, je pense.
    Je regardai ma fiche rapidement et vis un encadré avec écrit... niveau en magie ?! Ce jeu risque de m’intéresser si je peux avoir des pouvoirs magique, comme dans mes rêves, je doute que ce soit la musique comme élément principale, ça va être des éléments de base, a mon avis. Je relevai la tête, j'étais méfiant et fasciné, une sensation vraiment étrange.
    - Suis moi, je vais t'expliquer quelques points sur ta fiche. En ce qui concerne les autres choses, elles seront expliquer en temps et en heures, comme je te l'ai précédemment dit, ne t'en fais pas. Dit-il en fermant les yeux.
    - Ont va o..
    Je n’eus pas le temps de finir de poser ma question que nous nous étions téléporter dans une sorte de grotte aménagée ou il y avait diverses peintures sur les murs. Je balbutiai :
    - Hein, mais il c'est passer quoi ? Eh ne me refaites pas le coup sans prévenir… Ça fait bizarre, sérieusement !

Texte publié par Mitsako, 11 novembre 2016 à 14h27
© tous droits réservés.
«
»
Tome 1, Chapitre 1 « Rêve éveillé ? (1/2) » Tome 1, Chapitre 1
LeConteur.fr Qui sommes-nous ? Nous contacter Statistiques
Découvrir
Romans & nouvelles
Fanfictions & oneshot
Poèmes
Foire aux questions
Présentation & Mentions légales
Conditions Générales d'Utilisation
Partenaires
Nous contacter
Espace professionnels
Un bug à signaler ?
1615 histoires publiées
739 membres inscrits
Notre membre le plus récent est Lewis Pleasance
LeConteur.fr 2013-2021 © Tous droits réservés