Pourquoi vous inscrire ?
«
»
Tome 3, Chapitre 5 « L'entrepôt des saisies » Tome 3, Chapitre 5
Armand ne tarit pas d'éloges à propos de Nicolas depuis qu'il a fait sa petite démonstration à la forge d'âmes. Nicolas est ravi : après de longs mois à travailler assidûment au bureau de l'Ouest, ses qualités sont enfin reconnues ! Bien sûr, il va devoir être encore patient avant de pouvoir atteindre le poste convoité de Forgeur mais au moins ses collègues le voient-ils à présent à sa juste valeur, à commencer par son responsable. C'est d'ailleurs grâce à cela qu'Armand lui propose aujourd'hui de l'accompagner à l'entrepôt des saisies.
    
    Il avait trouvé ses collaborateurs un peu bourrus à son arrivée mais ce n'est plus vraiment le cas pour ses collègues du département des faux. Et s'ils ne les comprennent pas toujours, ils aiment taquiner Nicolas au sujet de sa passion dévorante et de sa curiosité sans borne. C'est pourtant bien pour les satisfaire qu'on le laisse aujourd'hui pénétrer la pièce la plus protégée du service qui lui est, normalement, toujours interdite. Armand doit y déposer une faux d'apprentissage confisquée pour quelques jours. Certainement un Faucheur équipé trop tôt et lâché dans la nature sans que ce soit posée la question de son avis...
    
    Mais Nicolas revient bien vite de ses sombres pensées lorsque son regard balaye la caverne aux trésors. En vérité, il est presque déçu. Il y a surtout là des faux d'apprentissage en attente de levée de sanction. Les véritables faux retirées de manière définitive sont bien plus rares et Nicolas ressent un certain malaise en les observant. Tout ce qu'il voit en détaillant les gourdin, batte de baseball, hache, tronçonneuse et autre baguette de fée, c'est avant tout la détresse, voire le déséquilibre, qui doit régner dans l'esprit de celui qui demande un tel accessoire.
    
    Toutefois, au milieu de ce capharnaüm de violence et d'innocence, une pièce attire l'attention de Nicolas. Il s'agit d'une double faux des plus originales : une paire d'ailes... Quel Faucheur farfelu demanderait une telle lame ? Un Faucheur de petit taille, aux vus de l'envergure des ailes, ou bien elles ne seraient tout simplement pas fonctionnelles. Elle a beau être saugrenue, Nicolas ne peut qu'admirer la conception de cette faux. Les nombreuses articulations permettent une grande amplitude de mouvements. Ce détail de conception l'interpelle. Déjà parce que de telles lames ne doivent guère être pratiques à manier dans une foule de vivants. Ensuite, parce que ces ailes ont clairement été dessinées pour être aussi efficaces en défense qu'en attaque. Quel Faucheur pourrait bien ressentir le besoin de se protéger et, surtout, de quoi ?
    
    De toute évidence, elles appartiennent à un Agent qui ne se sent pas à l'aise sur le terrain, voire en danger, et la présence de ces faux ici, dans l'entrepôt des saisies, en est la preuve ultime. Sans le connaître, Nicolas plaint sincèrement ce petit Faucheur qui a dû vivre ses contrats comme un cauchemar. Il espère cependant que ce pauvre petit n'a pas causé trop de dégâts avant que ses faux ne lui soient retirées et qu'il a pu se trouver une place plus adaptée au sein de l'Ordre. En vérité, tout cela pique au vif la curiosité de Nicolas, alors il s'empresse de relever le numéro de dossier référencé sur ces étranges ailes avant qu'Armand ne le rappelle. Le meilleur moyen pour en avoir le cœur net, c'est encore d'aller se renseigner à la salle des archives !
    

Texte publié par Serenya, 19 juillet 2018 à 08h31
© tous droits réservés.
Commentaire & partage
Consulter les commentaires
Pour réagir â ce chapitre et poster une review, veuillez vous identifier ou vous inscrire !
«
»
Tome 3, Chapitre 5 « L'entrepôt des saisies » Tome 3, Chapitre 5
LeConteur.fr Qui sommes-nous ? Nous contacter Statistiques
Découvrir
Romans & nouvelles
Fanfictions & oneshot
Poèmes
Foire aux questions
Présentation & Mentions légales
Conditions Générales d'Utilisation
Partenaires
Nous contacter
Espace professionnels
Un bug à signaler ?
1037 histoires publiées
494 membres inscrits
Notre membre le plus récent est JALCROEM
LeConteur.fr 2013-2018 © Tous droits réservés