Pourquoi vous inscrire ?
«
»
Tome 3, Chapitre 10 « Une main tendue » Tome 3, Chapitre 10
Nicolas n'a pas à attendre longtemps avant de voir arriver deux Agents au pas de course et à l'expression soucieuse. En vérité, aux regards qui l'épient de derrière un rideau, Nicolas soupçonne Chloé d'avoir appelé ses parents pour les prévenir. Reste à savoir ce qu'elle a bien pu leur raconter.
    
    Nicolas tâche de ne pas trahir ses craintes et affiche un sourire serein en regardant le couple approcher. A peine sont-ils à portée de voix qu'on lui adresse un salut tendu.
    
    - Que nous vaut cette visite ?
    
    - Il y a un problème avec Pauline ?
    
    Monsieur Morel jette un regard à sa femme avant de fixer des prunelles noires sur Nicolas.
    
    - Enterrée vivante elle ne doit pas trop vous causer de soucis...
    
    Nicolas lève les mains en signe d'apaisement.
    
    - Je ne viens pas de la part de l'Ordre.
    
    Devant les airs tantôt surpris tantôt méfiant de ses interlocuteurs, le jeune homme s'empresse d'exposer le faux prétexte qu'il a concocté. Il leur explique qu'il est nouveau à la section faux et que son supérieur lui a demandé d'étudier l'une des faux du service de son choix pour démontrer ses connaissances. Il ne pouvait choisir d'autre pièce que l'étrange paire d'ailes vue aux saisies qui, de fil en aiguille, l'a mené à eux.
    
    - Le dossier de Pauline est incroyable, j'espérais seulement pouvoir la rencontrer.
    
    Des œillades s'échangent et Nicolas se demande s'il est parvenu à les convaincre. Monsieur Morel fait signe à sa femme, qui rentre rassurer Chloé, avant de revenir au Faucheur.
    
    - Et son dossier ne dit pas qu'elle est détenue à l'Ordre ?
    
    L'Agent est méfiant et Nicolas se sent honteux en avouant, un ton plus bas.
    
    - Je ne pouvais croire qu'elle était toujours en détention scellée, j'ai supposé que son dossier n'était pas à jour...
    
    Monsieur Morel le jauge un moment sans rien dire avant de lâcher un soupir.
    
    - L'Ordre sait déjà ce que nous pensons de tout ceci. Peu m'importe que vous soyez honnête ou juste un nouveau envoyé jouer les espions. Entrez, nous serons plus à l'aise pour discuter à l'intérieur.
    
    Attablé dans la cuisine devant une tasse de thé, Nicolas comprend vite les réactions de la famille à sa visite impromptue. Concernant Chloé tout d'abord, la petite fait, semble-t-il, l'objet d'une vigilance accrue alors qu'elle n'a jamais eu l'occasion de fréquenter Pauline. Leur seul point commun est leur famille d'accueil et Nicolas reconnaît que ça fait bien peu, d'autant plus que les comptes-rendus qu'il a pu lire ne trahissent pas une mauvaise éducation mais bien plus des maladresses d'enfant. Les efforts constants que doit entretenir Chloé pour sortir de l'ombre de son aînée ont effectivement de quoi la rendre méfiante.
    
    Pour ce qui est de Pauline, à la lecture de son dossier Nicolas s'était demandé comment aucune famille ou ami n'avait pu s'indigner de dix ans de détention scellée pour une petite fille. Ce n'est, bien entendu, pas le cas.
    
    - Quand ils nous l'ont retirée, nous n'avons rien pu faire. Les Emissaires sont formés à l'Ordre, c'est ainsi...
    
    Madame Morel observe son thé dansant dans sa tasse en parlant d'une voix songeuse. Nicolas voit parfaitement que cette histoire les a tous deux remués, et qu'elle le fait encore. Monsieur Morel se gratte la gorge avant de prendre le relais.
    
    - Quand nous avons entendu que Pauline enchaînait les entretiens disciplinaires bien plus qu'avec nous, nous avons demandé à la récupérer mais l'Ordre est resté sourd à notre requête. Et nous savons où tout ceci l'a menée...
    
    Le silence plane un long moment dans la cuisine, Nicolas peut même entendre Chloé et son amie jouer à l'étage. Finalement, la voix de monsieur Morel s'élève à nouveau.
    
    - La détention ne devait durer que le temps que Pauline... s'assagisse, selon leurs dires. Nous avons demandé des nouvelles régulièrement, exigé qu'elle soit radiée et qu'on nous la rende... Nous avons même proposé de déménager pour l'emmener dans une région où elle serait moins confrontée à l'Ordre, aux âmes, aux Eveillés... sans résultat. Les Veilleurs sont denrées rares, ils doivent encore espérer pouvoir la réintégrer. La seule réponse qu'on nous donne est toujours que sa dernière évaluation n'a pas été concluante. En dix ans, j'ai du mal à y croire. Pauline leur fait peur. Je me demande parfois si elle a seulement vu quelqu'un durant tout ce temps...
    
    Nicolas n'ose rien dire mais il a les mêmes craintes. Que le dossier de Pauline ait été abandonné sur l'étagère des Faucheurs radiés sans qu'aucun nouvel élément n'ait été apporté pour le compléter est mauvais signe. Toute cette histoire ne le regarde absolument pas mais Nicolas ne peut pas détourner les yeux du drame qui entoure cette famille.
    
    - Je ne vous promets rien mais je ferai tout mon possible pour vous aider.
    
    Nicolas a parlé sans réfléchir et le couple le fixe d'un air surpris mais cela n'a pas d'importance. Du premier jour où il a aperçu le bâtiment du bureau de l'Ouest, il a toujours pressenti que l'austère bâtisse renfermait de sombres secrets. C'est pour les découvrir qu'il a demandé sa mutation dans la région et sa curiosité ne peut tourner le dos à ce mystère. Cependant, avant de pouvoir intercéder en leur faveur, Nicolas a besoin de rencontrer Pauline, de se faire sa propre idée sur l'état de cette étrange Faucheuse. Le tableau qu'en donne son dossier et ses parents sont trop contradictoires pour s'appuyer sur l'un ou l'autre. Très bien, puisqu'il ne peut se faire sa propre idée autrement, il ne lui reste plus qu'une solution : repérer l'accès aux détentions scellées et aller vérifier ce qu'il en est par lui-même !

Texte publié par Serenya, 23 août 2018 à 09h23
© tous droits réservés.
Commentaire & partage
Consulter les commentaires
Pour réagir â ce chapitre et poster une review, veuillez vous identifier ou vous inscrire !
«
»
Tome 3, Chapitre 10 « Une main tendue » Tome 3, Chapitre 10
LeConteur.fr Qui sommes-nous ? Nous contacter Statistiques
Découvrir
Romans & nouvelles
Fanfictions & oneshot
Poèmes
Foire aux questions
Présentation & Mentions légales
Conditions Générales d'Utilisation
Partenaires
Nous contacter
Espace professionnels
Un bug à signaler ?
1051 histoires publiées
501 membres inscrits
Notre membre le plus récent est Akodostef
LeConteur.fr 2013-2018 © Tous droits réservés