Pourquoi vous inscrire ?
«
»
Tome 3, Chapitre 1 « Le nouveau de la section faux » Tome 3, Chapitre 1
- Hey, le nouveau, tu peux archiver ces dossiers, s'il te plaît ?
    
    Nicolas acquiesce avec un grand sourire ravi et il se dépêche de débarrasser son collègue des trois chemises cartonnées qu'il lui tend. Beaucoup trouverait cette tâche ingrate, d'autant plus en ayant déjà eu un poste plus important au bureau du Nord, mais ce n'est pas le cas de Nicolas. Il sait bien que chaque département fonctionne à sa manière et qu'il faut savoir faire ses preuves avant d'être reconnu par ses pairs. Sans compter que l'archivage ne le dérange pas, bien au contraire. Il ne manque jamais l'occasion de feuilleter les dossiers à classer et d'en apprendre toujours plus. Tout est bon pour parvenir à réaliser un jour son rêve : devenir Forgeur ! Et il y a tant à découvrir sur l'art de créer l'outil idéal pour les Faucheurs qui œuvrent sur le terrain !
    
    Nicolas s'installe dans un recoin de l'immense salle des archives pour étudier ces dossiers avant de les ranger. Mais il n'y a rien d'intéressant dans ces pages, seulement deux faux d'apprentissage et une en forme d'épée des plus classiques. Alors il se hâte de trouver la place qui leur correspond avant de pouvoir faire un détour par les dossiers plus anciens. Il y a eu, et il y a certainement toujours, de véritables artistes chez les Forgeurs. Il faut dire que ces lames sont bien plus que de simples outils, elles se doivent d'être une extension de leur porteur, un prolongement de leur être afin qu'ils puissent les manier instinctivement, sans se perdre en heures futiles d'entraînement. Oui, forger est tout un art !
    
    Il y a une section des archives que Nicolas apprécie tout particulièrement : l'entrepôt des faux saisies. Bon, en vérité, il n'a pas encore le droit de pénétrer dans la pièce où sont stockées ces armes retirées à leur propriétaire, mais il a accès ici à leur dossier. Descriptif de la lame, propriétés, attentes et informations techniques du manieur, tout y est. Hormis, bien sûr, les circonstances qui ont conduit à la saisie de la faux, qui, elles, sont rapportées dans le dossier concernant la carrière du Faucheur. Toutefois, le vieil archiviste en charge des dossiers des employés est bien trop heureux de voir un jeune collègue passionné pour lui interdire l'accès à ces informations classées ou même surveiller ce qu'il consulte. Une chance pour Nicolas qui peut ainsi étudier à loisir ces cas si particuliers. Car pour lui, pas de doute possible : si un Faucheur n'a pas pu remplir correctement son rôle, c'est avant tout la faute à une faux mal adaptée ! Mais avant de pouvoir convaincre les gros bonnets de l'Ordre, il va devoir étudier encore beaucoup de cas.
    
    Nicolas aime bien sa vie d'administratif au sein de l'Ordre. C'est une existence paisible pleine de découvertes et de choses à apprendre, loin, très loin des contrats à remplir et des âmes à faucher. Cela à beau être leur fonction à tous, leur raison d'être même, Nicolas n'a jamais pu se faire à la fauche. Une chance que sa rigueur à l'école et son tempérament studieux lui aient valu de pouvoir entrer rapidement dans l'administration. Il est à présent convaincu d'avoir trouvé sa place, même si sa chambre dans les dortoirs de l'Ordre n'est pas très grande, et que certains de ses collègues donnent l'impression de n'avoir jamais souri de leur vie. La championne toutes catégories en la matière est également la star locale : l'Emissaire Sophia Leroy. Mais Nicolas lui accorde sans mal que sa fonction ingrate ne doit pas lui rendre la vie facile. Lui qui n'appréciait déjà pas de faucher une cible pour qui il était invisible, il n'ose pas imaginer ce que cela donne avec un Eveillé. Sans compter qu'il reste très admiratif du personnage : c'est, après tout, la seule Faucheuse, à sa connaissance, à ne pas utiliser de faux mais exclusivement l'imposant chien spectral qui l'accompagne partout. Nicolas est particulièrement curieux de savoir ce qui l'a poussée à abandonner l'accessoire emblématique des Faucheurs mais la demoiselle n'est malheureusement pas des plus abordables. Qu'à cela ne tienne, Nicolas sait être patient et l'occasion de faire plus ample connaissance se présentera bien un jour !
    

Texte publié par Serenya, 25 novembre 2017 à 09h48
© tous droits réservés.
Commentaire & partage
Consulter les commentaires
Pour réagir â ce chapitre et poster une review, veuillez vous identifier ou vous inscrire !
«
»
Tome 3, Chapitre 1 « Le nouveau de la section faux » Tome 3, Chapitre 1
LeConteur.fr Qui sommes-nous ? Nous contacter Statistiques
Découvrir
Romans & nouvelles
Fanfictions & oneshot
Poèmes
Foire aux questions
Présentation & Mentions légales
Conditions Générales d'Utilisation
Partenaires
Nous contacter
Espace professionnels
Un bug à signaler ?
1030 histoires publiées
484 membres inscrits
Notre membre le plus récent est Jonas
LeConteur.fr 2013-2018 © Tous droits réservés