Pourquoi vous inscrire ?
«
»
Tome 2, Chapitre 25 « Pauvre, pauvre Paulinette... » Tome 2, Chapitre 25
Comme promis, Sophia a ramené Pauline à l'Ordre. Et elle se retrouve encore enfermée toute seule pendant une éternité. Même Pompon est pas là et ça, ça inquiète Pauline encore plus ! Et si les méchants monsieurs lui font du mal ? Le pauvre, il est si petit... et tout seul ! Pauline, elle est pas vraiment toute seule en vrai, il y a toujours deux monsieurs qui la surveillent. Mais ils parlent pas, ils sourient pas... Bref, c'est comme s'ils étaient pas là !
    
    Et puis un jour, ils se décident. Hop, il faut que Pauline les suive. Mais c'est qu'elle a pas envie, elle ! Faut dire qu'elle est pas pressée de se faire encore gronder et punir à cause de Sophia ! Mais les monsieurs laissent pas le choix à Pauline... Dans la grande salle, il y a encore plus de monde que la dernière fois. Pauline croit même voir Papa et Maman mais ils sont loin. Ça parle dans tous les sens mais tout le monde se tait quand les méchants monsieurs arrivent à leur bureau.
    
    Ça parle, ça parle... C'est comme ça depuis une éternité. Pauline a même l'impression que ça fait des jours qu'elle est assise là. Le chef des méchants monsieurs lui a dit d'écouter et de se taire alors c'est ce que fait Pauline. Ils ont l'air vraiment en colère, les méchants monsieurs, encore plus que d'habitude ! Si Pauline a bien compris, elle aura pas le droit de parler du tout... C'est vraiment pas juste ! Surtout que les autres se gênent pas !
    
    Y a Papa et Maman qui disent que Pauline est une gentille fille. Ouf ! Même s'ils l'appellent "Paulinette" devant tout le monde. La honte !
    
    Y a Sophia qui dit que des méchancetés. Elle met tout sur le dos de Pauline en plus ! Et elle cafte pour le carnet des Eveillés en le donnant aux méchants.
    
    Y a Odette qui raconte que Pauline sort toujours, même si c'est interdit, même si on lui a expliqué que c'est mal, même si on la surveille.
    
    Y a même un Faucheur qui raconte encore l'histoire de Kevin, et Lucile qui rapporte aussi.
    
    Y a pas à dire, c'est la fête... Et ils passent tous les uns après les autres. A croire que personne aime Pauline. Pourtant c'est la plus mignonne Faucheuse de l'Ordre ! Même si elle travaille plus à l'Ordre, même si elle est plus Faucheuse non plus en fait... Elle reste mignonne, non ? Mais tout le monde s'en fiche apparemment.
    
    Finalement, le méchant monsieur en chef demande à Pauline de se lever et comme plus personne parle, Pauline en profite.
    
    - Il est où Pompon ?
    
    Le méchant monsieur fronce les sourcils.
    
    - Le chien spectral a été scellé au sein d'un bureau qui vous sera tenu secret afin d'éviter toute tentative de votre part pour le récupérer.
    
    Il y a un gros silence et Pauline ose rien dire. Elle voudrait bien qu'on lui rende Pompon mais ils ont pas l'air d'accord, les méchants monsieurs. Et puis, le chef se gratte la gorge et se lève. Oula, ça inquiète Pauline tout à coup !
    
    - Miss Morel Pauline, vous serez dès à présent scellée au cœur du bureau de l'Ouest jusqu'à ce que vous soyez jugée assez mature pour être réintégrée.
    
    Pauline comprend rien mais le chef regarde les autres en parlant plus bas.
    
    - Aux vus du dossier, je doute que cela arrive un jour...
    
    Les autres hochent la tête d'un air sérieux alors le méchant monsieur reprend sa grosse voix.
    
    - Bien, la séance est levée.
    
    Et il fait signe aux deux monsieurs qui raccompagnent Pauline. Hein ? C'est tout ? Pauline a rien compris. C'est quoi sa punition ? Et Pompon ? Pourquoi on lui a pas dit où il était ? Et pourquoi les monsieurs la ramène pas dans sa chambre ? Au lieu de ça, ils vont dans un couloir, et un autre, et un escalier, et encore un couloir...
    
    Tout ça pour arriver à un ascenseur. Il est tout vieux, un peu bizarre, il est plutôt rigolo en fait. Et il descend, il descend, il descend... Pauline se demande s'il va traverser la terre à force de descendre. Mais non, il s'arrête et il s'ouvre. En bas, il n'y a qu'une pièce, une chambre. C'est la nouvelle chambre de Pauline ?
    
    - Je vais rester ici combien de temps ?
    
    Ça fait rire les monsieurs et juste avant que la porte de l'ascenseur se ferme, l'un deux ouvre la bouche.
    
    - Longtemps.
    
    
    
    
    Le temps passe... et Pauline trouve que c'est vraiment long les jours qui défilent...
    
    
    
    
    
    
    Le temps passe... Pauline se demande si elle est une vilaine fille...
    
    
    
    
    
    
    
    Le temps passe... Il y a pas de place chez les méchants pour une gentille...
    

Texte publié par Serenya, 28 octobre 2017 à 08h59
© tous droits réservés.
Commentaire & partage
Consulter les commentaires
Pour réagir â ce chapitre et poster une review, veuillez vous identifier ou vous inscrire !
«
»
Tome 2, Chapitre 25 « Pauvre, pauvre Paulinette... » Tome 2, Chapitre 25
LeConteur.fr Qui sommes-nous ? Nous contacter Statistiques
Découvrir
Romans & nouvelles
Fanfictions & oneshot
Poèmes
Foire aux questions
Présentation & Mentions légales
Conditions Générales d'Utilisation
Partenaires
Nous contacter
Espace professionnels
Un bug à signaler ?
1030 histoires publiées
484 membres inscrits
Notre membre le plus récent est Jonas
LeConteur.fr 2013-2018 © Tous droits réservés