Pourquoi vous inscrire ?
«
»
Tome 1, Chapitre 18 « La méchante » Tome 1, Chapitre 18
Pauline a encore la bouche pleine de chocolat quand elle sort de la maison en courant. Il faut qu'elle fasse vite sinon elle va rater son bus ! Ce nouveau contrat est vraiment trop super ! Pauline est toute essoufflée et les oreilles de lapin sur sa capuche sont dans tous les sens quand elle arrive à l'arrêt. Il est juste à côté de l'entrée du parc, juste en face de chez Nicolas. Pauline en aurait bien profité pour avertir Nicolas de faire attention à Sophia mais tout est fermé dans la maison. Sa famille doit fêter Noël ailleurs.
    
    A force de rêvasser, Pauline a bien failli rater son bus mais c'est bon. En route pour la campagne ! Oui, son contrat, il est sur la grande route en dehors de la ville, celle qui passe au bord du grand gouffre et qui est entourée d'arbres. C'est là que traîne souvent Tata Claudine mais Pauline espère qu'elle est trop occupée à fêter Noël pour risquer de venir l'embêter. La route est longue mais Pauline fait bien attention au paysage pour ne pas rater son arrêt. Ah ! Voilà le grand virage... et la rangée d'arbres ! C'est ici qu'elle descend !
    
    Pauline déroule son contrat une nouvelle fois. Oui, c'est bien ici, en face de la vieille maison au portail bleu. Il n'y a plus qu'à attendre. Les voitures ne vont pas tarder. Pauline révise dans sa tête. D'abord le monsieur tout seul dans sa voiture, puis les cinq dans la voiture en face...
    
    - Mais ce ne serait pas la petite Pauline que voilà ?
    
    Oh non ! C'est pas vrai ! Et si, c'est bien Tata Claudine, dans sa vieille robe blanche, qui arrive de l'autre bout de la route. Il faut vite qu'elle s'en aille ou tout ira de travers, c'est certain !
    
    - J'ai pas le temps, Tata. Je travaille.
    
    Mais Tata, ça la fait sourire.
    
    - Oh, voyez-vous ça ! Tu en as de la chance ! Moi, on ne me donne plus de contrat, tu sais... Je viens toujours me promener par ici quand je m'ennuie...
    
    - Je sais Tata...
    
    Pauline pousse un gros soupir. C'est presque l'heure, ils vont arriver !
    
    - Il faut que tu rentres chez toi, Tata. Je veux pas que tu fasses de bêtises !
    
    Mais Tata, elle ne bouge pas.
    
    - Tu es venue ici toute seule ? Ça ne fait pas trop loin pour une petite fille comme toi ?
    
    Ah ! Pauline a une idée !
    
    - Je suis pas toute seule. Papa et Maman sont partis te rendre visite mais toi, tu es là...
    
    Tata Claudine pousse un grand cri et fait déjà demi-tour.
    
    - Mais il fallait le dire plus tôt ! Les pauvres vont attendre dans le froid...
    
    Ouf ! Enfin débarrassée. Et justement, voilà la première voiture qui apparaît.
    
    Pauline lève haut sa faux et s'avance sur la route. Trois... deux... un... Et vlam ! Pauline est fière d'elle, c'est une âme bien fauchée ça ! La voiture part en zigzags et il y a un grand bruit de freins avant le gros BOUM. Parfait ! Maintenant, il faut faire vite ! Pauline s'approche de la seconde voiture et tranche dans le tas avec sa faux. Et hop, deux d'un coup ! Elle se décale le long de la voiture toute écrasée. Et voilà, deux de plus ! Zut, le dernier est caché derrière l'arbre qui a arrêté les deux voitures. Pauline doit faire le tour !
    
    - Tu fais quoi ?
    
    Pauline sursaute et se retourne. Le portail bleu est ouvert et un petit garçon avance sur le bord de la route. Mais qu'est-ce qu'il fait là ?
    
    - Oh mon dieu ! Nicolas ! NICOLAS !
    
    Mais Nicolas, il répond pas à sa maman. Il avance vers Pauline plutôt.
    
    - J'ai tout vu... C'est toi qui as fait l'accident ! Pourquoi t'as fait ça ?
    
    Pauline est bloquée, elle ne sait pas quoi dire ou faire.
    
    - T'es un ange-gardien ! T'as pas le droit d'envoyer les gens au ciel ! T'es une méchante !
    
    - Nicolas !
    
    La maman de Nicolas arrive en même temps qu'un vieux monsieur et elle attrape le petit garçon qui se met à pleurer.
    
    - C'est Pauline, Maman ! C'est sa faute ! C'est une vilaine !
    
    Pauline a envie de dire qu'elle fait juste son travail mais elle a peur. Comme Nicolas est un Eveillé, peut-être que le vieux monsieur avec lui en est un aussi !
    
    - Rentre avec le petit et dis à ta mère d'appeler les secours. Je vais voir s'il y a des blessés...
    
    Nicolas s'en va en pleurant et le vieux monsieur approche. Pauline a un gros frisson. Elle veut juste partir de là, rentrer à la maison. Mais avant, elle doit faire le tour des voitures et finir son contrat. Voilà, un dernier coup de faux et elle file jusqu'au bus ! La faux part... mais pas l'âme. Oh non ! Non, non, non, non... Pauline réessaie une fois, deux, trois, quatre... Rien n'y fait. A cause de Nicolas, Pauline a raté la dernière âme. C'est pas vrai ! C'est la pire des bêtises ! On va lui prendre sa faux pour de vrai cette fois, c'est sûr ! Elle va finir comme Tata Claudine ! Folle et toute seule ! Et elle n'aura jamais de chien spectral ! Et ses copines se moqueront d'elle ! Et elles voudront plus qu'elle soit leur copine ! C'est horrible, trop horrible ! Tellement horrible que Pauline veut pas rentrer. Elle veut pas voir la tête que vont faire Papa et Maman...
    
    Finalement Pauline se fiche de savoir si le vieux monsieur la voit ou pas. Elle balance sa faux dans le fossé et s'assoit dans l'herbe pour pleurer.
    

Texte publié par Serenya, 14 février 2017 à 08h49
© tous droits réservés.
Commentaire & partage
Consulter les commentaires
Pour réagir â ce chapitre et poster une review, veuillez vous identifier ou vous inscrire !
«
»
Tome 1, Chapitre 18 « La méchante » Tome 1, Chapitre 18
LeConteur.fr Qui sommes-nous ? Nous contacter Statistiques
Découvrir
Romans & nouvelles
Fanfictions & oneshot
Poèmes
Foire aux questions
Présentation & Mentions légales
Conditions Générales d'Utilisation
Partenaires
Nous contacter
Espace professionnels
Un bug à signaler ?
1030 histoires publiées
484 membres inscrits
Notre membre le plus récent est Jonas
LeConteur.fr 2013-2018 © Tous droits réservés