Pourquoi vous inscrire ?
«
»
Tome 1, Chapitre 16 « Tu veux quoi pour Noël ? » Tome 1, Chapitre 16
Par-dessus son bol de chocolat chaud, Pauline lance des regards discrets à Papa et Maman. Non, ils n'ont rien remarqué. Pauline est soulagée ! Après tout, ce Nicolas n'est peut-être pas un Eveillé. Ou alors les Eveillés ne sont pas si dangereux que ça... En tout cas, elle ne sera pas punie et c'est ça le principal !
    
    - Tout va bien, ma puce ? Tu n'as pas touché aux biscuits. Ce sont pourtant tes préférés...
    
    Maman a pris sa voix toute douce de quand Pauline est malade. Mince ! Elle était trop occupée à attendre de voir si elle était punie ou pas ! Pour corriger ça, Pauline bourre un premier gâteau dans sa bouche et en attrape un deuxième. Ça fait rire Papa.
    
    - Je suis certain qu'elle était trop occupée à penser à sa liste au Père Noël. N'est-ce pas ?
    
    Ouf, merci Papa ! Pauline hoche la tête en avalant une gorgée de chocolat pour pas s'étouffer avec le biscuit. Maman repose sa tasse de thé et se penche en avant pour demander à voix basse.
    
    - Et tu lui as demandé quoi, au Père Noël, cette année ?
    
    Pauline vide sa bouche avant de pouvoir répondre.
    
    - Plein de choses !
    
    Ça fait bien rire Papa et Maman.
    
    - Je n'en doute pas ! Mais qu'est-ce que tu voudrais le plus ?
    
    Pauline sourit à Maman. En vrai, elle n'a pas besoin de réfléchir : elle sait très bien ce qu'elle veut le plus !
    
    - Une cape rouge et un chien spectral, comme Sophia !
    
    Papa et Maman ont l'air bien embêté d'un coup. C'est idiot : Pauline, elle, elle est certaine que le Père Noël a tout ce qu'il faut au Pôle Nord !
    
    - Et Témérité, le pauvre ? Tu ne l'aimes plus ?
    
    Pauline fait les gros yeux à Papa.
    
    - C'est Pouick ! Pou... i... queuh ! Et il fait que dormir... Et il peut pas m'aider au travail ! Mais je suis assez grande pour m'occuper de Pouick ET d'un chien. Et puis, j'ai bien dit au Père Noël d'en amener un petit.
    
    Papa ne sait pas quoi répondre à ça alors c'est Maman qui prend le relais.
    
    - Tu sais, ma chérie, un chien spectral est bien plus une faux de haut niveau qu'un animal de compagnie. Il faudra attendre que tu sois plus grande avant de pouvoir en avoir un...
    
    Même pas vrai d'abord ! Pauline, elle est certaine qu'elle a été assez sage et qu'elle travaille assez dur pour avoir un chien à Noël. Ils verront bien !
    
    - Et pour la cape...
    
    Mais Pauline coupe Maman avant qu'elle aille plus loin.
    
    - Oui, je sais, j'ai pas le droit de la porter encore. Mais c'est pour l'avoir en avance parce que comme je travaille bien, j'aurais peut-être le droit de la mettre avant le prochain Noël !
    
    Papa et Maman se regardent avant d'éclater de rire. Pauline est vexée : ils se moquent d'elle !
    
    - Ma petite Paulinette, on en a déjà parlé : la cape rouge, c'est particulier. Sophia la porte pour s'occuper des Eveillés.
    Pauline prend un air boudeur. Elle a vraiment l'air si bête que ça ?
    
    - Je sais bien ! Mais Sophia, elle peut pas s'occuper des Eveillés toute seule, si ? Je croyais qu'ils étaient hyper dangereux et tout ! C'est toi qui l'as dit !
    
    Papa sourit.
    
    - Ils ne sont pas dangereux dans le sens où ils peuvent nous blesser. C'est juste qu'ils peuvent nous voir et nous empêcher de travailler. C'est ça qui pose problème. C'est pour ça qu'il faut en faire un faucheur dès qu'on en croise un. Mais pour ça, il faut être très très fort. Plus que Maman et Papa. Tu as encore beaucoup de travail qui t'attend si tu veux y arriver.
    
    Pauline n'en doute pas : elle y arrivera ! Mais il y a autre chose qui l'embête.
    
    - Mais si un Eveillé devient un faucheur, alors sa maman ne pourra plus le voir !
    
    Papa a l'air surpris.
    
    - Euh... Non, en effet. Mais tu sais...
    
    - Mais c'est trop triste !
    
    C'est horrible même ! Si Sophia tombe sur Nicolas et en fait un faucheur, il ne pourra plus faire de câlins à sa maman et il sera tout seul !
    
    - Ne t'inquiète pas, ma petite Paulinette. Les Eveillés ne se souviennent plus de leur vie mortelle quand ils deviennent faucheurs. Alors, leur famille ne leur manque pas.
    
    C'est encore pire ! Nicolas se retrouvera tout seul, sans savoir qu'il a une maman ! Et il oubliera aussi qu'ils se connaissent, tous les deux !
    
    - Qu'y a-t-il ? Tu as vu quelqu'un qui pourrait être un Eveillé ? Il faut le dire si c'est ça, c'est très important, tu sais.
    
    Papa fronce les sourcils alors Pauline, elle secoue la tête et fourre un autre biscuit dans sa bouche, l'air de rien. C'est décidé ! Dès qu'elle le peut, elle retourne voir Nicolas. Il doit savoir pour Sophia et, surtout, il ne doit jamais la regarder ! Sinon elle saura, et alors tout sera fichu !
    

Texte publié par Serenya, 26 décembre 2016 à 18h48
© tous droits réservés.
Commentaire & partage
Consulter les commentaires
Pour réagir â ce chapitre et poster une review, veuillez vous identifier ou vous inscrire !
«
»
Tome 1, Chapitre 16 « Tu veux quoi pour Noël ? » Tome 1, Chapitre 16
LeConteur.fr Qui sommes-nous ? Nous contacter Statistiques
Découvrir
Romans & nouvelles
Fanfictions & oneshot
Poèmes
Foire aux questions
Présentation & Mentions légales
Conditions Générales d'Utilisation
Partenaires
Nous contacter
Espace professionnels
Un bug à signaler ?
1050 histoires publiées
502 membres inscrits
Notre membre le plus récent est Akodostef
LeConteur.fr 2013-2018 © Tous droits réservés