Pourquoi vous inscrire ?
«
»
Tome 1, Chapitre 15 « Grande soeur » Tome 1, Chapitre 15
- Viens, entre ! Ma chambre est en haut !
    
    Le petit garçon jette ses chaussures à travers le couloir et court jusqu'à l'escalier. Pauline se dépêche de faire pareil pour le suivre.
    
    - Nicolas ? A qui parles-tu, mon cœur ?
    
    Ah oui, voilà ! C'est comme ça qu'il s'appelle ! Pauline avait oublié ! La maman de Nicolas passe la tête par une porte près de l'escalier. Le petit s'arrête net et pointe Pauline.
    
    - Je montre ma chambre à Pauline.
    
    Sa maman se tourne vers elle et fait un "oh" mystérieux. Pauline est rassurée : la dernière fois, elle a bien cru que la maman de Nicolas ne pouvait pas la voir !
    
    - Bonjour Madame.
    
    Mais la maman a déjà disparu dans une autre pièce de la maison. Pauline en est sûre : ils sont bizarres dans cette famille !
    
    - Viens, dépêche-toi !
    
    Nicolas est déjà en haut des marches alors Pauline court pour le rejoindre.
    
    A l'étage, il y a quatre portes mais seulement deux d'ouvertes. Comme la première, c'est la salle de bain, Nicolas doit être derrière la deuxième.
    
    - Voilà ma chambre !
    
    Le petit sautille jusqu'à un grand coffre à jouets qu'il vide sur le sol. Il y en avait déjà partout, des jouets, mais là Pauline trouve que c'est carrément le bazar maintenant !
    
    - Il est par là. Je l'ai caché tout au fond pour pas que Maman le trouve.
    
    Pauline commence à se demander ce qu'il lui veut ce Nicolas. Il ne manquerait plus qu'elle soit punie à cause de lui, à quelques jours de Noël ! C'est décidé, elle s'en va ! Mais avant qu'elle puisse le lui dire, le petit garçon brandit une peluche avec un air de triomphe.
    
    - Le voilà !
    
    Nicolas revient vers Pauline avec un lapin rose dans les mains. C'est marrant, il ressemble un peu à Candy.
    
    - C'est à ma grande sœur. Je l'ai piqué dans sa chambre l'autre jour. Maman avait laissé la porte ouverte.
    
    Nicolas colle la peluche dans les mains de Pauline. Qu'est-ce qu'il veut qu'elle fasse avec ? Elle a déjà Candy en plus et il est plus mignon que ce lapin-là !
    
    - J'étais petit. Je m'en souviens pas. Mais Maman m'a expliqué que ma grande sœur, elle est au paradis. C'est un ange, elle aussi, alors tu peux lui rendre sa peluche, s'il te plaît ? Elle doit être triste d'avoir laissé tous ses jouets ici...
    
    Pauline est embêtée. Elle ne sait pas quoi faire !
    
    - Je la connais pas, moi, ta sœur.
    
    Mais Nicolas, il s'en fiche.
    
    - Elle s'appelle Julie. Y a des photos dans sa chambre !
    
    Nicolas court vers le couloir mais s'arrête, l'air triste.
    
    - Mais elle est fermée sa chambre.
    
    Pauline ne comprend pas : depuis quand c'est un problème ? Elle n'est pas sûre que ce soit une bonne idée mais Nicolas ne la laissera pas tranquille tant qu'il ne sera pas certain qu'elle l'aidera. Pauline n'a plus qu'à faire semblant. Et elle verra plus tard pour la peluche...
    
    - Elle est où sa chambre ?
    
    Nicolas court jusqu'à la porte au fond du couloir.
    
    - C'est là, mais c'est fermé.
    
    - Suffit de passer à travers, on t'a pas encore appris ça à l'école ?
    
    Le petit la regarde avec de gros yeux tous ronds. Pauline pousse un gros soupir.
    
    - Je te montre. Suffit de se concentrer...
    
    Et hop, Pauline traverse la porte d'un bond. Dans la chambre, tout est sombre. Les volets sont fermés et le jour passe mal à travers. Pauline distingue vaguement les cadres photo sur le bureau mais avant qu'elle puisse s'en approcher pour les voir elle entend un gros BOUM dans la porte. Dans le couloir, Nicolas se met à pleurer. Pauline pousse un autre gros soupir et pose le lapin sur le bureau avant de traverser la porte dans l'autre sens. La maman de Nicolas est déjà en haut de l'escalier, à l'autre bout du couloir.
    
    - Qu'est-ce que tu fais mon grand ? Tu t'es fait mal ?
    
    Nicolas se relève et court jusqu'à sa mère en pleurant toujours. Quel bébé ! Pauline n'a pas pleuré, elle, quand elle n'a pas réussi à traverser sa première porte... Ça arrive à tout le monde !
    
    Pauline se rapproche pour expliquer à la maman ce qui s'est passé mais Nicolas le fait avant.
    
    - Pauline a dit que je pouvais traverser la porte alors j'ai voulu essayer !
    
    Hey ! Elle y est pour rien s'il a raté son premier essai !
    
    - Mon chéri, on en a déjà parlé. Pauline, elle n'existe pas vraiment. On ne peut pas passer à travers les portes, mon grand. On se fait juste mal en essayant. On se fait mal là... et ici... et ici aussi...
    
    Nicolas se tortille de rire sous les guilis de sa maman mais Pauline, elle, elle n'a pas envie de rire du tout ! Elle existe ! Pour de vrai ! Il n'y a que les autres pour dire qu'elle n'existe pas ! Ceux qu'il faut éviter pour pas les faucher sauf quand on a un contrat... Mais Nicolas n'est pas comme eux. Il la voit lui ! Et pourtant, ce n'est pas un faucheur...
    
    Tout à coup, Pauline se souvient. Papa lui en a parlé une fois, des gens comme Nicolas... C'est un Eveillé ! Oui, Pauline en est sûre ! D'un coup, elle a très froid et elle tremble. Oh non ! Papa a dit aussi qu'ils étaient très dangereux, les Eveillés ! Et en plus, elle l'a touché ! Et si elle tombait malade ou un truc du genre ? Cette fois c'est sûr, elle va se faire punir. Très beaucoup même ! Et si le méchant monsieur l'apprend ? Et s'il lui reprend sa faux ? Et qu'il lui rend plus jamais ? Et pire que tout : si le Père Noël l'apprend ? Pauline a envie de pleurer. Elle court vers l'escalier et s'enfuit aussi vite qu'elle peut de ce piège pour rentrer chez elle.
    
    Toute essoufflée, elle s'arrête devant une vitrine avant d'arriver à la maison. Elle regarde bien son reflet. Elle a l'air normal... Il n'y a rien non plus sur sa main. Peut-être qu'elle est partie juste à temps ? Peut-être que si elle dit rien, personne ne le saura...
    

Texte publié par Serenya, 18 décembre 2016 à 11h56
© tous droits réservés.
Commentaire & partage
Consulter les commentaires
Pour réagir â ce chapitre et poster une review, veuillez vous identifier ou vous inscrire !
«
»
Tome 1, Chapitre 15 « Grande soeur » Tome 1, Chapitre 15
LeConteur.fr Qui sommes-nous ? Nous contacter Statistiques
Découvrir
Romans & nouvelles
Fanfictions & oneshot
Poèmes
Foire aux questions
Présentation & Mentions légales
Conditions Générales d'Utilisation
Partenaires
Nous contacter
Espace professionnels
Un bug à signaler ?
1030 histoires publiées
484 membres inscrits
Notre membre le plus récent est Jonas
LeConteur.fr 2013-2018 © Tous droits réservés