Pourquoi vous inscrire ?
«
»
Tome 1, Chapitre 12 « Le rouge, c'est la classe ! » Tome 1, Chapitre 12
Quand Papa et Sophia reviennent enfin, Pauline se dandine sur la pointe des pieds au plus près du bord du toit pour tenter d'apercevoir ces grosses voitures à sirènes et lumières qui viennent s'ajouter à la fête. Papa est essoufflé et il a l'air très fatigué quand il aide Pauline à descendre de son perchoir. Sophia, elle, parle comme si de rien n'était, son chien remuant joyeusement la queue à côté d'elle.
    
    - Rentrez. Les derniers sont pour moi.
    
    Papa se contente de hocher la tête et tend la main à Pauline pour qu'elle la tienne.
    
    - Sophia.
    
    - Agent Morel.
    
    Oui, Papa a vraiment l'air fatigué quand lui et la dame se disent au revoir.
    
    - A bientôt...
    
    Pauline fait de gros yeux ronds à Sophia et ne sait pas trop quoi répondre. Oui, c'est bien à elle qu'elle a parlé et pas à Papa... Mais Pauline est doucement tirée vers la sortie du parc et Sophia, elle, retourne vers les morceaux de manège. Un sifflement, et voilà le chien qui s'élance en aboyant joyeusement vers un brancard poussé-tiré pas deux messieurs. Mais Pauline n'a pas le temps d'en voir plus : Papa a tourné derrière le stand de barbe à papa pour reprendre les petites allées.
    
    Tout le trajet jusqu'à l'arrêt de bus, Papa ne parle pas, et Pauline non plus du coup. Mais à l'arrêt de bus, à ne pas bouger pour attendre sagement, elle ne tient plus.
    
    - Elle a trop la classe, Sophia ! Elle a juste à siffler et son chien il sait quoi faire !
    
    - Oui, c'est vrai...
    
    Papa dit ça mais il a l'air ailleurs.
    
    - Toi aussi, tu as trop la classe mon Papa ! Surtout quand tu fais comme ça !
    
    Pauline essaye d'imiter Papa quand il fait tourner ses faux en l'air mais elle sait que ce n'est pas très ressemblant. Cette fois, Papa sourit.
    
    - Merci, ma chérie. Ah ! Voilà le bus...
    
    Pauline se tait à nouveau le temps que Papa compte et qu'ils sautent dans le bus "Mise en ligne". Contrairement au trajet aller, Papa s'assoit et Pauline vient s'installer à côté de lui.
    
    - Dis, Papa, tu crois que moi aussi je pourrais avoir un chien pour faucher, un jour ?
    
    Le sourire de Papa devient un peu triste.
    
    - Si tu travailles beaucoup et que tu es bien sage, oui, je suis sûr que tu y arriveras.
    
    Oui ! Pauline est trop contente, elle pourra avoir un chien spectral ! Mais Papa a dit qu'il fallait beaucoup travailler avant alors Pauline s'appliquera, dès qu'on lui rendra sa faux... Pauline a une autre question qu'elle veut poser depuis un moment. Et comme Papa a l'air un peu moins fatigué...
    
    - Dis, Papa, pourquoi elle peut porter du rouge Sophia alors que nous, on a droit qu'au noir ?
    
    Papa réfléchit un moment avant de répondre.
    
    - En fait, Sophia est beaucoup de choses... C'est parce qu'elle est très douée. Maman et moi, on est juste Agent. On remplit les contrats de l'Ordre, chacun dans notre spécialité. Un peu comme toi tu le fais. Sophia, elle, c'est une Emissaire. Son travail c'est de faucher ce que l'Ordre appelle les "valeurs incertaines". Quand il y a des accidents, comme aujourd'hui, parfois l'Ordre ne peut pas être certain de l'avenir de quelques personnes. C'est le travail de Sophia d'être là et d'agir vite pour sauver les âmes avant que le corps cesse de fonctionner. C'est un travail très difficile mais Sophia s'en sort très bien.
    
    Papa fait une petite pause en souriant à Pauline mais il n'a pas encore répondu à sa question!
    
    - Et pour la cape rouge... Sophia a un deuxième travail. Elle s'occupe des Eveillés. Maman t'en a déjà parlé ?
    
    Pauline secoue la tête. Non, elle ne sait pas qui sont les Eveillés.
    
    - Les Eveillés, ce sont des gens qui peuvent nous voir. En fait, leur âme deviendra un faucheur, comme nous, mais en attendant, ils sont dangereux. Parce qu'ils peuvent nous voir, dévoiler notre existence, nous empêcher de faire notre travail... Sophia porte une cape rouge pour attirer leur attention. Comme ça, si une personne la regarde, elle sait qu'il s'agit d'un Eveillé. Son travail est de faucher ces personnes pour en faire un faucheur. C'est très difficile de séparer une âme d'Eveillé de son corps car ils appartiennent un peu à nos deux mondes. C'est pour ça qu'on ne voit pas souvent de Cape Rouge. D'ailleurs, Sophia est la seule de notre région.
    
    Pauline est soufflée. Elle n'est pas sûre d'avoir tout compris ou tout retenu mais une chose est sûre : Sophia est ultra-super-méga-classe ! Même si elle fait un peu peur parfois, parce qu'elle a toujours l'air en colère et qu'elle a rapporté au méchant monsieur. C'est décidé : Pauline aussi portera une cape rouge quand elle sera grande !
    
    

Texte publié par Serenya, 1er novembre 2016 à 09h04
© tous droits réservés.
Commentaire & partage
Consulter les commentaires
Pour réagir â ce chapitre et poster une review, veuillez vous identifier ou vous inscrire !
«
»
Tome 1, Chapitre 12 « Le rouge, c'est la classe ! » Tome 1, Chapitre 12
LeConteur.fr Qui sommes-nous ? Nous contacter Statistiques
Découvrir
Romans & nouvelles
Fanfictions & oneshot
Poèmes
Foire aux questions
Présentation & Mentions légales
Conditions Générales d'Utilisation
Partenaires
Nous contacter
Espace professionnels
Un bug à signaler ?
1030 histoires publiées
484 membres inscrits
Notre membre le plus récent est Jonas
LeConteur.fr 2013-2018 © Tous droits réservés