Pourquoi vous inscrire ?
icone Fiche Nouvelle
icone 12 ans et +
icone Science-fiction
icone 1 929 mots | ~6 minutes
icone Lundi 9 mai 2016
icone Liste de lecture
Envie de suivre la publication de cette histoire ? Inscrivez-vous pour l'ajouter à votre liste de lecture !
icone Étiquettes
Droits de l'image
Byzwa-Dher (DeviantART)
byzwa-dher.deviantart.com/
Si vous êtes l'ayant-droit de l'image utilisée ci-dessus et que vous souhaitez la retirer de la banque d'image LeConteur.fr, contactez-nous.
icone Commentaires
Sizel
7 juin 2016 à 12h24
J'ai bien aimé l'amour que le professeur porte aux humains. Dans l'approche, ça me fait penser à la scientifique dans Avatar ou Milo dans Atantide ! Ses particularités en feraient facilement en demi-dieu aux yeux des hommes ^^ Et en même temps, je me demande comment il réagira lorsque ces petits protégés mourront avant lui, ce qui semble inévitable ! Est-ce qu'il choisira la solitude ou de poursuivre sa quête ?

J'ai eu l'étrange impression qu'ils faisaient presque du surplace dans leur fuite, une fois que Pinns l'ait mis sur son épaule. Il courrait et pourtant dans la narration, j'avais la sensation qu'ils ne s'éloignaient pas du lieu de la confrontation. C'était assez étrange comme ressenti de lecture ^^

Je dois avouer par contre que j'ai du mal à lier le titre et la nouvelle. Te connaissant, je ne doute pas que ce soit très réfléchi, mais je n'arrive pas à saisir la logique derrière ça... Je pense que j'ai du passer à côté de quelque chose :p
Beatrix
7 juin 2016 à 13h30
Coucou Sizel, merci pour la lecture !
Je pense hélas que ce ne sont pas les seuls humains qu'il a vu mourir et qu'il devra s'y faire.
Pour le "sur place", je pense que c'est surtout dû au côté "chaos et confusion" qui règne autour d'eux et au fait que le pauvre alien ne vois pas grand chose de ce qui se passe autour dans sa position (il est juste cahoté sur l'épaule de Pinns...)
"La logique du chaos" est simple dans le fond : les Pacifex emploient le chaos (celui qu'ils sèment) comme une arme contre les humains, pour les empêcher de se redresser et d'évoluer (un peu comme le "mal" dans la Trilogie du Mal de Clifford Simak, qui ravage le monde régulièrement, ce qui fait que même eu XXe siècle, la Terre est restée au niveau du Moyen Âge). C'est évoqué à plusieurs endroit du texte et "cristallisé" dans la dernière phrase du texte :
" Car telle était la force des humains : leur capacité à survivre dans le chaos, même quand il était employé comme arme contre eux."
A plus ! ^^

Vous ne pouvez participer à ce fil de discussion réservé pour le lecteur et l'auteur.
LeConteur.fr Qui sommes-nous ? Nous contacter Statistiques
Découvrir
Romans & nouvelles
Fanfictions & oneshot
Poèmes
Foire aux questions
Présentation & Mentions légales
Conditions Générales d'Utilisation
Partenaires
Nous contacter
Espace professionnels
Un bug à signaler ?
2599 histoires publiées
1158 membres inscrits
Notre membre le plus récent est GMB32250@
LeConteur.fr 2013-2024 © Tous droits réservés