Pourquoi vous inscrire ?
«
»
Tome 1, Chapitre 3 « La voix d\'outre-tombe » Tome 1, Chapitre 3
Mercredi 10 Septembre 7h00
    
    Nous étions tous réunis devant l'agence attendant nos patrons, qui ne tardèrent pas à arriver dans une grande voiture conduite par Taru - le genre de voiture où l'on peux monter à sept sans problème, suivie d'une camionnette blanche conduite par Lily, Nous sommes montée dans la voiture et avons roulé pendant une bonne heure avant d'arriver devant la maison de la cliente. Ce que nous ne savions pas c'est que ce n'était pas une simple maison. Qu'importe ce qu'on me dira pour moi cela ressemblait bien plus à un énorme manoir qu'à maison ! Sans parler du jardin qui paraissait immense avec des haies remplies de roses de couleurs. Et une grande allée menait au portail d'entrée à la porte du manoir, je suis sûre que même un troupeau d'éléphants pouvais se suivre le long de cette allée.
    
    Arrivés devant, le portail s'ouvrit automatiquement et nous rentrâmes pour nous garer. J'aperçus Taru ouvrir la portière de la camionnette pour commencer à sortir du matériels pendant que Lily s'occupait d'aller se présenter à une jeune femme, sûrement la belle-fille qui lui a demandé ce service.
    
    Avec Anna et Max nous décidâmes d'aller aider Taru pour emmener le matériel dans une salle aménagée du manoir qu'ils nommeront le « QG » et commençâmes à déballer les cartons sortant des trucs étranges qui m'étaient inconnus mais qui paraissaient parlé à Anna étant donnée les yeux brillant qu'elle leurs lançait.
    
    Quand tout fut installé je décidai d'aller faire un petit tour du manoir. J'arrivais dans le grand salon on se serait cru dans l'une de ces vieilles séries romantiques et gnan-gnan que regardent certaines personnes, c'est-à-dire organisé sans aucune poussières, j’aperçus de loin un tableau étrange posé au-dessus de la cheminée il était grand on pouvait y voir dessiné une femme le visage fermé, assis sur une chaise dans ce que je dirais un salon ou une bibliothèque, on y ressentait une aura sombre voire étrange. Je sentis un frisson me parcourir le long de la colonne vertébrale. Je n'aimais vraiment pas la sensation que me donnait ce tableau.
    
    Quelques heures plus tard après que le matériel fut installé, nous nous séparâmes en trois groupes Taru se tint au QG, Max et Lily partirent inspecter le côté ouest du manoir et Anna et moi le côté est. Je la sentais très excitée à l'idée de rencontrer ne serait-ce qu'un feu follet, on aurait dit une bombe prête à exploser. Quant à moi je n'étais pas très rassuré depuis que j'avais franchis la porte d'entrée et ce tableau qui me faisait frissonné rien qu'en le regardant. Je n'aimais pas ça, heureusement que c'est avec Anna que je faisais équipe au moins elle avait le pouvoir de mettre à l'aise les gens qui l'entourent et sa bonne humeur était communicative.
    
    Alors que l'on marchait tranquillement tout en observant les alentours, on entendit un bruit comme si quelqu'un qui cognait très fort contre une porte ou un meuble derrière nous, cela ne me rassura pas tellement et je sentais Anna pas très rassurée non plus. On ne pouvait pas rester plantées là à attendre que ça passe, je décidais donc de prendre l'initiative et me dirigeais vers le bruit, Anna vint agripper mon bras, j'avançai vers le bruit lampe de poche en main. Plus j'approchais de l'endroit du bruit plus mon cœur battait rapidement, quand j'arrivais devant la porte, je tendis ma main vers elle lentement, attrapant la clenche je l'ouvris doucement et jetas un œil dans l'embouchure.
    

    Anna : Qu'est ce que tu vois ?
    Mila : Rien y fait tout noir là dedans.

    
    C'était l'obscurité la plus totale, il était même impossible de voir le fond de la pièce, je commençai à entrée quand une ombre noir passa devant moi, comment cela pouvais être possible il faisait déjà si sombre.
    
    
Mila : Tu as vu ça ?
    Anna: Vu ... Vu quoi ?

    
    Comment ça vu quoi ? Je n'étais pas folle ! C'était passé juste devant nous, à moins que ... Non je devais me faire une idée, cela devait être juste mon imagination. C'est ce que j'aurais pu croire lorsque j'entendis une voix désincarnée proche de nous « Qui êtes vous ? ».
    Je me figeai d'un coup et sentis qu'Anna serrait bien plus fort mon bras, aurait-elle entendu elle aussi ?
    

    Mila : Est-ce que ça va ?
    Anna : C'est ... C'était quoi ?
    Mila : Je n'en sais rien, partons je n'aime pas ça !

    
    On fit demis tour mais arrivées à la porte elle se ferma d'un coup nous faisant sursauter. Je sentais Anna trembler, et je ne savais pas quoi faire, comment peut-on se battre contre quelque chose qui n'est pas humain ?
    
    Anna était en panique elle hurlait en tapant la porte de toutes ses forces, j'étais pétrifiée, la regardant faire.
    
    Quand on entendit une voix derrière la porte.
    
    
Max : Anna ? C'est toi ?
    Anna : Max ? Max ! Ouvre la porte je t'en supplie ! On est bloqué !
    Max : J'y arrive pas elle est bloquée ! Attend poussez-vous je l'enfonce !

    
    A peine avions-nous eu le temps de nous écarter de la porte qu'elle céda au coup de pied de Max.
    
    
Max : Est ce que ça va, vous n'avez rien ?
    Anna : Max ... On a eu si peur !

    
    Anna sauta dans les bras de Max pleurant tous ce qu'elle pouvait. Nous étions enfin sortie d'affaire, mais je n'étais pas rassurée du tout. Un mauvais pressentiment grandissait en moi et je n'aimais pas ça. Je jetai un dernier coup d'oeil à cette pièce et pu voir pendant quelques secondes le bas d'une robe en mouvement.
    
    De retour au QG
    
    Alors que nous étions revenu au QG pour nous calmer,Taru nous apporta une tasse de thé bien chaude accompagnée d'un sourire réconfortant.
    
    
Taru : Tout va bien ? Vous vous êtes remis de vos émotions ?
    Mila : Oui ça va beaucoup mieux merci.
    Taru : Tant mieux, vous pouvez m'expliquer ce qui s'est passé ?
    Anna : Mila et moi, on était en train d'inspecter le côté Est quand on a entendu un gros bruit, on s'est donc dirigé vers ce bruit. Quand on est rentré dans cette pièce, l'atmosphère a changé d'un coup, et lorsque l'on a entendu une voix nous dire « Qui êtes vous ?» on a voulu sortir mais la porte c'est refermée et on est resté coincées.
    Taru : Je vois ... Le principal c'est que vous allez bien. Je pense que c'est assez pour aujourd'hui profitez-en pour vous reposez, on s'occupe du reste.

    
    Et c'est ce que nous avons fait. Nous nous sommes reposé au QG regardant de temps en temps les écrans installés qui filmaient les pièces du manoir, D'autres écrans étaient posés plus loin, ils étaient différents, les couleurs étaient étranges. Ils filmaient la température de la pièce ainsi que celles des objets aux alentours. Il y avait aussi des sortes de machines enregistrant les sons, c'était un sacré équipement et tous ça était contrôlé par Taru.
    
    Mercredi 10 Septembre 21h00
    
    La journée était passée rapidement sans aucun autre problème, Lily et Max avaient continué leurs enquête de leurs côté sans rien trouver d'exceptionnel..
    
    On décida de se réunir au QG pour faire le point, peu de choses étaient arrivées à part notre désagréable expérience. Et quelques baisses de température dans certaines pièces furent observées sur les caméras . Donc on peut dire rien de concluant...
    Quand on entendit quelqu'un crier...
    
    
Lily : Ça viens du salon !
    Taru : Allons-y !

    
    Nous nous sommes dirigés vers le salon, la vieille dame si trouvait dans son fauteuil roulant regardant le tableau que j'avais observé tout à l'heure. Quelque chose avait changé, cette fois la femme n'avait pas un visage fermé et sévère, non, cette fois, elle souriait, un sourire à glacer le sang...
    
    
Lily : Qu'est ce que ...

    
    Lily n'eut pas le temps de finir sa phrase, toutes les lumières de la maison s'étaient mises à clignoter, s'allumant, s'éteignant. On entendait aussi des coups donnés dans les murs, des coups très forts. Et cette voix ...
    
    
? : Pourquoi ?
    Lily : Qui est là !
    ? : Pourquoi avez vous fait ça ?

    
    Cette voix n'arrêtait pas de répéter la même chose, les lumières et les coups continuaient encore. On avait tous peur, serrés les uns contre les autres, on ne savait même pas d'où venait cette voix ni ce que cela engendrait. J'avais décidé de fermer les yeux, espérant que cela passe rapidement, me tenant la tête dans mes mains. Quand j'entendis...
    
    
? : Maman ...
    Mila : Hein ?

    
    Pourquoi ? Pourquoi personne n'a réagit ? Pourquoi étaient-ils encore concentrés sur l'autre voix. Serais-je la seule à l'entendre ?
    
    
? : Maman ...

    
    Qui cela peut bien être, pourquoi je l'entendais si bien comme si c'était chuchoté dans le creux de mon oreille ?
    
    ''Mon oreille ? Ne me dite pas que ...''
    
    Je me retournai tout doucement et regardai le sol, je vis une petite ombre dans le coin de la cheminée, juste à côté de moi, une main d'enfant en sortait. Je voulus crier mais rien ne sortait, j'étais paralysée de peur.
    
    
    
? : Maman .
..
    
    ''Tais toi ne parle plus je t'en supplie...''
    
    
? : Maman ... où es-tu ? ...

    
    On aurait dit que la voix était de plus en plus triste au bord des larmes, « où es-tu ?».
    Qu'était-il arrivé à cette ''chose''. Serais-ce un piège ?
    
    
? : Maman ... aide-moi ...
    

    La voix devenait de plus en plus faible, jusqu'à disparaître en même temps que la main dans l'ombre, qui à son tour avait disparu... Tout comme la lumière et les coups qui avaient cessé. Tout le monde essayait de reprendre son calme.
    
    
Lily : D'a... d'accord, on se calme. Bordel c'était quoi ça !!!
    Max : C'est vrai que tu parais très calme là...
    Taru : On dirait qu'on a vécu un phénomène paranormal...
    Lily : Les vidéos ! Allons les regarder !

    
    Mais malheureusement ça n'avait rien donné... Aucune présence... Même la main sortie de l'ombre que j'avais vue n'apparaissait pas. Ni le son de la voix que j'avais été la seule à entendre. Seulement celle de cette femme. Qui pouvait-elle être et pourquoi était-elle là ?

Texte publié par LustLord, 28 janvier 2016 à 20h26
© tous droits réservés.
«
»
Tome 1, Chapitre 3 « La voix d\'outre-tombe » Tome 1, Chapitre 3
LeConteur.fr Qui sommes-nous ? Nous contacter Statistiques
Découvrir
Romans & nouvelles
Fanfictions & oneshot
Poèmes
Foire aux questions
Présentation & Mentions légales
Conditions Générales d'Utilisation
Partenaires
Nous contacter
Espace professionnels
Un bug à signaler ?
1750 histoires publiées
793 membres inscrits
Notre membre le plus récent est Elstir
LeConteur.fr 2013-2021 © Tous droits réservés