Pourquoi vous inscrire ?
«
»
Tome 1, Chapitre 1 Tome 1, Chapitre 1

    Qu’est-ce donc que le chaos ?
    C’est l’ordre qui a été bouleversé lors de la création du monde.
    (Stanislaw Jerzy Lec)

    
    
    C’était à cela que le monde devait ressembler à ses débuts. Et c’était à cela qu’il ressemblerait sans doute quand viendrait sa fin. Car tout n’est que cycles et éternels recommencements. Même lorsqu'on est quelqu’un qui a fermement les pieds sur terre, la nature a de ces majestueux caprices devant lesquels on ne peut que se sentir mystique et rêveur, quelles que soient les convictions que la vie a gravées dans notre esprit.
    
    Sarah s’était arrêtée au bord de la pente, un instant distraite du drame qui l'amenait ici par cette vue à la fois grandiose et désolée. Derrière elle, des arbres, la forêt, des bruissements trahissant la vie qui s’y ébattait. Devant elle, un paysage aride, fait de pierres de toutes tailles et de toutes formes qui donnaient l’impression pour la plupart d’avoir été jetées au hasard par un géant furieux. Par endroits cependant, les cailloux se trouvaient empilés d'une façon qu’on avait du mal à croire aléatoire. Et pourtant, ce n’était là que l’oeuvre patiente du temps, de l’érosion et des forces naturelles qui forgent ce genre de paysage depuis des millénaires. De là-haut, on n’y apercevait ni plante ni animal. Bien sûr, en y regardant d’un peu plus près, on aurait sûrement trouvé des milliers d’herbes folles et d’insectes dans les interstices. Mais malgré cela, le sentiment d’avoir soudain atterri sur une planète vierge de toute vie était inévitable.
    
    N’importe qui aurait, ne fut-ce qu'un instant, le souffle coupé devant le spectacle. Très peu de gens pourraient cependant le nommer par l'appellation géologique exacte. Chaos rocheux. Un terme clair et parlant, que Sarah aurait pourtant elle-même ignoré si sa profession ne l’avait pas amenée à le connaître. Elle n’en avait par contre jamais vu de pareil de si près, et en d’autres circonstances, son instinct aurait été de faire demi-tour jusqu’à sa voiture et de tirer du coffre son matériel photo. Elle n’en fit rien et, repoussant derrière son oreille une mèche que le vent s’obstinait à plaquer sur son visage, elle s’engagea sur le sentier descendant. Au fur et à mesure de sa progression, elle contournait à distance le plus gros des amoncellements situé dans le creux et découvrait de visu la raison de sa venue. Là, derrière ce tas de rochers, au milieu de quelques silhouettes qui s’affairaient avec des instruments scientifiques, le gris du chaos originel était souillé d’une impressionnante tache rouge qui brunissait déjà au soleil.

Texte publié par Spacym, 13 janvier 2015 à 20h12
© tous droits réservés.
«
»
Tome 1, Chapitre 1 Tome 1, Chapitre 1
LeConteur.fr Qui sommes-nous ? Nous contacter Statistiques
Découvrir
Romans & nouvelles
Fanfictions & oneshot
Poèmes
Foire aux questions
Présentation & Mentions légales
Conditions Générales d'Utilisation
Partenaires
Nous contacter
Espace professionnels
Un bug à signaler ?
1653 histoires publiées
748 membres inscrits
Notre membre le plus récent est elitajazz
LeConteur.fr 2013-2021 © Tous droits réservés