Pourquoi vous inscrire ?
«
»
Tome 2, Chapitre 1 Tome 2, Chapitre 1
Oh ! pourquoi ces chaos, si tout vient d’un génie ?
    
    Oh ! si c’est le néant, pourquoi cette harmonie ?
    
    Est-il, Lui ? L’univers m’apparaît tour à tour
    
    Convulsion, puis ordre ; obscurité, puis jour.

    
    (V. Hugo – « Dieu »)

    
    
    
    
    
    Journal de résultats – 11 octobre
    
    Il y a bien trop longtemps que je n’ai plus rien noté ici. Ce n’est pas sérieux et je le sais parfaitement, je ne peux me dispenser d’une organisation rigoureuse. Ce carnet doit être le reflet sans fard aussi bien de mes échecs que de mes progrès.
    
    En relisant mes dernières notes, même si elles ne datent finalement que d’il y a trois semaines, je redécouvre comme si quelqu’un d’autre les avait écrit l’enthousiasme qui y transparaissait. Trop d’enthousiasme d’ailleurs, je m’en rends compte à présent, à l’idée du pas de géant que je m’attendais à faire, si heureux de m’être débarrassé de mes dernières réticences.
    
    Mais cela s’est avéré extrêmement décevant. Ho, pas sur le moment même, bien au contraire. Il est vrai que j’ai franchi une étape importante du processus. Mais dès que j’ai recouvré mes esprits, je me suis rendu compte que tout était allé de travers. Je n’ai pas du tout respecté ce qui était prévu, je me suis laissé dépasser par les évènements, je n’ai rien maîtrisé.
    
    Je n’ai alors plus eu le courage de décrire ici ma frustration, la haine que je ressentais à mon propre égard, la peur de ne jamais arriver à garder le contrôle, les risques totalement inutiles que j’avais pris et que je ne pouvais alors plus regarder en face. J’ai sombré pour un temps dans ce piège terrible qu’est le doute. J’ai pris le temps de digérer tout cela, de retirer patiemment les rares points positifs et les leçons de mon échec, de réparer ce qui devait l’être, de m’assurer de ne pas être empêché de poursuivre.
    
    Aujourd’hui, j’ai enfin le sentiment d’avoir retrouvé mon calme et ma lucidité, d’être en paix et en mesure de planifier la suite de mon projet. La date est fixée, le sujet sélectionné, j’ai isolé au mieux les paramètres à modifier. Je suis prêt, sans être exagérément excité par l’idée de reprendre mon travail, je me force à rester serein. Je ne crains rien. De toutes façons, il n’est nul Dieu pour me juger et la justice des hommes ne m’effraie plus depuis longtemps.
    

Texte publié par Spacym, 22 juin 2015 à 11h58
© tous droits réservés.
«
»
Tome 2, Chapitre 1 Tome 2, Chapitre 1
LeConteur.fr Qui sommes-nous ? Nous contacter Statistiques
Découvrir
Romans & nouvelles
Fanfictions & oneshot
Poèmes
Foire aux questions
Présentation & Mentions légales
Conditions Générales d'Utilisation
Partenaires
Nous contacter
Espace professionnels
Un bug à signaler ?
1653 histoires publiées
748 membres inscrits
Notre membre le plus récent est elitajazz
LeConteur.fr 2013-2021 © Tous droits réservés