Pourquoi vous inscrire ?
«
»
saison 1, Chapitre 1 « Présentations » saison 1, Chapitre 1

Option taille : 1000 mots (+/- 10%)

Objet/chose : “charette”

Émotion/état : “tristesse”

Couleur : “vert”

-----------------------------------------------------------------------------

Notre histoire commence dans la région de Venteuzdune, au début de la matinée. L’endroit est entouré par divers royaumes et états qui sont relativement en paix les uns avec les autres, et possède un statut unique au sein du continent de Magearth : rien ni personne ne peut envahir ou annexer Venteuzdune qui doit rester neutre et accessible à tous les habitants, peu importe leur lieu de vie ou leurs races.

Mais cela ne veut pas dire qu’on peut y entrer comme dans un moulin. Les frontières sont bordées de protections tant physiques que magiques, et le seul moyen pour entrer dans la zone est de passer par les routes.

Le problème est qu’actuellement les gardes ne semblent pas désireux de laisser passer qui que ce soit, dont nos aventuriers. Ils sont quatre et se sont rencontrés justement en essayant de passer les portes pour rejoindre la cité de Pixyard, l’unique bastion de civilisation présent en son sein.

Pour commencer nous avons…

[~~

Kamel : Kieran Astarac, druide de la nature. Grâce à la bénédiction des esprits élémentaires, je suis capable de soigner les gens avec de la magie ou des potions et onguents. Je suis… bah un humain, ça se voit hein, et le petit dernier d’une famille de fermiers. J’ai vécu la mort de deux de mes frères aînés à cause d’une épidémie et c’est ce qui m’a donné envie d’être capable de soigner les gens.

Noémie : Et ton caractère ? Comment es-tu ?

Kamel : Euh… assez calme, gentil, très coupable quand je n’arrive à pas soigner quelqu’un ou que bah la personne meurt. Je déteste la violence, mais je n’ai pas peur d’y avoir recours quand nécessaire.

Fiona : Enfin un soigneur qui n’est pas une chiffe-molle !

Kamel : Fais gaffe à comment tu me parles, car en tant que spécialiste des plantes je peux tout à fait t’empoisonner sans problème.

Isaac : C’est très intéressant ça…

Noémie : Très bien. Ensuite Isaac.

Isaac : Alors je suis Ilphas Elakronn, un elfe, donc naturellement supérieur en termes de magie, et c’est d’ailleurs pourquoi je suis un sorcier. J’ai fait un pacte avec divers esprits élémentaires ce qui me permet entre autres de lancer des sorts sur mes adversaires. J’ai une affinité avec la foudre, et si le temps est suffisamment orageux je peux carrément leur balancer une pluie d’éclairs sur la tronche. Par contre ça me coûte cher en mana.

Fiona : Oh badass !

Boris : Et classe ! Mais pas très safe pour les coéquipiers.

Isaac : Détails ! Sinon je suis quelqu’un qui veut toujours en savoir plus sur la magie, les pécors ne m’intéressent pas, je n’ai aucun problème à commencer un combat surtout si je sais d’avance que je vais gagner.

Noémie : Donc assez hautain et opportuniste, avec un côté intellectuel.

Isaac : En gros.

Kamel : La cohabitation risque d’être compliquée.

Fiona : Perso je pense qu’on va bien s’entendre. D’ailleurs je suis Frenzy Pawfly, une hominale, une furry quoi, de l’espèce des lapins. Même si… je suis pas une pure lapine.

Noémie : C’est-à-dire ?

Fiona : C’est pas quelque chose que je dis au premier venu, ni même après avoir une meilleure connaissance de la personne. Ce… manque de pureté, on va dire ça comme ça, m’a beaucoup affecté quand j’étais enfant et même si maintenant je l’ai accepté et que je m’en fiche, je ne le crie pas sur tous les toits.

Boris : Quoi, t’es une sorte d’hybride ?

Kamel : L’un de tes parents n’est pas un lapin ? C’est possible ?!

Fiona : C’est privé, malpolis ! Ah j’oubliais, je suis une guerrière qui manie une énorme hache à deux mains, et que je transporte attachée dans le dos.

Noémie : D’accord. Boris, à toi.

Boris : Je suis un nain archer du nom de Brokolir Drakesith, et je ne suis nul dans les compétences de forgeage et artisanat.

Isaac : Mais t’es un nain !

Boris : Oui, et ça a assez désespéré mes proches. Je ne pouvais même pas remonter le niveau en tant que mineur, car… bah je suis claustrophobe.

Kamel : … C’est con.

Fiona : Y’a eu un problème dans la matrice là.

Boris : Bref, j’ai essayé divers métiers avant de devenir archer et d’aimer ça. Avant de quitter mon clan et la mine, j’étais un très bon chasseur et il m’arrivait de servir de garde lors de convois commerciaux entre les cités alentours.

~~]

Autour d’eux se trouvent d’autres personnes voulant rejoindre Pixyard, principalement des caravanes de voyageurs dont la grande majorité sont des enfants. Des préadolescents, plus précisément. Et comme cela fait plusieurs jours que ces voyageurs ne peuvent pas traverser la frontière, ils ont fini par monter des petits camps de part et d’autre de la route où l’herbe était suffisamment fournie et verte pour ne pas avoir de la boue partout.

[~~

Kamel : Attends. C’est normal qu’il y ait autant de mômes dans les charrettes… chariots… bref, tu m’as comprise.

Noémie : Oui, oui, c’est normal.

Isaac : Le trafic d’enfant est légal dans ce monde ?

Noémie : Non, absolument pas. Et la raison pour laquelle il y a des enfants en si grand nombre, c’est quelque chose que tous les habitants du continent - vous compris - connaissent.

~~]

C’était étrange que les gardes n’avaient pas au moins laissé passer les enfants. Avec le Rituel de Lien qui n’allait pas tarder à avoir lieu, s’ils n’étaient pas présents pour se lier à un pixie, ces enfants allaient devoir revenir l’année prochaine. Nos aventuriers ne pouvaient imaginer la tristesse et la colère que ressentiront ces jeunes si les gardes continuaient de s’entêter à maintenir les portes closes.

[~~

Fiona : Pixie ? Ah oui, les petites créatures qui nous suivent partout. Je pensais que c’était des fées.

Noémie : Non, dans cet univers les fées ont relativement la même taille que les humains. Enfin, ils sont plus petits qu’eux, mais plus grands que les nains. Et ont des ailes de libellules ou de papillons, alors que les pixies n’en n’ont pas.

Boris : Je croyais que les pixies volaient ?

Noémie : Ils volent, par magie. Bref, j’en parlerais plus en détail quand vous serez à Pixyard.

~~]

Nos aventuriers étaient donc inquiets de la raison pour laquelle Venteuzdune empêchait le passage. C’était contraire aux différents traités existants et leur violation pourrait avoir de graves conséquences, comme une guerre.

[~~

Kamel : Ah ouais, carrément !

Isaac : Dans ce cas, on va les obliger à rouvrir la voie. Tout de suite.

Fiona : Je suis partante. Tu parles et je tape.

Boris : On va être dans la merde avant même de commencer…

~~]


Texte publié par Yuedra, 27 janvier 2024 à 20h23
© tous droits réservés.
«
»
saison 1, Chapitre 1 « Présentations » saison 1, Chapitre 1
LeConteur.fr Qui sommes-nous ? Nous contacter Statistiques
Découvrir
Romans & nouvelles
Fanfictions & oneshot
Poèmes
Foire aux questions
Présentation & Mentions légales
Conditions Générales d'Utilisation
Partenaires
Nous contacter
Espace professionnels
Un bug à signaler ?
2620 histoires publiées
1170 membres inscrits
Notre membre le plus récent est Eli
LeConteur.fr 2013-2024 © Tous droits réservés