Pourquoi vous inscrire ?
«
»
tome 1, Chapitre 2 « Un pied dans l'horreur » tome 1, Chapitre 2

Ce soir-là, le six juin deux mille huit, Franck Harris, un flic intègre et consciencieux, arpenta les rues solitaires bien après l'heure fixée pour la fin de son service. L'agression de son coéquipier la veille avait ravivé en lui une flamme ardente, une détermination inébranlable à traquer les coupables, quel qu'en soit le coût. Il errait dans les rues obscures de Libremont à bord de son véhicule de patrouille, le sentiment d'urgence exacerbé par les ombres de la nuit. L'horloge approchait minuit et Harris envisageait de retourner au poste, résigné à reprendre sa quête le lendemain. Cependant, le destin semblait avoir d'autres desseins pour lui.

Un appel déchira le silence de la nuit, s'échappant de sa radio. Le central venait de signaler une intervention urgente.

— Unité 7, répondez. Nous avons une possible situation urgente à l'adresse 46, rue du Val. Des bruits étranges signalés par un voisin. Rendez-vous sur les lieux, je vous prie.

L'adresse correspondait à un quartier habituellement paisible, ce qui rendait d'autant plus étrange l'appel signalant des bruits inhabituels. Harris serra les dents et se mit en route. Il traversa les rues de la ville à toute allure, mettant de côté, l'espace d’un instant, sa quête de vengeance. À son arrivée, un homme anxieux se tenait devant la maison, l'air préoccupé.

 —  Agent, c'est chez les Vallente. Il se passe quelque chose d'anormal là-dedans, dit le voisin d'une voix empreinte d'inquiétude. J'ai entendu des bruits bizarres venant de leur maison. Croyez-moi, ce n'est pas normal, assura-t-il.

Harris hocha la tête, reconnaissant pour l'information précieuse.

 — Restez chez vous et ne sortez pas, peu importe ce qui se passe. Je vais jeter un coup d'œil.

Se dirigeant vers la maison, Harris se sentait intrigué et préoccupé. Tout semblait calme de l'extérieur, aucune lumière ne filtrait à travers les volets fermés. Le froid de la nuit paraissait s'être infiltré dans les murs de la demeure. Il gravit les marches jusqu'à la porte d'entrée et frappa à plusieurs reprises. Aucune réponse. Le silence était presque suffocant.

Finalement, il décida d'utiliser son trousseau de clés pour entrer. Une fois à l'intérieur, un frisson d'appréhension lui parcourut l'échine. Quelque chose n'allait pas. Il n'y avait aucun signe de vie, mais il y avait autre chose, un sentiment étrange qui imprégnait l'air.

Lorsqu'il se dirigea vers le salon, une scène macabre se dévoila sous ses yeux. La télévision, allumée, diffusait une image figée. À côté d'elle, une caméra reposait sur un trépied, capturant la pièce. Un post-it était collé sur l'objectif avec un simple mot écrit dessus : "Lisez-moi." Le cœur de Harris se serra d'anxiété à la perspective de ce qu’il risquait de découvrir.

Le sol était souillé par une flaque de sang, et le regard de Harris se posa sur le corps inerte de Madame Vallente, ses yeux restés ouverts, figés dans une expression de pure terreur. Le choc et la tristesse s'emparèrent de lui, sa gorge se nouant à la vue de l'horreur qui s'étalait devant lui. Il continua sa progression dans la maison, une tension grandissante le tenant en éveil. Soudain, il trouva le corps de Monsieur Vallente, assis sur le canapé, le cou tranché. Une onde de choc le traversa, son esprit refusant d'accepter la cruauté de ce qu'il voyait. Qui pouvait commettre de tels actes de barbarie ? La situation était bien au-delà de ses pires craintes. Un mélange de colère et de désespoir envahit son cœur, alors qu'il cherchait des réponses dans l'obscurité oppressante de la maison.

Un terrible frisson remonta sa colonne vertébrale alors qu'il se souvenait des propos du voisin concernant la présence d'enfants. Il se lança dans une recherche effrénée, traversant les pièces dans l'espoir de les retrouver sains et saufs. L'obscurité de la maison semblait étrangement vivante, empreinte d'une menace sourde. Pièce après pièce, son espoir s'amenuisait, chaque recoin obscur renforçant son angoisse croissante. La peur et l'urgence l'assaillaient, transformant son cœur en un tambour battant la mesure de l'horreur qui s'abattait sur cette demeure silencieuse.

Finalement, dans une petite alcôve sous l'escalier de l'étage, Harris découvrit Zak. Le petit garçon s'était endormi, recroquevillé sur lui-même. L'agent se précipita vers lui, l'attrapant doucement par le bras.

 — Tout va bien maintenant. Tu es en sécurité, murmura-t-il, sa voix tremblante d'émotion. Un mélange de soulagement et de tendresse illuminait son regard, tandis qu'il tentait de rassurer l'enfant, pris dans l’étau de l’angoisse de cette nuit cauchemardesque.

Le jeune garçon s'éveilla lentement, le visage pâle et les yeux emplis de frayeur. Il leva son regard vers Harris. La peur était toujours présente, mais la présence rassurante de l'agent commençait à l'apaiser. Alors que Harris enveloppait Zak de ses bras, il ne pouvait s'empêcher de se demander ce qui avait pu causer un tel cauchemar dans cette paisible maison de famille. Qu'allait-il advenir de lui sans ses parents ? Un sentiment d'empathie profonde étreignit le cœur de l'agent, faisant écho à ses propres inquiétudes pour sa fille, sensiblement du même âge que Zak. L'incertitude de l'avenir planait, mêlée à l'horreur du présent, dans ce moment de réconfort fragile.

À présent, il devait le faire sortir de là, et vite. Harris fit tout ce qu'il put afin d'épargner à Zak la vision de ce sinistre tableau dans le but de lui éviter des années de cauchemars récurrents. Lui cachant les yeux avec précaution, il le conduisit à sa voiture, éclairés par un ciel lunaire réconfortant. Enfin, il le déposa avec délicatesse sur la banquette arrière avant d'appeler ses collègues en renfort. Assis aux côtés de l'enfant, ils attendirent dans un silence respectueux, partageant un sentiment commun de compassion et de désir de protéger Zak du malheur qui venait de s'abattre sur sa vie.


Texte publié par Ashborn-M, 12 novembre 2023 à 15h02
© tous droits réservés.
«
»
tome 1, Chapitre 2 « Un pied dans l'horreur » tome 1, Chapitre 2
LeConteur.fr Qui sommes-nous ? Nous contacter Statistiques
Découvrir
Romans & nouvelles
Fanfictions & oneshot
Poèmes
Foire aux questions
Présentation & Mentions légales
Conditions Générales d'Utilisation
Partenaires
Nous contacter
Espace professionnels
Un bug à signaler ?
2628 histoires publiées
1176 membres inscrits
Notre membre le plus récent est Defghard
LeConteur.fr 2013-2024 © Tous droits réservés