Pourquoi vous inscrire ?
«
»
tome 1, Chapitre 16 « Lettre 16 » tome 1, Chapitre 16

Lundi 20 Février 2023

Cher Hugo,

Aujourd'hui je me suis levée hyper rapidement parce que je savais que j'allais voir Louise. Bon, j'avais un peu d'appréhension parce que j'ai l'habitude qu'elle décline régulièrement à la dernière minute. Mais j'ai décidé de penser que j'allais vraiment la voir cette fois, alors que je me suis préparée pour aller manger avec elle le midi. J'étais si contente !

Elle est finalement venue me chercher vers midi et m'a embarqué pour qu'on aille se poser dans un parc. Mais la joie a été de courte durée puisqu'elle m'a annoncé qu'elle ne pourrait vraiment pas rester longtemps parce qu'elle devais aller chercher son frere à son travail. Et effectivement, elle m'a ramené au bout de 40 minutes et nous n'avons même pas mangé ensemble. Durant le peu de temps où on s'est vu, elle m'a posé beaucoup de questions à ton sujet et nous avons parlé de ton comportement actuel. Il est vrai que l'on se ne parle plus mais je te vois regarder mes story sur des comptes que tu ne suis même plus. C'est donc que tu vas chercher à voir ce que je fais. Il y a aussi, toutes ces phrases et petites déclarations étranges que tu m'as faites la dernière fois que nous nous sommes vus : "tu vois c'est pour ça que je sais pourquoi je t'ai choisi" , "J'aurais voulu vivre des histoires ridicules avant de te rencontrer pour ne pas gacher notre potentiel" , "Parce que c'est abusé, t'es juste magnifique". Sans évoquer le fait que tu disais te sentir jaloux des autres garçons qui étaient avec moi. Louise a souligné que c'était étrange ce comportement et que si tu n'avais pas 100% envie de couper les ponts, et qu'il s'agissait juste de "devoir le faire", alors c'était un choix stupide. Elle se demande pourquoi ne pas écouter ce que le coeur te dit avec autant d'ardeur. C'est vrai que quand nous nous sommes vus, tu avais ces petites lueurs dans les yeux quand tu me regardais. J'avais vraiment l'impression d'être belle et d'être un être très cher pour toi. Alors, peu de gens comprennent pourquoi s'acharner à lutter contre un amour qui persiste. Car oui je pense que tu m'aimes encore et ça, tout ton comportement le prouve depuis des mois déjà.

La fin de notre petite entrevue est arrivée rapidement et soudainement. On a quand même pris le temps de prendre une photo mais j'aurais voulu rester plus longtemps avec elle. Quand je suis sorti de la voiture et qu'elle est repartie, je ne suis pas rentrée chez moi. Je suis allée me balader dans le quartier et j'ai fini par repasser à l'endroit ou tout s'était terminé. Cet endroit était si bruyant de mauvais souvenirs dans mon esprit parce que je nous revois pleurer et crier. Mais en ce jour, tout était calme. Il n'y avait pas un bruit, les oiseaux chantaient et il faisait beau. C'est marrant de voir comme le temps est passé.

En rentrant chez moi, je me suis dis que je devrais commencer à travailler pour les galops mais j'ai décidé de me poser. La mini escapade avec Louise m'avait déprimé en réalité. Je me suis sentie très triste et complètement déboussolée alors j'ai décidé de trainer. C'est à ce moment-là que j'ai embarqué mes parents dans la recherche d'une 3e location pour leurs vacances au Portugal. Cette activité m'a pris énormément de temps mais on a tous participé. J'ai trouvé plein de villes à voir, des locations et des lieux d'intérêts. Ils ont fini par louer leur dernière maison et tout le monde était content. Vers 17h, j'ai décidé d'aller nettoyer l'extérieur de ma voiture en allant au rouleau du centre commercial. J'ai trouvé ca super satisfaisant de voir ma voiture si propre après autant de temps. Trop fière pour si peu ahah !

La journée s'est terminée sur la dernière cigarette de mon paquet. Comme d'habitude, il y avait beaucoup d'étoiles dans le ciel et mes pensées étaient tournées vers elles. Tu étais partout autour de moi, d'autant plus que je savais que toi aussi tu pourrais voir ces étoiles de là où tu es. Je ne sais pas si tu penses à moi autant que je pense à toi mais il n'y a pas un jour sans que tu sois dans ma vie. Tu es ma personne préférée et même le temps ne peut rien pour cela.

Alors j'espère que tu passeras une bonne journée demain. Fais de beaux rêves, je t'aime mon coeur

M.


Texte publié par Petit Bouchon De Liège , 10 mars 2023 à 09h41
© tous droits réservés.
«
»
tome 1, Chapitre 16 « Lettre 16 » tome 1, Chapitre 16
LeConteur.fr Qui sommes-nous ? Nous contacter Statistiques
Découvrir
Romans & nouvelles
Fanfictions & oneshot
Poèmes
Foire aux questions
Présentation & Mentions légales
Conditions Générales d'Utilisation
Partenaires
Nous contacter
Espace professionnels
Un bug à signaler ?
2669 histoires publiées
1202 membres inscrits
Notre membre le plus récent est Gijésé
LeConteur.fr 2013-2024 © Tous droits réservés