Pourquoi vous inscrire ?
«
»
tome 1, Chapitre 14 « Lettre 14 » tome 1, Chapitre 14

Samedi 18 Février 2023

Cher Hugo,

Je pensais que ca n'arriverait plus, il faut dire que j'ai déjà versé tellement de larmes pour notre histoire. Mais ce matin j'ai eu un coup au moral, j'ai brusquement ressenti que tu me manquais énormément et je suis mise à pleurer sans m'arrêter. J'ai alors essayé cette technique qui consiste à fermer les yeux et à éveiller mes sens qui ont le souvenir du poids de ton corps contre le miens, du grain de ta peau, de la texture de tes cheveux et de ton odeur. Au bout de quelques minutes, tu étais là, m'entourant de tes bras, caressant ma tête en répétant "chhhhhhhhhhut". Apaisée par ce souvenir vivant, je m'arrêtais doucement de sangloter afin d'attaquer cette journée, m'aurais-tu dit.

Attaquer cette journée par le fait de faire les garages pour changer mon pommeau de vitesse qui se décolle littéralement du levier. Mais avec mon père, nous n'avons rien trouvé et pour couronner le tout, presque tous les garages sont fermés ce jour-là. Mais nous avons quand même pris un rdv pour faire resserrer mon levier de vitesse qui commence à deconner. Tu rigolerais pas mal devant tous les soucis de ma voiture même si tu en avais déjà connaissance.

En rentrant, je me suis repenchée sur le voyage à Annecy. J'ai décidé de regarder s'il y avait assez de choses à faire pour 2 semaines, sinon ma mère ne voudra jamais s'y rendre. Elle dira "on fera plutôt ça pendant les vacances de printemps, en été on s'ennuiera". Je me suis attelé à la tâche pendant toute une bonne partie de la journée. Le planing était découpé en 13 jours (soit 2 semaines) sur lesquels j'ai reparti des activités que j'ai essayé de faire varier. J'ai donc pu constater qu'il y avait assez de choses à faire pour partir en été en Savoie. En plus, quand ma soeur est rentrée du cinéma avec ma mère, elle m'a dit qu'elle lui en avait parlé et qu'elle avait dit que c'était une bonne idée. Mon père aussi a validé quand je lui en ai parlé pendant qu'on faisait le tour des garages. On s'est alors tapé dans la main parce qu'on est trop forte, le petit plan vacances en Savoie prend forme ahah !

Enfin, j'espère que ta journée s'est bien passée, je sais que tu quittes la Hongrie aujourd'hui pour la Roumanie. Essaies de passer une bonne nuit mon coeur, je t'aime très fort.

M.


Texte publié par Petit Bouchon De Liège , 3 mars 2023 à 14h20
© tous droits réservés.
«
»
tome 1, Chapitre 14 « Lettre 14 » tome 1, Chapitre 14
LeConteur.fr Qui sommes-nous ? Nous contacter Statistiques
Découvrir
Romans & nouvelles
Fanfictions & oneshot
Poèmes
Foire aux questions
Présentation & Mentions légales
Conditions Générales d'Utilisation
Partenaires
Nous contacter
Espace professionnels
Un bug à signaler ?
2646 histoires publiées
1193 membres inscrits
Notre membre le plus récent est Notharam
LeConteur.fr 2013-2024 © Tous droits réservés