Pourquoi vous inscrire ?
«
»
Lecture

https://youtu.be/tlCkafSYNJI


L’image filante, resplendissante et aveuglante,

De ton ombre mouvante s’éloigne au moindre pas.

Les papillons du ventre disparaissent, sans foi,

Dans cette brume amoureuse, évanescente.

À chaque essai désastreux, les mains tendues,

Le regard porteur d’effusions, la langue pendue,

Le corps alourdi et l’échine courbée d’avoir tenté,

Le cœur retourné d’avoir seulement, encore, désiré.

L’effigie lunaire aux facettes changeantes,

Innocente et coupable, d’infliger ses attentes,

Ferme, encore, les yeux et s’éteint à l’aube,

Alors que nous cherchons encore « à qui la faute ».


Texte publié par Azraelys, 31 juillet 2022 à 13h59
© tous droits réservés.
«
»
Lecture
LeConteur.fr Qui sommes-nous ? Nous contacter Statistiques
Découvrir
Romans & nouvelles
Fanfictions & oneshot
Poèmes
Foire aux questions
Présentation & Mentions légales
Conditions Générales d'Utilisation
Partenaires
Nous contacter
Espace professionnels
Un bug à signaler ?
2240 histoires publiées
985 membres inscrits
Notre membre le plus récent est nathalie65
LeConteur.fr 2013-2022 © Tous droits réservés