Pourquoi vous inscrire ?
«
»
Lecture

La princesse referma sèchement le livre, laissant échapper une traînée poussiéreuse produisant un nuage massif qui ne tarda pas à faire suffoquer la demoiselle. Secouant vivement l'avant-bras pour se débarrasser de ces particules incommodantes, elle se vit contraint de se lever et s'écarter du bureau. Toussotant encore, elle se dirigea vers l'unique fenêtre de la pièce et l'ouvrit aussitôt pour prendre une grande bouffée d'air frais.

Ingurgiter autant d'information lui filait un mal de crâne, mais découvrir l’histoire dans son intégralité lui donnait la nausée - regrettant amèrement d'avoir cédé à la curiosité.

Enfin, peu importe dont elle apprenait la vérité, dès sa naissance, son chemin fut tout tracé sans qu'elle n'ait son mot à dire.

Observant le paysage de son balcon, elle aperçut un Labbe virevolté autour du jardin avant de venir se poser sur la balustrade. Le volatile se distinguait de ses congénères grâce à la finesse de ses ailes et sa poitrine bombée. Sur son plumage argenté, une tâche blanche s'immisçait sur sa poitrine.

L'oiseau la fixait pendant qu'elle se perdait dans le fil de ses pensées.

Malgré la société dans laquelle elle vivait, le sexe ne comptait pas, le premier de la famille héritait du pouvoir de son prédécesseur, point final - sauf décès prématuré de ce dernier ou aucun successeur, on pouvait désigner un autre membre de la famille. Mais pour la première fois de l'histoire, elle allait faire exception à la règle. Son frère succéderait bel et bien à leur mère détentrice du Titan Originel qu'elle possédait depuis peu. Quant à elle, elle participerait au prochain rituel qui concernait le Féminin.

Alors qu'elle venait à peine de s'ancrer dans le ventre de sa génitrice, cette dernière aurait eu une révélation lors de son premier passage dans l'axe. Ymir, leur grande déesse, que sa famille idolâtrait, lui aurait dévoilé un grand avenir pour le second enfant à naître et ainsi faire prospérer la lignée des Fritz.

Pour concrétiser cette « fameuse » prophétie que sa mère aimait tant vanter, elle devait manger la chair du Féminin pour procréer le prochain Titan, celui qui connaîtrait l'avenir.

S'extirpant de ses songes, l'oiseau était encore présent. Il semblait attendre quelque chose - à moins qu'il étudiait le moindre de ses faits et gestes, mais elle ne saurait dire pour quelle raison. Or, elle frissonna à cette simple pensée, dès lors, elle sentit une charge électrique parcourir du bout de doigts à ses épaules pour venir caresser le long de dos et d'envelopper l’entièreté de son corps, quand elle fixa droit dans les yeux l'animal. Si elle n'était pas aussi rationnelle, elle aurait juré qu'un lien s'était tissé entre eux à cet instant précis.

Pour évacuer toute pensée saugrenue, elle agita sa tête de gauche à droite et rentra aussitôt, refermant la fenêtre derrière elle.

Lâchant un soupir au bord du désespoir, elle se dirigea et s'affala sur le canapé en velours pour faire face à un miroir.

Plus elle grandissait, moins elle appréciait son apparence. Pourtant d'après sa famille, elle se révélait d'être une grande beauté partageant des similitudes avec leur ancêtre Ymir. Cheveux blonds et raides, de yeux bleus, pas très grande et assez fine. Dieu seul sait qu'elle détestait cette comparaison. Cela confortait davantage sa mère dans sa quête de gloire.

Afin de porter dignement le futur Titan, elle ne connut pas la même éducation que ses cousines et qui fut bien plus drastique que son aîné. Elle maniait l'épée bien mieux que personne et possédait des talents d'oratrice, que n'importe qui pourrait la suivre dans sa quête. Pourtant, elle ne faisait toujours pas le poids face à sa mère et se haïssait pour ne pas réussir à se rebeller face à son destin.

Le jour fatidique arriva.

La treizième année pour la détentrice du Titan féminin touchait à sa fin.

En temps normal, le rituel se faisait en petit comité, mais les clans s'étaient réunis pour ce grand jour, souhaitant être aux premières loges lorsque débutera la nouvelle ère.

Dégoûtée face à cet engouement, elle observa son voisin – prochain détenteur du féminin. Tout comme elle, il ne semblait pas ravi lorsqu'on découpa en morceaux le cadavre de sa sœur en plusieurs morceaux.

Afin d'obtenir l’entièreté du pouvoir du Féminin, il devait absolument dévorer la moelle épinière. Néanmoins, on supposait aussi que pour créer un nouveau Titan, il fallait en manger une partie pour garder son indépendance, et ne pas devenir un déviant ou simplement un pur. D'après, les recherches, ingérer le bulbe rachidien suffisait amplement pour laisser les pleins pouvoirs à l'autre.

Depuis peu et suite à de nouvelles découvertes majeur, on leur octroyait de droit de se transformer en Titan pur pour consommer la chair humaine. Un choix plus simple pour ces jeunes gens encore proie au doute.

Une fois le premier rite terminé, ce fut le tour de la jeune femme.

Si elle souhaitait s'insurger, il était trop tard. La voilà enfermée dans l'arène, cernée par de grands murs pour éviter tout débordement. Elle était seule, avec une seringue en main, contenant un liquide douteux dans le flacon. Pourquoi ? Voilà l'unique question qu'elle se posait.

Remarquant l'hésitation de sa progéniture, la reine se racla la gorge, assez fort pour attirer l'attention de cette dernière. Un simple regard suffit pour la rappeler à la raison.

Sans plus attendre, la demoiselle planta l'aiguille dans vers le creux de son avant-bras et appuya sur le piston.

Le temps que le fluide incolore s’insinue dans ses veines, une lumière l'aveugla et elle perdit conscience la seconde qui suivit.

Lorsqu'elle ouvrit les yeux, elle voyait une voûte céleste ornée d'étoiles et de filament translucide qui s'entremêlaient, se scindaient et se regroupaient vers un immense tronc blanc, jaillissant du sol.

Se redressant pour mieux contempler ce paysage désertique, elle remarqua qu'elle ne portait plus aucun vêtement et qu'elle était seule – comme toute son enfance.

Debout, elle avança d'un pas affirmé vers la source lumineuse. S'approchant de celle-ci, elle distinguait deux silhouettes qui semblaient l'attendre.

Sans grande difficulté, elle reconnut son ancêtre, mais qui était donc l'homme à ses côtés ?

Le brun décida d'aller à sa rencontre. Il devait pas loin de mesurer vers les uns mètres quatre-vingts et s’accroupit pour être à bonne hauteur. Il paraissait avoir son âge. Il ne disait rien. Il se contentait seulement de prendre son visage entre ses mains et de coller son front contre le sien.

La demoiselle reçut une charge électrique intense, même si elle ne comprenait pas, suite à cet échange mutique, elle parvenait à ressentir l'immense tristesse, mais aussi la rancune qui animait cet homme. Il est celui qui lui permettra à son réveil de ne plus se soumettre ; celui qui l'aidera à contrecarrer l'égocentrisme royal ; celui qui la guidera elle et ses futurs détenteurs ; celui qui va toujours de l'avant : le Titan Assaillant.


Texte publié par (In)Somnium, 5 avril 2022 à 18h44
© tous droits réservés.
«
»
Lecture
LeConteur.fr Qui sommes-nous ? Nous contacter Statistiques
Découvrir
Romans & nouvelles
Fanfictions & oneshot
Poèmes
Foire aux questions
Présentation & Mentions légales
Conditions Générales d'Utilisation
Partenaires
Nous contacter
Espace professionnels
Un bug à signaler ?
2628 histoires publiées
1176 membres inscrits
Notre membre le plus récent est Defghard
LeConteur.fr 2013-2024 © Tous droits réservés