Pourquoi vous inscrire ?
«
»
Lecture

https://youtu.be/y8BhuXlHGrM

Incurable, ou incapable,

D'esquiver lesdits « inévitables »,

Dégoût et léthargie

Au rebord de ta propre vie.

Garde toi de fléchir ce soir

Face au vent qui souffle

Tirades et abominations

Inondant ta mémoire.

Par ces temps qui blessent,

Las, les muscles flanchent,

Et bien qu'il faille s'accrocher

Accepte tes faiblesses.

Susurre-toi que tu es forte,

Que nombreuses seront les larmes

Que tu refouleras avec hargne,

Et que ce mur n'est qu'une porte.


Texte publié par Azraelys, 27 novembre 2021 à 21h44
© tous droits réservés.
«
»
Lecture
LeConteur.fr Qui sommes-nous ? Nous contacter Statistiques
Découvrir
Romans & nouvelles
Fanfictions & oneshot
Poèmes
Foire aux questions
Présentation & Mentions légales
Conditions Générales d'Utilisation
Partenaires
Nous contacter
Espace professionnels
Un bug à signaler ?
2089 histoires publiées
924 membres inscrits
Notre membre le plus récent est Oria S. Desreaux
LeConteur.fr 2013-2022 © Tous droits réservés