Pourquoi vous inscrire ?
«
»
saison 3, Chapitre 8 « L’équipe Graillet-Ilic » saison 3, Chapitre 8

L’équipe Graillet-Ilic

Assez curieusement personne ne reparla vraiment de tout ça le lendemain matin.

Peut-être que la spécialité locale qu’on nous avait servi la veille, un gratin de cardons, et qui avait aussi peu convaincu la classe que le conte du vieux y était pour quelque chose. Résultat tout le monde passa le petit-déjeuner à engloutir les tartines, avant d’être absorbés toute la matinée sur deux rails interminables.

L’avantage en tout cas avec le ski de fond c’était alors là que personne de chez personne de jusqu’à sa grand-mère dans la cité n’avait déjà essayé ce truc. Le ski de fond c’était comme le char à voile ou la pelote basque, en dehors de la télé on savait même pas si ça existait vraiment.

C’était Didier, le mec qu’on avait croisé le premier jour dans l’escalier qui nous avait embarqués dans sa rando. Il devait avoir à peine vingt ans, il était tout maigre avec des mèches blondes sous son bonnet, il avait l’air super motivé et il reniflait tout le temps après ses phrases. Ça va les enfants nnfff On va prendre par le sentier des galoubiers nfff nfff, allez on suit les rails nnfff nnnff. Parfois il faisait des mix avec des bruits de fermetures éclairs, fzziiitt, il devait en avoir trois mille sur son blouson.

Lui au moins il était sympa en tout cas, on calait souvent devant une bosse riquiqui, ou on tombait sur le côté à deux à l’heure, il venait alors nous ramasser en faisant des grands pas de canard avec ses skis de quinze mètres, C’est jambe devant bras derrière nfff fzziitt fzziitt on oublie pas les enfants hein fzziitt nfff nfff allez hop hop nfff.

Je croyais encore l’entendre renifler joyeusement au pied du chalet, alors qu’il semblait faire du rangement dans le local à skis. Le soleil brillait pour la première fois depuis le début du séjour, ça faisait tout drôle, je contemplais depuis la fenêtre de la chambre de tous nouveaux lieux, des cimes découpées au loin, un village plus bas dans la vallée, même la piste sous les télésièges qu’on apercevait d’ici avait une tête plus sympa, limite amicale. Des bouts de phrases passèrent dans mon crâne face au paysage, je terminai le dernier couplet sans forcer.

Comme un rayon de soleil

Je suis tombé dans la neige

Oh non j’ai plus sommeil

Je tourne comme un télésiège

Ça collait bien avec le reste, je notai sur mon bout de papier, ne restait plus qu’à mettre tout ça au propre. M. Lardeau nous avait laissé quartier libre pour la journée en nous annonçant que le dernier soir, en plus d’une boum on pouvait aussi préparer un truc chacun de son côté, sketch ou autre par exemple, pour un mini-spectacle.

Ça avait fait ni chaud ni froid à Erwan et Antonio qui avaient rapidement rejoint la classe dans le réfectoire pour faire des jeux de société. Mais Samir au contraire ça l’avait inspiré comme jamais, il avait même tout listé dans la minute, gomina pour les cheveux, lunettes de ski et papier alu à enrouler sur nos sapes à la Kool & the gang, chorégraphie à répéter, c’était parti dans tous les sens. J’avais beau lui répéter que c’était pas possible que je chante, il avait quitté la chambre sans m’écouter, à la recherche de tout le matériel.

J’étais en train de chercher où j’avais bien pu fourrer les feuilles clairefontaine quand j’entendis des voix dans le couloir.

Deux silhouettes apparurent à la porte, je restai figé en trouvant Graillet causer avec Kristina. Elle me toisait sans émotion apparente, je crus bien un moment qu’elle lisait dans mes pensées, avant de faire non de la tête à Graillet qui venait de lui chuchoter un truc.

Un dernier regard appuyé, et puis voilà elle était partie, enfin ils étaient partis, limite bras dessus bras dessous, je restai planté au milieu de la chambre déserte, mon poème pendouillant entre les doigts.

C’est pas possible ce Graillet je me dis alors, il serait dans mes pattes tout le séjour celui-là, de quoi il se mêlait ? Et puis c’était quoi ce non non non de la tête de Kristina ? « Non c’est pas de lui que je voulais te parler » ? « Non non Lomert il est vraiment pas beau jamais de la vie je lui fais un bisou » ?

C’était tellement pas possible que je finis par le coincer un peu plus tard, une fois seul, devant la porte des sanitaires. Il me fixa les yeux grands ouverts, l’air vraiment surpris.

— Mais de quoi tu me parles, on faisait le tour des chambres c’est tout.

— Pourquoi, t’avais perdu un truc ?

— Non on fait équipe elle et moi voilà. C’est pour ça on est souvent ensemble.

Souvent ensemble avec Kristina, le mec sortait ça tranquille, genre c’était la vie normale. Équipe de quoi je lui demandai finalement, il commençait à me chauffer les oreilles avec son air ahuri.

— C’est quand elle a su que j’avais voulu changer de chambre, le lendemain tout le monde en a parlé et elle est venue me voir. Elle m’a juste demandé c’était quoi ces histoires de fantôme et tout. Et quand je lui ai raconté, à la fin elle m’a juste dit : « J’en étais sûre ».

— Hein ??

— C’est pour ça on fait équipe, en plus elle elle est trop forte, elle m’a même expliqué que sa mère l’appelait souvent Tiana depuis petite, même qu’elle aimait pas ça, parce que ça veut dire fée dans son pays, mais pas une fée genre les baguettes et les robes hein, non genre qu’ont des vrais pouvoirs. Des trucs réels quoi.

Graillet était lancé, il me causa de leurs recherches, du chalet, et puis de la dame blanche. De ce qu’ils savaient chacun de leur côté ; des indices qu’ils avaient pu tous deux recouper. Apparemment Kristina l’avait croisée une fois dans un couloir. Et depuis elle avait peur pour toute la classe, que la dame blanche revienne une nuit pour prendre possession de quelqu’un parmi nous.

Quelqu’un au hasard, et personne n’était à l’abri.

— Mais c’est quoi son pouvoir à Kristina alors, je repris sous le choc, elle.. Elle voit les fantômes ??

— Non pas seulement. Elle les voit, mais surtout elle leur parle.


Texte publié par CyrMot, 1er décembre 2022 à 16h54
© tous droits réservés.
«
»
saison 3, Chapitre 8 « L’équipe Graillet-Ilic » saison 3, Chapitre 8
LeConteur.fr Qui sommes-nous ? Nous contacter Statistiques
Découvrir
Romans & nouvelles
Fanfictions & oneshot
Poèmes
Foire aux questions
Présentation & Mentions légales
Conditions Générales d'Utilisation
Partenaires
Nous contacter
Espace professionnels
Un bug à signaler ?
2349 histoires publiées
1028 membres inscrits
Notre membre le plus récent est shad
LeConteur.fr 2013-2023 © Tous droits réservés