Pourquoi vous inscrire ?
Faucheuse Facétieuse | Writober 2021
icone Fiche icone Fils de discussion icone Lecture icone 0 commentaire 0
«
»
Tome 1, Chapitre 19 « Jour 19 - Un squelette dans le placard » Tome 1, Chapitre 19

Jour 19 - Un squelette dans le placard

C'était la nuit d'Halloween. Après une tournée des maisons et une récolte de bonbons fructueuse, Jade avait mal au ventre. Sa maman lui avait pourtant bien précisé de ne pas trop manger de gâteaux pour le goûter, mais elle n'en avait fait qu'à sa tête. Couchée dans son lit, elle gémissait de douleur en cherchant une position confortable où elle pourrait trouver le sommeil. En vain.

Alors qu'elle se tournait une énième fois sous ses draps, un bruit étrange la fit sursauter. Elle en était sûre : ça provenait du placard. Elle n'y fit pas attention dans un premier temps, pensant qu'il s'agissait certainement d'un jouet qui était tombé, mais le bruit se produisit une nouvelle fois quelques secondes plus tard. Cette fois, c'était comme si quelqu'un grattait derrière la porte. Elle hésita. Peut-être était-ce Gribouille ? Son chat avait la fâcheuse tendance de fouiner là où il ne le devait pas. Elle attrapa sa lampe-torche et se glissa en dehors du lit.

Un mouvement capta son regard sur la gauche. Gribouille, confortablement installé sur sa chaise à bascule sur un tas de coussin, n'apprécia pas vraiment d'avoir la lumière dans les yeux. Il poussa un miaulement plaintif avant d'aller se cacher sous son lit. Mais de ce fait, si ce n'était pas Gribouille, qu'est-ce qui grattait dans son placard ? Sa main effleura la poignée avec inquiétude, et puis elle se décida à ouvrir.

Deux yeux vides se tournèrent vers elle et le petit squelette qui lui faisait face hurla au moins aussi fort qu'elle de terreur. Effrayé, le petit être quitta le placard pour se réfugier sous le lit. Jade se calma en quelques secondes en comprenant qu'il ne lui voulait pas de mal et qu'elle lui avait pas fait peur. Doucement, elle s'accroupit et braqua la lampe-torche sous le lit. Gribouille feula, mécontent d'être dérangé une nouvelle fois, et courut vers le placard. Le petit squelette se trouvait contre le mur, roulé en boule. Elle pouvait entendre ses os claquer de peur alors qu'il la dévisageait avec incertitude.

— Pardon, je ne voulais pas te faire peur, s'excusa-t-elle. Je m'appelle Jade. Et toi ?

La petite créature leva la tête vers elle, mais elle ne sut dire s'il la regardait ou non. Après tout, un squelette n'avait techniquement pas d'yeux. Il finit par se redresser et doucement, sortit de sous le lit pour venir devant la petite fille. Les doigts entortillés, il n'avait toujours pas l'air très à l'aise.

—Je m'appelle Morton, répondit-il d'une petite voix. Je... Je me suis perdu.

La fillette fit un pas vers lui puis lui prit gentiment la main. Devait-elle alerter ses parents ? Un squelette dans la maison, ce n'était pas très commun.

— Où est-ce que tu habites ? Je peux peut-être t'aider ?

— Je ne sais pas. Je devais rentrer dans le placard qui menait à la maison, mais il y a ce fantôme qui m'a poussé et je suis arrivé ici. Tu... Tu n'as pas le droit de me voir normalement. Papa dit que les humains peuvent nous faire du mal.

— Et tu ne peux pas rentrer chez toi par ce placard ?

— Non, je suis obligé d'en prendre un autre.

Jade réfléchit. Elle savait où est-ce qu'il y en avait un autre ! Dans la chambre de ses parents. Elle déglutit. Mais comment y entrer sans se faire prendre ? Son papa avait le sommeil léger. Tant pis, elle devait essayer.

— Je sais comment t'aider ! On va aller dans la chambre de mes parents. Mais il va falloir faire vite, ils n'aiment pas quand je viens pour rien pendant la nuit.

Le petit squelette hocha la tête, ravie. Les deux enfants quittèrent la pièce sur la pointe des pieds et traversèrent le couloir. Devant la porte qui devait délivrer son nouvel ami, Morton se mit à nouveau à claquer des dents, terrifié. Jade lui prit la main pour le rassurer et tous les deux pénétrèrent dans l'antre des adultes. Le placard était là, à portée de main. Jade éteignit sa lampe-torche et tous les deux s'approchèrent de la grande armoire. Comme la clé était trop haute, Morton grimpa sur ses épaules pour la tourner. Les deux enfants se figèrent quand l'armoire grinça, mais les parents ne bougèrent pas.

Morton, soulagé, entra dans le placard.

— Merci, dit-il. Je ne t'oublierais pas, Jade. Joyeux Halloween !

— Joyeux Halloween à toi aussi !"

Elle referma la porte. Elle entendit un bruit étrange, et puis plus rien.

— Jade ? appela son papa. Qu'est-ce que tu fais ici ?

La petite fille balbutia des mots incompréhensibles et courut rejoindre sa chambre. Elle s'endormit le sourire aux lèvres, consciente d'avoir fait une bonne action. Lorsqu'elle se leva le lendemain matin, elle trouva une grosse citrouille en plastique remplie de bonbons juste à côté de son oreiller avec une photo de Morton et de ses parents, sourire aux lèvres.


Texte publié par Myfanwi, 19 octobre 2021 à 13h38
© tous droits réservés.
«
»
Tome 1, Chapitre 19 « Jour 19 - Un squelette dans le placard » Tome 1, Chapitre 19
LeConteur.fr Qui sommes-nous ? Nous contacter Statistiques
Découvrir
Romans & nouvelles
Fanfictions & oneshot
Poèmes
Foire aux questions
Présentation & Mentions légales
Conditions Générales d'Utilisation
Partenaires
Nous contacter
Espace professionnels
Un bug à signaler ?
1964 histoires publiées
867 membres inscrits
Notre membre le plus récent est Lyssandre
LeConteur.fr 2013-2022 © Tous droits réservés