Pourquoi vous inscrire ?
Faucheuse Facétieuse | Writober 2021
icone Fiche icone Fils de discussion icone Lecture icone 0 commentaire 0
«
»
Tome 1, Chapitre 7 « Jour 7 - Qui s'y frotte s'y pique » Tome 1, Chapitre 7

Jour 7 - Qui s’y frotte s’y pique !

Zumo avait vu bien des choses dans sa courte vie, mais rien encore qui ressemblait à l’immense créature qui lui bloquait le chemin. C’était gros, c’était grand et c’était couvert de choses pointues auquel il n’avait pas envie de se frotter.

On lui avait pourtant bien dit de ne pas s’aventurer dans cette partie de la ville, qu’elle recelait de créatures étranges, dangereuses et à l’odeur étrange. Mais ça avait été plus fort que lui. Zumo était comme ça. C’était un explorateur.

Au début, tout s’était bien passé. Il avait eu un tête-à-tête intéressant avec un énorme chat avec une écharpe de fourrure autour du cou. Zumo avait essayé de lui parler, mais l’animal semblait plus intéressé par l’idée de passer sa tête à travers la vitre. Sans doute le prenait-il pour un bébé à nourrir. C’était l’inconvénient lorsqu’on était de petite taille. Ou peut-être que les chats étaient simplement bizarres. Ils ne semblaient pas être constitués de la même chose que son espèce. Qui avait peur d’un concombre ?

Zumo avait poursuivi son chemin d’un trot rapide vers une autre allée de cet étrange endroit. Une porte ouverte avait particulièrement attiré son attention, là, derrière un bâtiment étrange. Il s’y était engouffré sans une hésitation, ne pouvant résister à l’envie d’assouvir sa curiosité. C’est là qu’il s’était retrouvé en face de l’énorme monstre qui lui bloquait le chemin.

La bête semblait placide, elle ne le regardait même pas. Occupée à manger quelque chose dans ce qui lui parut être une gamelle, elle ne lui adressa qu’un regard circonspect avant de continuer de se sustenter. Zumo reprit confiance en lui et se donna pour défi d’aller manger à la table de ce potentiel nouvel ami.

Ventre à terre, il rampa jusqu’à la bestiole et la renifla pour la saluer. Le monstre ne dut pas comprendre ce qu’il voulait. Soudainement, elle bondit en arrière, et l’énorme masse sur son dos se dressa comme un sapin de Noël. La créature cracha à la manière d’un chat. Zumo hésita. Lorsque les chats faisaient ça, ils voulaient se battre ou le provoquer. Peut-être devait-il simplement lui montrer qu’il n’était pas dangereux ?

Comme on le lui avait appris, il tapa des pattes sur le sol et remonta son arrière-train, la queue frétillante. L’énorme animal n’apprécia pas. Il poussa un autre cri, et, à sa grande surprise, plusieurs des choses piquantes de son dos furent propulsés dans sa direction, droit vers sa truffe.

Zumo glapit de surprise lorsque les épis transpercèrent sa peau. Aveuglé par la douleur, il fit demi-tour à toutes berzingues et s’éloigna en hurlant de douleur. Son corps vint cogner contre deux jambes gigantesques.

— Eh bah, mon grand ? D’où est-ce que tu sors ?

Ravi de retrouver la civilisation humaine, Zumo gémit en tentant de se cacher entre les jambes de l’humain. Le soigneur le ramassa et, après une grimace, l’emmena hors de cet enfer. Le petit chien fut emmené chez le vétérinaire, et comprit ce jour-là que les porcs-épics sont de mauvais joueurs.


Texte publié par Myfanwi, 7 octobre 2021 à 18h31
© tous droits réservés.
«
»
Tome 1, Chapitre 7 « Jour 7 - Qui s'y frotte s'y pique » Tome 1, Chapitre 7
LeConteur.fr Qui sommes-nous ? Nous contacter Statistiques
Découvrir
Romans & nouvelles
Fanfictions & oneshot
Poèmes
Foire aux questions
Présentation & Mentions légales
Conditions Générales d'Utilisation
Partenaires
Nous contacter
Espace professionnels
Un bug à signaler ?
2162 histoires publiées
954 membres inscrits
Notre membre le plus récent est lucienm
LeConteur.fr 2013-2022 © Tous droits réservés