Pourquoi vous inscrire ?
«
»
Tome 1, Chapitre 4 « Entre les montagnes et le ciel - Mouvement 4 » Tome 1, Chapitre 4

Le soleil brille au-dessus des pics abrupts. La neige qui les couronne étincelle comme de la poudre de cristal, à peine brisée çà et là par la masse terne de la roche. Les seules nuées qui troublent le ciel s’effilochent au-dessous de Luciel, comme une mer blanche et cotonneuse blottie dans les vallées. Le vent d’altitude emmêle les boucles du jeune ange, qui fend les airs avec grâce, battant à peine des ailes quand il doit changer de direction ou attraper un courant ascendant.

Au petit matin, le seigneur Euresme l’a convoqué, afin de lui confier une nouvelle mission : effectuer un vol de reconnaissance au-dessus de la forteresse de Piques, rivale de Cimes depuis des temps immémoriaux. Le seigneur prétend l’avoir choisi en raison de son agilité et de sa rapidité, mais aussi de son envergure moins imposante que celle des anges adultes.

Luciel est conscient des dangers que présente une telle expédition : même si les armes humaines parviennent difficilement à tuer ses semblables, ils peuvent être blessés au point de ne plus pouvoir voler. Sa petite taille le rend plus discret que ses aînés, mais il voit mal comment remplir sa mission sans se faire repérer. Dès que les gardes de Piques s’apercevront qu’il n’appartient pas à leur forteresse, il se retrouvera sous le tir de leurs arcs et de leurs balistes.

D’ailleurs, Luciel peine à comprendre ce que le seigneur attend de lui. Il lui a juste ordonné de lui rapporter tout ce qui peut constituer une menace pour Cîmes, mais le jeune ange n’a aucune idée précise de ce qu’il entend par là. Des bataillons de soldats ? Des troupeaux de cornus sellés et harnachés ? De nouvelles fortifications ? Autre chose encore ? La guerre est le domaine des hommes, pas celui des anges !

Luciel dispose de quatre jours pour mener sa tâche à bien, dont un pour l’aller et un autre pour le retour. Ce qui lui laisse deux jours pour tourner autour de la forteresse en essayant de déterminer ce qui s’y trame. Il se demande si cette opération n’a pas pour seul but de l’éloigner de Solia. Il éprouve les mêmes doutes à chaque fois qu’il doit quitter Cîmes, aussi s’efforce-t-il de chasser ces pensées de son esprit. Perdu dans le bleu infini du ciel, il peut se permettre d’oublier.

Oublier le destin inexorable de Solia.

Oublier sa propre servitude et l’angoisse qui le ronge jusqu’à l’os.

Luciel décide de céder encore un peu à l’ivresse de l’altitude. Il se laisse emporter par les courants ascendants, puis descend en une lente spirale vers la mer de nuages qui moutonne entre les reliefs rocheux. L’air porte de fraîches odeurs de neige. Depuis combien de temps n’a-t-il pas profité du plaisir simple de voler ?

Alors qu’il plane par-dessus une longue crête déchiquetée, il aperçoit une masse pâle à l’horizon. Il songe tout d’abord à un nuage, mais elle paraît opaque, avec des contours trop bien définis. Intrigué, Luciel se dirige vers cette étrange apparition, mais plus il s’en approche, plus le vent s’intensifie, comme pour le repousser au loin. Il doit redoubler d’efforts pour ne pas être entraîné par les violents tourbillons qui l’environnent. Il a beau battre des ailes, il se sent emporté comme un fétu de paille dans une bourrasque. Bientôt, il perd tout repère ; le monde autour de lui n’a plus aucun sens : plus de haut, plus de bas, de droite ou de gauche…

Au bout d’un moment, épuisé, il ferme les yeux et cesse de lutter, en espérant que la chute ne sera pas trop rude.


Texte publié par Beatrix, 21 décembre 2021 à 00h33
© tous droits réservés.
«
»
Tome 1, Chapitre 4 « Entre les montagnes et le ciel - Mouvement 4 » Tome 1, Chapitre 4
LeConteur.fr Qui sommes-nous ? Nous contacter Statistiques
Découvrir
Romans & nouvelles
Fanfictions & oneshot
Poèmes
Foire aux questions
Présentation & Mentions légales
Conditions Générales d'Utilisation
Partenaires
Nous contacter
Espace professionnels
Un bug à signaler ?
2089 histoires publiées
924 membres inscrits
Notre membre le plus récent est Oria S. Desreaux
LeConteur.fr 2013-2022 © Tous droits réservés