Pourquoi vous inscrire ?
Rune 2 - À la recherche des croquettes légendaires
icone Fiche icone Fils de discussion icone Lecture icone 0 commentaire 0
«
»
Tome 1, Chapitre 7 Tome 1, Chapitre 7

Une fois de retour sur leur belle planète, Rune et Yuki furent accueillis par Bardy. Il leur demanda ce qu’elle venait de faire, mais elles préférèrent garder cette mission pour elle. Il n’eut le droit qu’à un clin d’œil et les deux amies se quittèrent après ce cambriolage réussi.

Fière d’avoir pu aider une amie, Rune se rendit jusqu’à chez elle en sifflotant. Il faisait toujours aussi beau et chaud sur cette planète, avec ce petit vent qui s’amusait à titiller la chevelure de Rune.

Elle ouvrit sa porte d’entrée la porte et posa son sac dans l’entrée.

– Rody ! Je suis rentrée !

Mais personne ne répondit. Elle se rendit dans sa chambre, mais il n’y avait personne. Elle fronça les sourcils, se demandant où se trouvait son robot. Elle le chercha dans sa propre chambre, ainsi que dans la salle de bain, mais il n’était tout simplement pas là.

Elle s’apprêtait à l’appeler par téléphone, mais elle vit une feuille scotchée sur sa télé, en plein milieu de l’écran. Elle l’arracha et en prit connaissance.

Yo Rune !

Si tu veux revoir Rody, viens me rejoindre dans mon atelier…

Chloé

Rune soupira. Elle ne savait ce qu’elle avait en tête, mais cela n’augurait rien de bon. Pas le choix, Rune repartit vers le centre-ville pour retrouver Chloé. Elle traversa la place centrale bien plus calme qu’avant leur mission. Elle croisa quelques pirates qui la saluèrent avec entrain. Rune leur fit un bref sourire tout en marchant à la hâte.

Chloé travaillait dans un atelier sur une colline qui surplombait la ville. Rune traversa la jungle via un chemin de terre pour le rejoindre. Une grande cabane en bois où elle passait son temps à bricoler diverses machines. Tout le monde venait lui donner des appareils à réparer, tandis qu’elle s’occupait de ses drones préférés.

Rune ouvrit la grande double porte à la volée. Elle observa les alentours, à la recherche de la mécanicienne. Personne. Aucun bruit. Elle soupira, puis s’avança lentement. Elle ne savait pas ce que lui préparait son amie, mais cela ne lui disait rien vaille.

Quelques fenêtres laissaient les rayons de la naine jaune passé. Ils dévoilaient les étagères gorgées d’outils divers et variés, des tables chargées d’instruments en tout genre. Rune découvrit alors Rody assise sur un fauteuil métallique, vraisemblablement éteint. Chloé à ses côtés. Elle se posta devant elle et mit les mains sur les hanches, curieuse de découvrir ce qu’elle faisait subir à son robot.

– Je suis là, dit Rune en fronçant les sourcils. Bon, qu’est ce que tu lui as fait cette fois ?

Chloé eut un rictus. Elle appuya sur une télécommande et Rody se réveilla.

– Oh rien de bien grave, signala Chloé.

Les yeux de Rody s’illuminèrent.

– Bonjour, dame Rune. Que dit un oignon quand il se cogne ?

Rune hoqueta de surprise.

– Quoi ?

– Aie.

Rody se mit à rire tout seul.

– C’est quoi ce bordel ? demanda Rune à Chloé.

– Quel est le comble pour un marin ? demanda Rody. D’avoir le nez qui coule !

Il se tordit de rire à nouveau.

– Monsieur et madame time ont un fils, comment s’appelle-t-il ? Vincent ! Vingt centimes !

Rune se pinça le haut du nez et ferma les yeux.

– Bordel, Chloé, qu’est-ce que t’as foutu ?

Chloé ricana.

– C’est un bol et une tasse qui sont devant un évier : « Je n’ai pas envie de plonger, dit le bol, à chaque fois je bois la tasse. » « C’est vrai, répond la tasse, tu n’as jamais eu de bol ! ».

Rune sentit la colère lui monter au nez.

– C’est un programme de blague de merde, expliqua Chloé. Il va continuer comme ça pendant des heures.

Rune rouvrit les paupières et croisa les bras.

– Efface-moi ça ! imposa-t-elle.

– Non !

– Si !

– Non !

Rune soupira.

– Bon, qu’est-ce que tu veux ?

Un large sourire s’étira sur les lèvres de la jeune femme. Elle scruta Rune avec envie. Elle se cala dans sa chaise et croisa les jambes.

– Un rencard !

Rune écarquilla les yeux.

– T’es sérieuse ?

– Ouaip ! Dès qu’on aura passé un bon moment ensemble, j’efface tout.

– Va chier.

– Bon courage alors !

Rody se leva et pencha la tête sur le côté. Il s’avança de son pas boiteux jusqu’à faire face à Rune.

– Quel est le comble pour un Juge ? Manger des avocats !

Rune ne savait pas quoi faire. Elle ne pouvait pas laisser Rody dans cet état, elle ne le supporterait pas. Sa patience à bout de nerfs, elle n’avait pas le choix que d’accepter la proposition de Chloé. Elle secoua la tête et haussa les épaules.

– Ok, va pour un rencard… se résilia-t-elle en bougonnant.

Chloé tapa dans les mains. Contente d’avoir obtenu ce qu’elle voulait, elle se leva et sautilla sur place en sifflotant.

– Ce soir, 20h, au restaurant de la plage.

– D’accord…

– Je garde Rody, on ne sait jamais. Je n’ai pas envie que tu me poses un lapin.

Rune roula des yeux, puis quitta les lieux. Elle savait que Chloé était amoureuse d’elle, mais qu’elle irait jusque-là pour obtenir juste un rendez-vous. Comment allait-elle gérer cette soirée ? Après tout, Rune n’en avait jamais fait auparavant. Elle était quasiment sûre de la décevoir quoi qu’il arrive. Son manque de confiance allait énerver Chloé et la frustrer. Mais après tout, elles allaient manger ensemble et ensuite elle retrouverait Rody pour repartir en mission.

Elle essaya de se dire qu’elle allait juste dîner. Mais une question passa dans sa tête. Comment allait-elle s’habiller ? Comme d’habitude ? Le cœur battant, elle se demandait ce qu’elle pourrait porter pour ce soir. Elle n’avait aucune robe, ce n’était d’ailleurs pas son genre d’en porter.

Elle soupira. Elle trouverait bien une solution dans les boutiques de la ville…

Le soir venu, Rune s’approcha du restaurant une boule au ventre. Elle avait difficilement trouvé quelque chose à se mettre. Connaissant Chloé, elle aimait la voir le plus sexy possible, mais ce que lui avait proposé le vendeur ne lui plaisait pas. Jupe et Robe, elle ne se sentait pas à l’air de ce type de vêtement. Elle avait donc opté pour un pantalon noir et une chemise rouge, avec quelques boutons ouverts pour dévoiler sa poitrine.

Lorsqu’elle arriva dans l’établissement, un pirate en costume la salua, debout derrière son pupitre. Elle lui annonça sa réservation et il l’emmena à travers la salle de réception très chic.

Rune n’y avait jamais mis les pieds, pour cause, elle ne s’y sentait vraiment pas à l’aise. Tout le monde se trouvait sur son 31. Les femmes portaient souvent de belles robes, mais certaines gardaient une tenue semblable à la sienne, ce qui lui permit de se sentir un peu moins seule.

Elle arriva sur la terrasse, là où Chloé l’attendait déjà. Dans le coin, leur table donnait sur l’immense plage alors que la naine jaune se couchait à l’horizon. Un spectacle magnifique, alors que les serveurs préparaient les lumières pour la tombée de la nuit. Bougie sur les tables, guirlandes le long du bâtiment, cela promettait d’être magnifique.

Rune resta pantoise face à Chloé. Elle avait pris le soin d’enfiler une jupe courte plissée, avec un haut noir de jais qui laissait ses épaules à nues. Elle lui sourit en se levant, puis fit signe à Rune de s’assoir.

Sans comprendre pourquoi, Rune sentit une chaleur au plus profond de son être. Elle posa sa main tremblante sur le dossier de la chaise, puis elle s’assit à l’aide du serveur. Il leur souhaita bon appétit et se retira.

Rune resta devant son assiette sans rien dire, les yeux dans le vague. Elle ne savait pas comment s’y prendre. Chloé prit la carte en ricanant.

– Tu vas voir, ils ont plein de poisson à tomber ici.

– Mh…

Rune hocha la tête et fit de même. Le menu proposait toute une variété dont les accompagnements semblaient succulents. Malgré le temps qu’elle avait passé sur cette planète, elle ne connaissait aucun de ces plats. Devait-elle demander conseil à Chloé ?

– Un coup de main ? proposa-t-elle en remarquant l’air perplexe sur le visage de Rune.

Cette dernière soupira.

– Je veux bien. Je ne sais pas ce qui est de mieux.

Chloé lui montra un plat en photo.

– Prenons ça ensemble alors ! Il s’agit d’un dos de Kebero, un poisson absolument délicieux, mais qui se trouve au fin fond de l’océan. Ils font une sauce et des légumes tellement bons avec !

Rune referma la carte et la posa sur le côté.

– Je te suis.

Chloé ricana.

– Génial !

Un serveur vint prendre leur commande. Il leur demanda ce qu’elles voulaient boire. Rune prit un verre de rhum habituel, mais Chloé grogna.

– Il faut te faire plaisir ! Donnez-nous deux Tonikre !

– Je vous apporte tout ça, mesdames.

Rune arqua un sourcil.

– C’est quoi ?

Un demi-sourire se dessina sur le visage de Chloé.

– Un cocktail du tonnerre ! Fais-moi confiance.

– Je vais essayer.

Les deux jeunes femmes restèrent silencieuses. Rune soupira et posa le menton sur son poing, le regard perdu sur l’immensité de l’océan. Elle se demandait encore ce qu’elle faisait là, à part avoir accepté à contrecœur de venir ici. Chloé bougeait les jambes en chantonnant, fixant Rune de ses papilles azur.

Les vagues caressaient la plage de sable fin, tandis que la lune se reflétait dans la mer, inondant la planète de sa lueur blanche. Au loin, quelques pirates prenaient encore le temps de se baigner dans cette eau à la température toujours parfaite. Même si un vent frais soufflait, il était toujours possible d’en profiter.

– Tu vas rester silencieuse tout le repas ? se plaignit Chloé.

Rune revint à la réalité. Elle l’observa un instant, cherchant la meilleure réponse possible pour ne pas la blesser. Au final, elle n’avait aucune envie d’être ici en ce moment. Mais elle ne pouvait pas lui dire de cette façon.

– Non, non…

Chloé roula des yeux. Elle essaya d’engager plusieurs fois la conversation en parlant de tout et de rien, mais Rune restait renfermée. Elle ne se sentait pas à l’aise. C’était la première fois qu’elle se retrouvait à un rendez-vous. Elle répondit aux questions que Chloé lui posait de façon simple et rapide.

Petit à petit, le repas avançait. Rune se régalait. Effectivement, ce restaurant servait des mets raffinés et extrêmement délicieux. Pas étonnant que tout le monde aimait venir ici, habillé sur son 31, pour déguster des plats exquis face à la mer.

Rune dégustait son dessert, quand Chloé lui demanda :

– Alors, t’a quelqu’un en vue dans ta vie, ou j’ai mes chances ?

Rune sursauta et ravala la salive. Elle ouvrit la bouche pour répondre, mais rien ne vint. Elle secoua négativement la tête sans rien dire.

– Non, quoi ? demanda Chloé un peu plus abrupte.

– Les deux. Je n’ai personne et je préfère rester seule.

Chloé soupira. Elle lui fit les yeux doux.

– Tu vas bien me laisser une chance ?

– Non.

La réponse sèche de Rune lui fit perdre patience. Chloé se leva après avoir repoussé son assiette.

– Bon, désolé de t’avoir fait chier avec mon dîner !

Sous les yeux éberlués de Rune, Chloé traversa le restaurant à grandes enjambées. Rune reste bouche bée. Elle soupira, sachant qu’elle n’aurait pas dû être aussi brutale avec elle. Après tout, Chloé l’aimait réellement. Ornella lui avait bien dit de ne pas jouer avec ses sentiments.

Elle secoua la tête, passa la main dans ses cheveux, puis courut la rejoindre. Elle ne devait pas refaire la même erreur. Elle ne pourrait pas se le pardonner si leur relation se compliquait à cause d’elle. Même si elles n’étaient déjà pas simples…

Une fois à l’extérieur, Rune se précipita vers et lui agrippa le bras. Pour la première fois, Chloé la repoussa et lui lança un regard sombre. Rune en frémit. Un frisson lui parcourut l’échine. Jamais elle n’avait vu Chloé aussi en colère.

Rune fit signe des mains qu’elle désirait apaiser les tensions.

– Écoute, je suis désolée… J’ai mal réagi.

Chloé croisa les bras.

– Tu ne veux pas qu’on aille marcher un peu ? proposa Rune.

Chloé pesa le pour et le contre. Elle fixa intensément Rune, puis décida d’accepter d’un hochement de tête. Elles longèrent la plage, alors que les vagues tentaient de dévaler sur leur pied.

– Je sais ce que tu ressens, Chloé, mais comprends moi. Je n’ai jamais été le genre de fille à s’attacher à quelqu’un.

Chloé écarquilla les yeux.

– Tu n’as jamais été amoureuse ?

– Euh… Non.

Rune se sentait mal à l’aise de dévoiler ses sentiments. Elle avait l’impression de se mettre à nue devant quelqu’un. Ce sentiment inconfortable la poussait à se taire, à garder le silence comme elle le faisait si bien. Mais Chloé ne méritait pas ça, elle lui devait la vérité.

– Oh ! Juste du sexe alors ?

Rune soupira.

– C’est un peu ça, oui… Et euh… Jamais avec une fille, marmonna-t-elle.

Chloé ricana.

– Enfin, la ténébreuse Rune en dit un peu plus sur elle. J’ai quand même eu beaucoup de mal à te faire parler de toi !

– Ah ah ah… railla Rune. Donc désolé pour mes façons brusques.

– Ne t’en fais pas, je comprends très bien. Mais tu devrais te détendre un peu et te laisser aller. Je ne te demande pas de tomber amoureuse de moi, mais si tu étais moins sur la défensive, on pourrait prendre un peu plus de bon temps.

Rune réfléchit quelques instants. Jusqu’à maintenant, elle ne permettait à personne de s’introduire dans sa vie, même pour un simple ami. Peut-être était-il temps de changer ? Après tout, l’équipe de Bardy s’était mise en danger pour la sauver contre son ancien ennemi.

– Je vais faire un effort, décida Rune.

Chloé, ravie d’entendre ça, lui fit un large sourire. Elles continuèrent de marcher l’une à côté de l’autre, discutant de leur vie respective. Pour la première fois, Rune fit un effort pour se confier à Chloé, même si cela la gênait au plus haut point. Mais après une bonne heure, elle se sentit bien à ses côtés. Cela lui faisait du bien de parler de sa famille et de sa vie lorsqu’elle se trouvait sur Terre.

Après cette soirée magique, Rune retourna chez elle pour aller se coucher. Une fois dans son lit, elle repensa encore et encore à cette marche sur la plage. Elle soupira, ferma les yeux, puis se laissa emporté par le sommeil.


Texte publié par Seiki, 12 septembre 2021 à 18h21
© tous droits réservés.
«
»
Tome 1, Chapitre 7 Tome 1, Chapitre 7
LeConteur.fr Qui sommes-nous ? Nous contacter Statistiques
Découvrir
Romans & nouvelles
Fanfictions & oneshot
Poèmes
Foire aux questions
Présentation & Mentions légales
Conditions Générales d'Utilisation
Partenaires
Nous contacter
Espace professionnels
Un bug à signaler ?
1832 histoires publiées
836 membres inscrits
Notre membre le plus récent est BELLA. B
LeConteur.fr 2013-2021 © Tous droits réservés