Pourquoi vous inscrire ?
Rune 2 - À la recherche des croquettes légendaires
icone Fiche icone Fils de discussion icone Lecture icone 0 commentaire 0
«
»
Tome 1, Chapitre 3 Tome 1, Chapitre 3

Rune déposa lentement la bière et son parapluie dans le sas, puis empoigna son arme. Elle alluma la petite torche à son extrémité et s’aventura dans le vaisseau. L’obscurité oppressante y régnait. Elle n’entendait rien ni personne. D’habitude plein de vie, elle avait l’impression de se retrouver dans une carcasse fantôme.

Elle ouvrit la porte du cockpit. Personne. Les écrans allumés brillaient dans les ténèbres. Elle tapota sur l’une des consoles pour afficher les caméras de sécurité. Toutes déconnectées. Qui avait bien pu envahir leur vaisseau ? Le cœur battant, elle se demanda si ses amis allaient bien. Au détour d’un couloir, elle entendit un coup contre le mur. Un bruit étouffé qui venait de la salle de briefing.

Elle se colla contre le mur et s’en approcha. Elle passa la main devant le capteur de déverrouillage. Elle passa un œil, mais ne vit rien. Elle prit une grande bouffée d’air, puis elle fit volt face et pénétra dans la pièce. Au même moment, les néons s’allumèrent et inondèrent toute la salle d’une vive lumière blanche.

Elle se retrouva face à toute son équipe, avec une immense banderole « Joyeux anniversaire » accrochée sur toute la longueur. Éberluée, Rune resta bouche bée devant la bande hurlait « bon anniversaire » tous en cœur.

Une chaise vide trônait autour d’eux, avec un gâteau posé sur la table. Un grand « 26 » était fait de chocolat. À première vue, il s’agissait d’un gâteau à la fraise avec un joli nappage et des fruits frais.

– Vous êtes sérieux ? demanda Rune en rangeant son arme.

– Évidemment ! s’écria Chloé. Viens t’assoir ! C’est ta fête aujourd’hui !

Avant qu’elle n’ait pu dire quoi que ce soit, Chloé la tira par le bras jusqu’à la chaise. Rune, dont le visage devenait de plus en plus rouge de honte, s’installa devant la pâtisserie. Bardy alluma les 26 bougies puis ils chantèrent tous ensemble la traditionnelle chanson d’anniversaire.

Rody les accompagnait avec sa guitare électrique. Remuant la tête de tous les côtés, il chantait avec sa voix métallique. Un léger sourire illumina le visage de Rune, elle qui ne s’attendait pas à recevoir une telle surprise. Elle passa la main dans ses cheveux, gênée, alors que Yuki prenait des photos.

Combien d’années avait-elle passées sans fêter le moindre anniversaire ? Cela remontait à sa vie sur Terre, avec sa mère, lorsqu’elle vivait dans un taudis. Malgré tout, sa famille réussissait à faire sourire leurs enfants grâce à ça.

À la fin du chant, Rune prit une grande inspiration, puis souffla un grand coup. Toutes les flammes s’éteignirent et elle reçut un tonnerre d’applaudissements.

– Merci, merci, soupira-t-elle. Bon, on part d’ici ?

– Attends ! gronda Yuki. Ouvre tes cadeaux !

– Quoi ? s’offusqua Rune.

Elle n’eut pas le temps de les empêcher de les mettre sur la table. Elle se retrouva avec cinq paquets sur la table. Elle sentit une larme montée, mais se retint de pleurer. Au fond d’elle, cela lui faisait tellement plaisir de recevoir autant d’amour.

– Tiens, commence par le mien, s’imposa Bardy.

Elle hocha la tête. Elle n’osa rien dire et se contenta d’ouvrir son paquet. Elle faisait face à une magnifique veste en cuir, brodée d'éclairs améthyste.

– Elle est trop belle ! s’exclama Rune.

– Tu vas pouvoir l’enfiler en faisant de la moto, lui dit Bardy en croisant les bras.

– Carrément ! Merci… C’est vraiment trop gentil.

– Continue, ce n’est pas fini.

Rune posa la veste et en ouvrit un autre.

« La cuisine pour les GROS NULS »

Voilà un livre qui pourrait lui servir. Elle jeta un œil à Yuki, hilare.

– Désolée, je voulais que tu manges autre chose que des plats préparés.

Rune haussa les épaules.

– Pourquoi pas ? Mais j’aime pas faire la cuisine… Je me forcerai quand même pour te faire plaisir !

Yuki l’applaudit.

– Bravo ! Je t’aiderai. Je veux absolument voir ça.

Ensuite, elle reçut une magnifique épée forgée par le maître de Zaz. Elle brillait d’une belle lueur rouge, avec une garde en forme de griffes.

– Elle est magnifique…

– Je t’apprendrai à la manier, lui dit l’escrimeur avec un clin d’œil.

– Ça marche !

Le prochain la laissa pantoise. Les joues rouges de honte, elle découvrit un ensemble de dessous aguicheurs noirs. Elle savait que cela venait de Chloé.

– Tu le mettras pour l’amour de ta vie ! Ou pour moi !

– Je… Je verrai… dit-elle en le rangeant sur le côté.

Chloé n’avait pas l’air vexée. Elle s’amusait de la situation. Le dernier cadeau était une photo de Rody et de Rune. Il l’avait prise après une mission où il lui avait sauvé la vie. Elle ne s’attendait pas à ce qu’un simple cliché lui fasse autant plaisir. Elle garderait précieusement ce cadre.

Elle e leva et remercia tout le monde d’une accolade. Elle emporta le tout et s’enferma quelques minutes dans sa chambre, le temps de verser quelques larmes assises sur son lit. Jamais elle ne pensait revivre une telle joie depuis des années. Même le cadeau de Chloé lui faisait plaisir !

Elle ferait tout pour ne jamais perdre ce qu’elle avait acquis. Une maison avec une grande famille. Rody passa la voir, inquiet de ne pas la voir revenir pour manger le gâteau. Il s’installa près d’elle.

– Que vous arrive-t-il, dame Rune ? Quelque chose ne va pas.

Elle essuya les larmes qui perlaient le long de ses joues.

– Tout va bien, ne t’en fais pas. Je ne m’y attendais pas, c’est tout.

Elle fixa le robot d’un regard doux.

– C’est toi qui leur as donné la date ?

– Oui. Je me suis dit que vous le méritiez.

Rune ne savait même pas quoi répondre. Jamais Rody n’avait été aussi attentionné avec elle. Elle hocha la tête plusieurs, puis désigna la photo d’un geste de la main.

– Merci pour la photo.

– Je l’ai gardé depuis toutes ces années à vos côtés, dame Rune.

– Rune. Je t’ai déjà dit que ça suffisait largement.

– Je vais essayer d’y penser, Rune. Vous venez manger avec nous ?

– S’il le faut !

Rune se leva avec Rody, puis ils retrouvèrent le reste de l’équipage dans la salle de briefing pour manger tous ensemble. Ils décollèrent de cette planète pluvieuse pour continuer la fête dans l’espace. Ils eurent le droit à de la musique et quelques danses bien rythmées !


Texte publié par Seiki, 7 juillet 2021 à 17h43
© tous droits réservés.
«
»
Tome 1, Chapitre 3 Tome 1, Chapitre 3
LeConteur.fr Qui sommes-nous ? Nous contacter Statistiques
Découvrir
Romans & nouvelles
Fanfictions & oneshot
Poèmes
Foire aux questions
Présentation & Mentions légales
Conditions Générales d'Utilisation
Partenaires
Nous contacter
Espace professionnels
Un bug à signaler ?
1832 histoires publiées
836 membres inscrits
Notre membre le plus récent est BELLA. B
LeConteur.fr 2013-2021 © Tous droits réservés