Pourquoi vous inscrire ?
Rune - Opération cookies infernaux !
icone Fiche icone Fils de discussion icone Lecture icone 0 commentaire 0
«
»
Tome 1, Chapitre 16 Tome 1, Chapitre 16

Rune passa la première porte sécurisée sans aucun problème. Elle remonta le couloir jusqu’à la première salle de sécurité. Quelques agents encore présents la hélèrent, ne comprenant pas ce qu’une invitée faisait là. Rune ne leur laissa pas le temps d’agir, elle attrapa la tête du premier pour l’assommer contre une table, tandis que l’autre se prit son genou dans les bourses, de quoi le laisser à terre quelque temps.

La voleuse en profita pour retirer ce vêtement ridicule. Elle se sentait bien mieux avec les siens ! Elle continua son chemin, jusqu’à croiser celui de Kalveo. Il sortait du hangar à livraison, un chariot à bout de bras.

– Je suis prêt, annonça-t-il de sa voix rauque.

Rune opina du chef et se dirigea vers le couloir de la mort. Celui où des tourelles attendaient le premier intrus pour en faire une passoire. Elle se mit en position, prête à courir s’il le fallait.

– T’en ai où Chloé ? demanda la jeune femme.

– Je galère un peu ! La sécurité n’est pas si simple à pirater ! Kalveo, je croyais que votre virus devait faire le boulot ! s’énerva-t-elle.

– Il a été conçu pour ça, oui.

– Bah c’est de la merde !

Rune eut un rictus. Même si Chloé restait collante avec elle, elle devait reconnaître qu’elle l’appréciait. Toujours passionnée dans ce qu’elle faisait, Chloé parlait toujours franchement, même si cela pouvait blesser les personnes autour d’elle. Une qualité qui pouvait être aussi un défaut.

Le plan fonctionnait bien jusque-là, ce qui rassurait Rune dans son entreprise de les rejoindre. Encore ce matin, elle doutait d’avoir fait le bon choix, qu’elle serait un poids pour les autres où que ceux-ci la gênent, mais finalement, leurs actions étaient si coordonnées qu’elle se sentit à l’aise. Mais serait-ce la même chose si les évènements dégénéraient ? Une question qui flottait dans son esprit préoccupé.

– Concentre-toi ! gronda Kalveo.

Rune revint à la réalité et le toisa de ses prunelles saphir.

– Va chier. C’est à cause de toi si on est bloqué devant cette porte.

Il grogna avant de s’en prendre à Chloé.

– Tu vas te magner, ouais ?

– Hé, monsieur bras d’acier, si tu savais pirater mieux que personne, t’avait qu’à mettre ton postérieur sur mon fauteuil. Et si t’as un problème, dis-toi que je t’emmerde.

Rune se retint de rire, ce qui ne fut pas le cas de Bardy et le reste de son équipe. Kalveo maugréa des paroles inaudibles avant que Chloé ne leur donne le feu vert. Lorsqu’ils entrèrent, les tourelles fixées au sol et au plafond se tournèrent vers eux et armèrent leur canon.

Rune sentit son sang se glacer et son cœur s’arrêter. Elle retint sa respiration, consciente qu’elle risquait de mourir.

– Chloé ! cria-t-elle.

– Quoi ?

– Les tourelles nous visent ! s’époumona Rune.

– Ah, mais c’est normal. Elle fixe quiconque entre, mais t’inquiète. Vous êtes des amis pour elles.

Rune reprit sa respiration, nauséeuse. Elle n’avait jamais eu aussi peur de sa vie. Kalveo secoua la tête de dépit, puis ils continuèrent jusqu’au coffre. Cette fois, pas besoin d’attendre que Chloé le pirate, elle l’avait déjà fait. Toutes les sécurités sautèrent les unes après les autres, déclenchant une alarme bruyante dans le bâtiment.

Une fois ouvert, Kalveo et Rune se ruèrent à l’intérieur, découvrant les boites de biscuits inondant les étagères. Un beau packaging jaune rutilant, un homme tout sourire avec un pouce levé sur le paquet de cookies, il y en avait des cargaisons entières. Kalveo se jetait déjà dessus pour les mettre sur le chariot, tandis que Rune se demandait encore à quoi cela pouvait servir.

– Tu fous quoi ? s’énerva Kalveo. Magne-toi !

Rune acquiesça et l’imita dans sa démarche. Elle n’en revenait pas qu’elle était en train de voler de délicieux biscuits aux pépites de chocolats, même si ceux-ci pouvaient inhiber la violence résidant en chaque être humain.

Alors que le cambriolage se terminait sur un succès, Rune et Kalveo retournèrent jusqu’à son fourgon pour mettre les gâteaux à l’intérieur. La jeune femme posa les doigts sur son communicateur pour prévenir le reste de son équipe :

– On a t…

Pas le temps de finir, Kalveo la frappa d’un coup de poing qui l’assomma sur le coup…


Texte publié par Seiki, 7 mai 2021 à 10h10
© tous droits réservés.
«
»
Tome 1, Chapitre 16 Tome 1, Chapitre 16
LeConteur.fr Qui sommes-nous ? Nous contacter Statistiques
Découvrir
Romans & nouvelles
Fanfictions & oneshot
Poèmes
Foire aux questions
Présentation & Mentions légales
Conditions Générales d'Utilisation
Partenaires
Nous contacter
Espace professionnels
Un bug à signaler ?
1833 histoires publiées
837 membres inscrits
Notre membre le plus récent est panda54170
LeConteur.fr 2013-2021 © Tous droits réservés