Pourquoi vous inscrire ?
«
»
Tome 4, Prologue Tome 4, Prologue

Trois personnes occupaient la pièce lorsque l’homme entra.

Une femme à la chevelure blonde et au teint pâle, était allongée sur un lit au centre de la pièce. Un emplacement emblématique, puisqu’elle constituait l’essentiel de l’existence de l’homme.

Sa vie avant sa rencontre ne lui laissait qu’un souvenir bien fade. Des études, des expériences, du travail, et rien d’autre.

L’occupant à gauche du lit affichait des traits tirés. Visiblement la nuit avait été longue. Sa mallette de médecin sur la table de chevet était fermée. Sa tâche était donc finie.

Il adressa à l’homme juste un regard triste. Entre hommes de sciences ils se comprenaient sans user de mots.

L’occupant de droite portait encore son outil de travail dans la main : une bible. De lui aussi émanait de la fatigue. Toutefois de l’énergie subsistait encore en sa personne. Apparemment il avait encore à faire.

Il s’approcha de l’homme, qui persistait à l’ignorer. Il était tout de même un représentant de Dieu sur terre !

Le pasteur s’abaissa donc à rappeler sa présence en posant sa main sur son épaule. Enfin l’homme posa les yeux sur lui. Le moment était venu de réciter son texte.

« Si son enveloppe charnelle s’est éteinte, son âme elle perdurera pour l’éternité. »

Suite ces mots l’homme reporta son attention sur la défunte, puis se décida enfin à parler mais sans s’adresser à quelqu’un en particulier.

« L’âme n’est qu’une invention mystique. Seule la chaire est réelle. »

« Vous ne croyez donc en rien ! » S’offusqua le prêtre.

Enfin l’homme daigna le regarder en lui répondant.

« Je crois en la science. Elle apporte de vraies solutions, pas des illusions. »

Au cours de sa carrière le docteur avait déjà vu des gens mal réagir aux décès de leurs proches. Craignant que la situation ne dégénère il intervint.

« Je suis désolé. Elle n’a pas souffert. »

L’homme ne prêta aucune attention à ces platitudes. Il se répétait intérieurement l’une de ses propres paroles.

« Elle apporte de vraies solutions. »

**************************

Bruce s’était déjà sentit dans un tel état qu’une seule fois auparavant. Il se trouvait dans ce chemin totalement désert avec ses parents fraichement assassinés à ses cotés.

A présent il était aussi seul dans cette grande forêt montagneuse et inhabitée du nord. A la différence qu’il n’y aurait pas Alfred, ni qui que soit d’autres à venir à sa rescousse.

De plus des dommages physiques étaient à déplorer. Il venait de subir entre autre un étranglement.

Et surtout était-il encore un Wayne ? Il portait son costume de Batman au grand jour, et venait de négliger toutes ses obligations familiales, que se soit le secret de son père ou la gestion de la mine.

A vrai dire entre l’enfant d’hier et l’adulte d’aujourd’hui il ne subsistait qu’un seul véritable point commun. Ils regrettaient tous deux d’avoir survécu à leur épreuve.

« Pourquoi ai-je fait tout çà ? » Se demanda Bruce les yeux fixés sur le sol tout en sachant qu’aucune réponse ne lui parviendrait.


Texte publié par Jules Famas, 3 juin 2021 à 16h50
© tous droits réservés.
«
»
Tome 4, Prologue Tome 4, Prologue
LeConteur.fr Qui sommes-nous ? Nous contacter Statistiques
Découvrir
Romans & nouvelles
Fanfictions & oneshot
Poèmes
Foire aux questions
Présentation & Mentions légales
Conditions Générales d'Utilisation
Partenaires
Nous contacter
Espace professionnels
Un bug à signaler ?
2089 histoires publiées
924 membres inscrits
Notre membre le plus récent est Oria S. Desreaux
LeConteur.fr 2013-2022 © Tous droits réservés