Pourquoi vous inscrire ?
icone Fiche Roman
icone 12 ans et +
icone Science-fiction/Mystère
icone 51 156 mots | ~3 heures
icone Lundi 10 mai 2021
icone Liste de lecture
Envie de suivre la publication de cette histoire ? Inscrivez-vous pour l'ajouter à votre liste de lecture !
icone Étiquettes
Droits de l'image
AuroraLion (DeviantART)
auroralion.deviantart.com/
Si vous êtes l'ayant-droit de l'image utilisée ci-dessus et que vous souhaitez la retirer de la banque d'image LeConteur.fr, contactez-nous.
icone Commentaires
Aislune S.
3 mai 2021 à 19h41
Mouais, on repassera pour la "bonne nouvelle"... Je me doutais bien que ça se finirait en divorce...
J'ai bien aimé ce chapitre dans sa globalité, le retournement de situation, etc. Seul une chose me chiffonne : la réaction de Keitaro face à l'hypnose de Catalina. Il se réjouit que ça donne des résultats, tout ça, mais il en oublie que bon, sa précédente incarnation, Marisol, s'est suicidée àà cause du cyber-harcèlement qu'elle a subi... Après, c'est sans doute subjectif, mais ça m'a un peu gênée x).

________________________________

Depuis son lit, ce samedi matin, il décida de tenter à nouveau : « de nouveau », non ? En fait, il y a une petite différence de sens entre « à nouveau » et « de nouveau ». https://www.academie-francaise.fr/de-nouveau-pour-nouveau
« Décidé à partir à sa rencontre, Keitaro enfila une veste, recoiffa d'une main ses cheveux coupés en brosse, attrapa sa mallette, ses oreillettes, et sortit. Il parvint à intercepter la jeune femme dans le hall de réception. Comment avait-elle pu entrer sans sonner à l'interphone ?

« Hello ? »
— Keitaro ? Que faites-vous ici ? Vous m'avez fait peur...
— J'habite ici.
— Vraiment ? Ah mais attendez… Denzel m'avait prévenu qu'un autre employé logeait tout près. Étonnant qu’on ne se soit jamais croisés !
— En effet.
— D'ailleurs, vous tombez bien, j'avais justement quelque chose à vous dire. » » : là, il manque un petit passage pour exprimer le soulagement de Keitaro qu’elle ne soit pas venue pour le voir à la base.

« L'intérieur du Coco Loco, avec ses mille couleurs et son bazar accroché sur les murs lui rappelait l'izakaya où il traînait souvent le soir, à Tokyo » : virgule après « murs ».

« Une personne étonnante, d’ailleurs. Les deux boucles noires qu'elle portait au-dessus et en-dessous des lèvres, ainsi que le petit anneau qui ornait son nez attirèrent son attention. » : alors c’est marrant, j’ai bossé sur la question du « ainsi que » hier soir XD : soit tu mets une virgule après nez, soit tu retires celle avant « lèvres ». Il y a une légère différence de sens : sans les virgules, « ainsi que » fonctionne comme un « et » renforcé ; avec les virgules, il est assimilé à des parenthèses ^^. https://www.btb.termiumplus.gc.ca/tpv2guides/guides/clefsfp/index-fra.html?lang=fra&lettr=indx_catlog_a&page=9CJMwhlZzgnY.html
(Bon pour « attirèrent », du coup y a pas à changer l’accord, puisque le 1er sujet, les deux boucles noires, est lui-même déjà au pluriel.)

« Euphorie qu'il avait partagé avec son équipe » : partagée
Natsu
4 mai 2021 à 01h10
Coucou Aislune ^^ Merci pour ton passage !

Oui, un beta-lecteur privé m'a fait la même remarque pour Keitaro et Catalina et vous avez tout à fait raison. En fait, je n'y ai pas du tout réfléchi.
Je rectifierai ça à ma prochaine réécriture

Pour le soulagement de Keitaro, après sa conversation avec Angélica dans le hall : très bonne remarque, en effet. Je rajouterai ça.

Et pour toutes tes remarques de forme => Merci beaucooooup Je n'ai pas encore regardé les ressources, mais je sens que tu vas m'apprendre plusieurs choses. =D
Vous ne pouvez participer à ce fil de discussion réservé pour le lecteur et l'auteur.
LeConteur.fr Qui sommes-nous ? Nous contacter Statistiques
Découvrir
Romans & nouvelles
Fanfictions & oneshot
Poèmes
Foire aux questions
Présentation & Mentions légales
Conditions Générales d'Utilisation
Partenaires
Nous contacter
Espace professionnels
Un bug à signaler ?
1714 histoires publiées
779 membres inscrits
Notre membre le plus récent est Dulsinia
LeConteur.fr 2013-2021 © Tous droits réservés