Pourquoi vous inscrire ?
icone Fiche Roman
icone 16 ans et +
icone Réaliste/Fantastique
icone 34 410 mots | ~2 heures
icone Vendredi 16 avril 2021
icone Liste de lecture
Envie de suivre la publication de cette histoire ? Inscrivez-vous pour l'ajouter à votre liste de lecture !
icone Étiquettes
Droits de l'image
Jonás López Moreno (ArtStation)
www.artstation.com/jonaslopezmoreno
Si vous êtes l'ayant-droit de l'image utilisée ci-dessus et que vous souhaitez la retirer de la banque d'image LeConteur.fr, contactez-nous.
icone Commentaires
Yukino Yuri
7 avril 2021 à 21h53
iconeOUI LE RETOUR DE L'EGLISE!

Hello!
Ah que de mystères dans ce chapitre! D'où viennent les notes de musique? Qui est là?

Déjà, j'ai été ravie de retrouver le loup et le chaperon, qui semble avoir traversé de bien tristes épisodes. Tu décris l'église avec une poésie nostalgique qui m'a touchée, happée... Le détail de la fresque usée par le temps était d'autant plus triste qu'il m'a renvoyé à des églises abandonnées que j'ai visité jadis et qui présentaient des détails semblables... Et comme l'on se sent seul dans cet édifice privé de vie! Un point pour le vocabulaire très spécifique, parce que je sais que tu as fait des recherches dessus!
Le loup, symbole de danger dans nos vieux contes, devient ici une figure à deux pôles: il est très protecteur avec cette inconnue, tout en semblant la désirer en tant que prédateur. Ce loup m'intrigue, et je lui réinvente une histoire d'homme devenu loup.

Petite coquille: "le moindre (son) qui eut pu le trahir."
" les trouées numineuses" : j'ai un doute, vu que "numineux" existe...Mais n'est-ce pas "lumineuse"?
Diogene
9 avril 2021 à 13h32
Coucou,

Et le mystère n'en finira pas de s'épaissir. Tu sais bien que je ne lâche pas mes clés aussi facilement, d'autant plus qu'il y a beaucoup de choses qui vont se passer dans ce vaisseau de pierre, ou de prière.
De tristes épisodes, tu ne saurais mieux dire en parlant d'eux.
Oh, cela me fait plaisir, car c'est exactement ce que je ressentais en me plongeant dans ces descriptions, alors même que je n'ai jamais prié et n'ai jamais été baptisé. Mais, même le plsu fervent des athées peut ressentir les anciennes présences; je parlerai des églises romanes et gothiques, pas celles construites plus tard. C'est étrange, mais je ne ressents pas du tout la même chose dans une église du XIXème.
Et c'est là que je me dis que tu as piraté OVH ou mon cerveau, parce que ton intuition est la bonne.

Merci pour la coquille, j'ai corrigé.
Yukino Yuri
9 avril 2021 à 13h44
Je me doute bien que ça va aller de mystères en mystères, c'est la nature même de tes écrits! Et je me doute qu'il va se passer bien des choses dans ce sanctuaire...
Pas besoin d'être d'une confession particulière pour ressentir des choses, pour peu que l'on soit un peu sensible à l'art et à l'atmosphère. Et je te rejoins: j'ai aussi beaucoup de mal à ressentir la spiritualité du lieu quand l'église est très moderne, alors que les vieilles églises (un peu isolées) font appel à bien des sentiments.

Ahaaaa! Je le sentais, je le sentais!
Diogene
9 avril 2021 à 18h27
Des choses oui, peut-être pas celle que tu imagines. Mais comme tu as deviné juste pour le loup, sait-on jamais.
Quand je rentre dans un église morderne (je ne parles pas des églises contemporaines), il y a une atmosphère très particulière, comme si les pierres avaient conservé la mémoire de leurs bâtisseurs; c'est très troublant.
Vous ne pouvez participer à ce fil de discussion réservé pour le lecteur et l'auteur.
LeConteur.fr Qui sommes-nous ? Nous contacter Statistiques
Découvrir
Romans & nouvelles
Fanfictions & oneshot
Poèmes
Foire aux questions
Présentation & Mentions légales
Conditions Générales d'Utilisation
Partenaires
Nous contacter
Espace professionnels
Un bug à signaler ?
1688 histoires publiées
762 membres inscrits
Notre membre le plus récent est Lolie
LeConteur.fr 2013-2021 © Tous droits réservés