Pourquoi vous inscrire ?
Aurors : La Disparition de l'escouade Chimère
icone Fiche icone Fils de discussion icone Lecture icone 2 commentaires 2
«
»
Tome 1, Chapitre 1 « Chapitre I : Heathrow » Tome 1, Chapitre 1

Chapitre 1 : Heathrow

La valise était presque bouclée, elle agita sa baguette et le reste des vêtements bondit dans le bagage. Suite à la réunion d’urgence, ils avaient été dépêchés au pied levé, pas le temps de se reposer, ni de faire des emplettes. Drew se trouvait dans le même hôtel que Jack, un collègue venant directement du Macusa.

Pour synthétiser, le ministère de la magie avait sollicité divers profils parmi les agents de la section magicommando des Aurors du monde entier. Deux américains du Macusa, un spécialiste en technologies magiques, Jack, ainsi qu’un historien de la magie, Rick. Deux anglais, Drew elle-même, experte en langues étrangères et dialectes anciens et son collègue Grant qui fait office de chef du détachement. Et enfin une française, Simone, alchimiste de renom. Cette toute nouvelle escouade avait été nommée l'escouade "Hippogriffe".

Jamais Drew n’avait fait partie d’un groupe aussi éclectique, et pour cause. Lors de la réunion, le groupe apprit que la fameuse escouade Chimère, l’un des meilleur détachement d’Aurors au monde, avait subitement disparu. Ils étaient en pleine opération lorsque leurs Larvitaux on signalé une zone de danger pour finalement cesser d’émettre tout signal. Ils blêmirent tous lorsque ce point avait été évoqué car un Larvital qui n’émet plus est un Larvital qui à été extrait du corps de son hôte, ce qui n’était évidement pas bon signe. La mission qui leur avait été confiée n’était pas une mission de routine et n’allait pas être de tout repos.

Elle fit l'inventaire de ses bagages et descendit dans le hall pour attendre Jack qui la rejoignit quelques instants après. Ils se serrèrent cordialement la main. Son collègue américain était grand, pas aussi grand qu’un demi-nain tout de même mais assez grand pour toucher le plafond en levant simplement le bras. Sa tête, coiffée d’une épaisse chevelure châtain clair, n’évitait les chambranles de porte que de quelques centimètres.

Ils sortirent de l’hôtel et Drew héla un taxi :

-« Je me demande pourquoi ils ne veulent pas que nous utilisions… » elle jeta un oeil au chauffeur avant de s’installer sur la banquette arrière « Un moyen plus simple pour nous déplacer. »

-« C’est plutôt logique, nous allons entrer dans une zone très contrôlée » commença t-il en frottant ses lunettes de vue avec le bas de son t-shirt.

-« Heathrow je vous prie ! » demanda Drew avant de fermer la fenêtre de séparation.

-« Même l’artisanat moldu est rigoureusement surveillé dans cette zone, alors tu dois bien te douter que tout usage de la magie l’est encore plus ! » lui confia t’il à mi-voix.

-« Et qu’en est-il de ça ? » demanda t-elle en tapotant l’intérieur de son avant-bras d’où luisait une faible lumière bleue.

-« Les larvitaux sont détectables uniquement chez nous, par la technologie qui les a créés et ils nous servent à tracer chaque agent peu importe où ils se trouvent. »

-« Tu penses que c’est pour ça que ceux de l’escouade Chimère ont potentiellement été... « extraits » ? »

-« Il y a des chances, oui » déplora t-il.

-« C’est affreux ! »

-« Les personnes qui ont privé les membres de l’escouade de leurs Larvitaux sont plus que déterminés à brouiller les pistes, un Larvital c’est facile à implanter, mais si tu n’as pas les bon outils pour l'extraire, ça peut vite devenir une vraie boucherie. » Drew le regardait d’un air qui voulait dire : Je t’en supplie changeons de sujet, et Jack ne se fit pas prier :

-« Euh... Au fait » commença t-il maladroitement « Ma mère est anglaise elle aussi, elle à fait ses études à Poudlard... »

Le trajet ne prit que quelques minutes, l’aéroport ne se trouvait pas très loin. Ce dernier était immense, ce n’était qu’une imposante verrière. Drew pénétrait pour la première fois dans un aéroport, elle avait plutôt l’habitude des balais et des Sombrals. Elle avait plutôt tendance à éviter les avions, là, elle allait en approcher de très près. Fascinée de les voir décoller, elle se demandait sincèrement comment ses appareils faits de plusieurs tonnes d’acier, parvenaient à quitter terre sans que la moindre magie ne soit mise à contribution. En dehors de cela, Heathrow était bondé de moldus, l’escouade devait sûrement être le seul groupe de sorciers de tout l’aéroport.

Ils avaient rendez-vous au Café Léon, Simone qui les avait reconnu de loin, vint à leur rencontre en les saluant avec un charmant accent français. Rick était également sur place, attablé en train de siroter son expresso. Ils n’attendaient plus que Grant qui ne tarda pas à faire son apparition.

Les cernes qui se dessinaient sous ses yeux témoignaient de la dure nuit qu’il avait passée, en grande partie au ministère, peaufinant les derniers détails de l’opération. Il avait tenté de se détendre mais sans réel succès, c’était la première fois qu’il allait se retrouver à la tête d’un détachement et qu’il devait se préoccuper du facteur « humain ». Il prit place à leur table et fit signe au serveur pour lui demander un café :

-« Il nous reste quelques minutes avant le départ, j’aimerais qu’on puisse échanger un peu avant d’embarquer… » il s’interrompit pour remercier le serveur qui lui apportait son café « Je ne veux pas vous mettre la pression, mais je suis obligé d’être honnête avec vous, cette mission ne va pas être une partie de plaisir. Il va falloir mettre à profit le meilleur de chacun de vous, c’est pour ça que je vous demande à tous de faire preuve d’une rigueur à toute épreuve. Sachez également que j’exige de vous un maximum de solidarité, notre plus grand ennemi dans cette mission sera l’adversité. Nous sommes tous différents, mais nous nous devons de mettre ses différences de côté pour pouvoir être au top de notre efficacité. Si quelqu’un n’est pas d’accord avec ça, il peut partir dès maintenant, et je me chargerais alors de faire parvenir un courrier au ministère afin de m’envoyer une nouvelle recrue. Mais je ne quitterais pas cet aéroport si je ne suis pas sur que chacun d’entre vous est au clair avec ça. » conclut-il.

Tous acquiescèrent sans la moindre hésitation et chacun pu livrer ses impressions. D’un avis général, ils allaient tous en baver, il n’étaient au final que les « seconds » et qui mieux que les meilleurs peuvent partir à la recherche des meilleurs ? Si même la meilleure des escouades est en danger n’était-ce pas une mission suicide finalement ? Grant répondit tant bien que mal à tous, il n’était pas fort rassuré lui-même mais il se devait de faire bonne figure devant son équipe, il se voulait confiant mais surtout à l’écoute.

Drew n'avait jamais vu son collègue aussi sérieux, il avait plutôt le rôle du rigolo qui détend l'atmosphère d'habitude. Ce changement d'attitude la rassura, Grant prenait son rôle de leader au sérieux et elle était persuadée qu'il gérerait cette équipe avec brio.

Les lettres Novossibirsk finirent par apparaître sur le tableau d’affichage des départs, ils terminèrent leurs consommations et débarrassèrent la table avant de se diriger vers la porte d’embarquement. Direction Sibérie.


Texte publié par Valkyria_Myklebust, 14 janvier 2022 à 12h56
© tous droits réservés.
«
»
Tome 1, Chapitre 1 « Chapitre I : Heathrow » Tome 1, Chapitre 1
LeConteur.fr Qui sommes-nous ? Nous contacter Statistiques
Découvrir
Romans & nouvelles
Fanfictions & oneshot
Poèmes
Foire aux questions
Présentation & Mentions légales
Conditions Générales d'Utilisation
Partenaires
Nous contacter
Espace professionnels
Un bug à signaler ?
2163 histoires publiées
954 membres inscrits
Notre membre le plus récent est lucienm
LeConteur.fr 2013-2022 © Tous droits réservés