Pourquoi vous inscrire ?
Sur l'onde mourante - Morceaux épars
icone Fiche icone Fils de discussion icone Lecture icone 0 commentaire 0
«
»
Tome 1, Chapitre 2 « Sortie semi-pédagogique (Léo, Marie, Uriel) » Tome 1, Chapitre 2

Ce n’était pas la première fois que Marie dinait dans ce restaurant, pourtant il lui faisait toujours autant d’effet. Il était parfaitement intégré au grand aquarium auquel il appartenait ; les murs et le plafond étaient en réalité des bassins à poissons dont les sols imitaient le plancher océanique, de la roche à la végétation. La salle, de forme allongée, était plongée dans une semi-pénombre et les reflets de l’eau s’agitaient sur les tables et les personnes. Le tout donnait l’impression d’être dans un vaste tunnel au fond de la mer, cocon protégé et isolé au sein de cet environnement aquatique, tant l’illusion était réussie. Marie leva la tête pour contempler, émerveillée, un banc de poissons multicolores filer au-dessus de leurs têtes. Malgré son âge et bien qu’elle connût très bien ces lieux pour les avoir visités à maintes reprises, elle les appréciait toujours autant.

— Alors, pas trop déçue d’être venue ?

Elle baissa la tête et ses yeux croisèrent ceux de Léo, installé juste devant elle. La question était pertinente ; c’était lui qui l’avait forcée à sortir alors qu’elle-même avait dit préférer enfermée chez elle. Il avait argué, en tant que son professeur particulier, que cela ferait office de sortie pédagogique. Il était vrai qu’à chaque bassin, elle avait eu droit à foule de détails, par Léo ou par Uriel, sur la faune et la flore sous-marines, sur les roches et les événements géologiques qui affectaient les fonds marins ainsi que sur les propriétés physiques et chimiques de l’eau et son cycle. Avant de partir, Uriel l’avait fortement enjointe à prendre un carnet de notes et elle avait fini par abdiquer, malgré sa haine viscérale pour ce type d’objets – elle n’aimait pas écrire à la main. Elle l’en remerciait mentalement à présent ; jamais elle n’aurait pu retenir toute cette marée d’informations diverses. Elle avait surtout compris que la mer était un écosystème complexe et fascinant et qu’elle se plongerait volontiers dans ses notes une fois rentrée.

Les deux hommes la fixaient avec curiosité, dans l’attente de sa réponse. Elle sourit.

— Non, ça va.

— Je suppose que je vais devoir me contenter de cette réponse, gloussa-t-il en triturant sa fourchette pour la remettre droite.

Ils étaient arrivés tôt le matin, peu après l’ouverture. A présent, il était presque midi et tous les trois avaient pris place autour d'une table pour le repas. Les commandes avaient déjà été passées, de ce fait ils n’avaient plus qu’à attendre leurs entrées. Il y avait encore peu de monde à cette heure et elle en était rassurée – la présence de la foule l’angoissait. Elle était surtout heureuse de se trouver avec les deux hommes qu’elle considérait comme ses amis et grâce à eux, elle parvenait à profiter de l’instant.

Uriel esquissa un sourire moqueur. Comme il était assis de sorte à ne faire face à aucun d’eux, ils ne le virent pas.

— On peut dire que tu n’en as pas été mécontent non plus…, glissa-t-il à l’adresse de Léo, amusé. Si j’avais été une personne extérieure, j’aurais cru que c’était toi, le plus enthousiaste de nous trois. Un vrai gosse !

Léo grimaça sans rétorquer et Marie rit. Il était incapable de le nier car Uriel avait raison, ce qui était plutôt vexant. Son enthousiasme débordant aurait été difficile à ignorer. Malgré cela, Léo redressa les épaules et afficha une moue fière.

— Ce n’est pas comme si tu avais craché sur l’occasion non plus.

Le sourire d’Uriel s’accentua, au grand dam du nephilim.

— J’ai accepté ton invitation. Cela ne change rien au fait que de nous trois, c’était toi le surexcité.

Léo râla, sans véritable argument pour le contrer. Quelques semaines plus tôt, il aurait été difficile de les voir ainsi ; ils s’étaient naturellement défiés de l’autre et ils auraient refusé de sortir ensemble. Elle avait été surprise que Léo eût pris l’initiative d’en parler à l’ange et de lui demander s’il désirait les accompagner. L’un comme l’autre, ils commençaient à s’habituer à la présence de l’autre et la froideur et la méfiance étaient doucement remplacées par la tolérance et les chamailleries amicales. Peut-être finiraient-ils par devenir amis, qui sait ?

— Au fait, tu n’as pas proposé à Serenya de venir ? demanda Uriel alors que Léo s’apprêtait à riposter.

Il ferma un instant la bouche pour le jauger avec perplexité.

— Serenya ? Pourquoi l’aurais-je fait ?

— Ce n’est pas une amie à toi ? insista Marie en toute innocence.

Si elle rôdait de temps à autre chez elle, n’était-ce pas pour le voir ?

Léo haussa les épaules avant de répondre :

— Non. Nous n’appartenons même pas à la même Maison.

— Ah.

Le sujet fut clos tandis qu’un serveur en costume noir arrivait avec leurs assiettes. Léo se redressa d’un geste vif, heureux de reconnaitre son entrée parmi elles. Comme le serveur la disposa devant lui, il n’aperçut pas l’œillade ironique d’Uriel.

— Ah ! Les choses sérieuses peuvent enfin commencer !

Uriel pouffa.

— En vérité, tu n’es qu’un estomac sur pattes…

Piqué au vif, Léo se moqua de l’entrée de ce dernier, une aumônière d’algues farcie au riz – un plat végétal quand les deux autres avaient pris du homard et des huitres. L’ange n’en fut pas vexé le moins du monde et Léo n’en fut pas satisfait. Ainsi, ils firent la discussion sans cesser de se lancer des piques. La plupart du temps, Marie n’intervint pas pour les laisser interagir tout en les observant, rêveuse. Un jour, peut-être… un jour ils pourraient être bons amis.


Texte publié par Ploum, 18 janvier 2020 à 13h48
© tous droits réservés.
«
»
Tome 1, Chapitre 2 « Sortie semi-pédagogique (Léo, Marie, Uriel) » Tome 1, Chapitre 2
LeConteur.fr Qui sommes-nous ? Nous contacter Statistiques
Découvrir
Romans & nouvelles
Fanfictions & oneshot
Poèmes
Foire aux questions
Présentation & Mentions légales
Conditions Générales d'Utilisation
Partenaires
Nous contacter
Espace professionnels
Un bug à signaler ?
2085 histoires publiées
921 membres inscrits
Notre membre le plus récent est Lone Wolf
LeConteur.fr 2013-2022 © Tous droits réservés